Comment étendre votre réseau Wifi avec des routeurs sur Tomato ?

Si votre routeur propose un signal Wifi trop faible pour vos attentes et que le signal est trop faible pour atteindre toute les pièces de la maison, vous allez devoir changer quelque-chose et si-possible sans avoir à payer des milles et des cents. C’est tout à fait possible et je vous explique comment je procède en utilisant des routeurs sous Tomato.

Je vous ai déjà contré comment installer Tomato sur votre routeur et comment améliorer la portée du réseau sous DD-WRT. Depuis des lecteurs m’ont écris et ont demandé à ce que je propose aussi ce tutoriel pour les utilisateurs de Tomato. Beaucoup ont dit qu’ils passeraient à DD-WRT si ils le devaient mais qu’ils préféraient rester sur Tomato si possible. Même si Tomato ne dispose pas de la même fonctionnalité “Répéteur” que DD-WRT (Je reviens dessus plus loin) il est facile de lier deux routeurs Tomato en quelques minutes de configuration.

Les prérequis

Pour suivre ce tutoriel les prérequis sont restreints, vous aurez besoin de :

  • 2 routeurs Wifi avec Tomato installé dessus
  • Un câble Ethernet (Optionnel)

C’est tout ! Vous n’avez pas vraiment besoin du câble ethernet mais je préfère faire toutes les grosses modifications sur le routeur en étant connecté en filaire (Cela permet d’éviter d’avoir des problème lors de la mise à jour en cas de déconnexion du wifi).

Je ne vais pas vous détailler toute l’installation de Tomato dans ce guide (Pour cela j’ai déjà un tutoriel qui vous sera certainement utile).

Une dernière précision avant de se lancer. Le guide DD-WRT que j’ai déjà partagé avec vous pour booster votre réseau wifi, nécessitais un deuxième routeur pour être utilisé en tant que Répéteur Wifi. A l’heure actuelle, Tomato (Et son dérivé Tomato USB) n’inclus pas les composants nécessaires pour transformer le routeur en répéteur Wifi. L’outil d’extension du réseau sous Tomato s’appelle le Wireless Distribution System (WDS ou “Système de distribution sans fil”). Si la technologie WDS vous intéresse je vous conseille sa page Wiki. Pour nos besoins, il n’y a que quelques détails clé que je vais devoir souligner.

La principale différence entre la mise en place d’un répéteur (Comme avec les routeurs DD-WRT) et la configuration d’un WDS, c’est que le WDS souffre d’un deuxième traitement des données lorsqu’il est re-émis. En gros, si vous voulez transmettre un fichier vidéo depuis votre PC vers votre routeur pour le diffuser sur la télé à côté du routeur, avec un répéteur Wifi, pas de problème, mais en utilisant un WDS on perds 50% de la vitesse Wifi car les données sont retraitées.

Cela semble être un compromis terrible pour votre débit, mais bien souvent vous ne vous en rendrez même pas compte. A part si vous essayez de transférer de gros fichiers sur le réseau (Mais ce n’est pas la meilleure façon de procéder pour un tel transfert), la réduction de moitié de la vitesse de transmission ne présente aucun impact pratique sur la vitesse de navigation ou sur la vitesse de transfert de petits fichiers. En effet l’amplification du signal résultant de l’ajout de ce deuxième routeur devrais aussi limiter la connexion.

Même si mon objectif reste d’étendre le réseau wifi avec ce guide, il est aussi possible d’utiliser le routeur secondaire (Configuré en WDS) pour brancher des périphériques en ethernet. Ainsi vous pouvez placer le routeur secondaire près de votre imprimante ou de votre disque dur à brancher en réseau pour créer une imprimante en réseau ou un serveur NAS.

Ceci dit, si vous trouvez les performances du wifi trop faible vous pouvez toujours installer DD-WRT sur vos routeurs pour en faire des répéteurs qui enverront un signal wifi plus puissant.

Commençons à configurer le routeur primaire et le WDS

Pour éviter les confusions, je me référerais désormais au routeur où est connecté à internet en tant que routeur “principal” et celui que vous allez configurer pour étendre le réseau en tant que routeur “secondaire” ou “Routeur WDS”. Une fois les mains dans le cambouis il est facile et récurent de se tromper d’appareil lors d’une installation, pour éviter toute erreur je vous conseille de bien différencier les deux appareils.

