Comprendre la latence et le ping pour les gamers

Pour avoir une bonne connexion internet il ne suffit pas d’avoir la meilleure bande passante. Cela se vérifie plus particulièrement avec les connexions par satellite qui peuvent offrir une vitesse allant jusqu’à 15 Mbit/s mais sembler toujours aussi lent qu’un vieux modem…

Le problème dans ce genre de connexion et qu’on peut retrouver dans tous les types de réseaux à plus ou moins grande échelle, c’est la latence. Les réseaux câblés ont tendance à avoir moins de latence, alors que les réseaux sans fil ont généralement une latence plus haute.

Latence vs Bande passante

Tous les forfais internet, y compris les offres par satellite, sont mis en avant avec des vitesses comme “15 Mbit/s” ou plutôt “200 Mbit/s” avec les connexions par fibre d’aujourd’hui. Vous pourriez voir cette offre de connexion satellite à 15 Mbit/s en vous disant que l’expérience utilisateur devrais être la même qu’avec un routeur 15 Mbit/s câblé, mais vous auriez tord.

  • Bande passante : La bande passante détermine à quelle vitesse les données peuvent être transférées en fonction du temps. En gros le nombre de données en Mbit qui peuvent être transférés en 1 seconde.
  • Latence : C’est le délais de réponse. La latence c’est le temps que mettent les données à voyager entre la source et la destination, elle est mesurée en millisecondes.

La latence c’est quoi ?

Disons que vous utilisiez internet avec différents types de connexions, voici ce que la latence devrais vous faire “ressentir” :

  • Connexion satellite (Forte bande passante, forte latence) : Vous cliquez sur le lien d’une page web et, après un court délais, la page web va commencer à charger et, grâce à la bonne bande passante, elle devrais s’afficher tout d’un coup.
  • Vieille connexion modem (Bande passante basse, latence basse) : Vous cliquez sur un lien sur une page web et la page commence à charger immédiatement. Cependant la bande passante étant assez basse le chargement de la page va prendre un peu de temps, le texte va s’afficher, puis les images, les vidéos et les applications plus lourdes en java par exemple.
  • Connexion filaire rapide (Forte bande passante, Faible latence) : Vous cliquez sur un lien d’une page web et le chargement se lance immédiatement, la bande passante permettant un téléchargement rapide la page s’affiche d’un coup.

La latence se manifeste toujours comme un petit délais. Par exemple si vous avez une conversation Skype avec quelqu’un qui se situe loin, vous allez avoir un délais entre le moment où vous parlez et le moment où votre interlocuteur vous entends. Avec une connexion qui a une forte latence vous serrez complètement désynchronisé et il sera compliqué de discuter. Le meilleur exemple d’utilisation de ce genre de technologie que j’ai et que je suis sur que vous avez déjà vu à la télé c’est pour les duplex : Le présentateur pose sa question sur le plateau et on observe un silence (Plus ou moins gênant) avant que son interlocuteur ne réponde. C’est ça la latence !

Pour les joueurs en ligne, cette latence est un vrai cauchemar, toutes les actions que l’on fait sont un peu délayées. Ainsi lorsqu’on essaye de tirer sur des jeux comme CS Go, la forte latence de la connexion nous fait tirer à un endroit où il n’y a plus personne depuis bien longtemps ; Gênant pour un jeu basé sur les réflexes ! Cependant la latence est gênante pour presque tous les jeux en ligne, j’ai moi-même longtemps joué à des MMORPG (les jeux comme Word of Warcraft) et ce délais entre le moment où on lance une attaque et le moment où celle-ci pars vraiment peut rapidement gêner le plaisir de jeu !

Qu’est ce qui cause la latence ?

La latence ainsi que la bande passante ne dépendent pas seulement de votre connexion internet – elles sont aussi affectées par votre matériel réseau à la maison (Routeur, carte réseau…), l’emplacement et l’état du serveur distant et les routeurs entre votre ordinateur et le serveur.

Les paquets de données ne traversent pas les routeurs instantanément. Chaque routeur par lequel les paquets passent entrainement un délais de quelques millisecondes, délais qui peut s’additionner et grandir au fur et à mesure que les paquets de données voyagent à travers le monde.

Cependant certains types de connexion – comme par satellite par exemple- ont un fort temps de latence même dans les meilleures conditions. En général cela prends entre 500 et 700 ms pour qu’un paquet atteigne un serveur via une connexion par satellite.

La latence n’est cependant pas un problème propre aux connexions par satellite, je me suis permis de l’utiliser en exemple car c’est le type de connexion qui a le plus de latence en général mais cette technologie est peu utilisée aujourd’hui en France. D’ailleurs je suis sur que vous parcourrez le web tous les jours peut-être même en visitant des sites hébergés aux états-unis sans même vous en rendre compte… Cependant essayez de jouer en Europe à un jeu en ligne avec des serveurs en Amérique et vous verrez que la latence est bien plus perceptible.

Mesurer la latence

Si vous ne savez pas encore trop si c’est la latence qui pose problème chez vous, je vous propose de mesurer la latence entre votre ordinateur et une adresse web à l’aide de la commande ping. Pour cela commencez par rechercher cmd.exe dans votre ordinateur ou d’ouvrir l’invite de commande windows comme vous en avez l’habitude. Tapez ensuite la ligne de commande : ping google.com

Dans mon exemple, cela prends 11 ms au serveur de Google de répondre à ma requête. Avec une connexion satellite ce chiffre pourrait monter jusqu’à 700 ms !

Pour voir l’effet d’une latence due à la distance on peut refaire la même manipulation pour envoyer un ping à Baidu – C’est le Google des chinois. Baidu n’as des serveurs qu’en chine à ma connaissance les paquets vont donc être envoyés jusqu’en chine avant de revenir. La latence que j’ai entre mon ordi et les serveurs de Baidu en Chine est d’environ 230 ms :

Lorsque je ping mon routeur de la maison j’ai une latence de seulement 1 ms, c’est parce que le routeur est proche et il n’y a pas d’autres étapes entre lui et mon ordinateur.

Il est aussi possible de voir combien de latence ajoute chaque routeur sur le chemin des