Pour poursuivre, je considère que vous avez deux routeurs sous Tomato, branchés et prêts à fonctionner.

Premièrement, nous allons différencier les routeurs depuis leurs interface de gestion pour bien les différencier aussi lorsqu’on les configure. Pour cela rendez-vous sur l’interface de gestion du routeur secondaire. C’est là que la connexion ethernet peut s’avérer très utile : pour configurer le routeur secondaire on accède a l’interface de gestion en le branchant en ethernet, sinon c’est le routeur branché à internet qui prends la main.

Pour différencier les deux interfaces de gestion, on se rends dans Administration -> Admin access -> Color Scheme. Choisissez une autre couleur alternative pour bien différencier les deux interfaces. L’interface de base étant rouge j’ai choisi le bleu. Cela peut sembler vraiment idiot mais vous allez passer certainement les 20 prochaines minutes à entrer des commandes et à configurer l’interface, deux couleurs différentes sont le minimum pour bien différencier les deux routeurs et ne pas se tromper lors de l’installation. De plus pour votre administration future une fois le réseau installé il sera bien plus simple et clair de savoir sur quel interface on se trouve.

Maintenant qu’on a deux couleurs bien différentes pour nos deux routeurs on peut se mettre au travail. Nous allons nous occuper de transformer le routeur secondaire en nœud WDS. Rendez-vous sur Basic -> Network sur le routeur secondaire. Nous avons quelques paramètres à modifier dans cette section, je vous conseille d’ailleurs de vous préparer une petite check list des choses à changer au fur et à mesure (Encore une fois ça semble idiot mais il vaut mieux ça que de se prendre la tête 30 minutes par la suite car on a oublié de changer un “1” par un “2”…).

Dans le sous menu “Network of the Node”, les réglages suivant sont à apporter. Pour commencer basculez le WAN/internet sur désactivé. Ensuite, modifiez les valeurs dans la section LAN comme suis :

  • Adresse IP du routeur : 192.168.1.2 (En supposant que l’adresse IP de votre routeur principal est 192.168.1.1)
  • Subnet Mask : 255.255.255.0
  • Passerelle par défaut : 192.168.1.1 (Ou l’adresse IP de votre routeur principal)
  • DNS Statique : 191.168.1.1 (Vous pouvez utiliser l’adresse IP de votre routeur principal ou les adresses IP DNS de votre fournisseur d’accès)
  • DHCP serveur : Décoché

Passons maintenant à la section “Wireless” dans le même menu de Tomato, voici les modifications à apporter :

  • Enable Wireless : Coché
  • Wireless mode : Point access + WDS
  • Wireless network : G only
  • SSID : Le même que votre routeur principal. Le SSID est le nom du réseau.
  • Broadcast : Coché
  • Channel : Le même que votre routeur principal.
  • Securité : Je vous conseille de choisir WPA personal (La sécurité la plus forte pour particuliers).
  • Encryption : AES
  • Shared Key : Entrez la clé wifi utilisée sur votre routeur principal.
  • Group key renewal : 3600
  • WDS : “Link with…”
  • Adresse MAC : Dans le premier champ entrez l’adresse MAC de votre routeur principal.

Cliquez bien sur enregistrer pour que les modifications prennent effet.

Repassons maintenant à l’interface de gestion du routeur principal pour terminer la connexion. Identifiez vous et rendez-vous sur “Basic => Network” (Comme sur le routeur secondaire). Pour éviter les confusions (et eviter de casser votre travail sur le routeur déjà configuré) nous allons simplement ajouter les options WDS au routeur. Descendez vers la section réseau et sans fil et faites les modifications suivantes :

  • Wireless mode : Access point + WDS
  • Wireless Network mode : G only
  • WDS : Link With…
  • MAC adress : Entrez l’adresse MAC de routeur secondaire.

Note : Si vous avez fait des modifications de sécurité sur le routeur secondaire pour modifier le protocole de sécurité en WPA personnel, vous devrez faire les mêmes modifications sur le routeur primaire. Même type de sécurité et même mot de passe sont nécessaires.

Après avoir enregistré les modifications sur les deux routeurs et les avoir relié vous devriez pouvoir commencer à en profiter. Pour cela il vous suffit de vous brancher en ethernet sur le routeur secondaire, les informations de connexion sont les même que sur le routeur primaire.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: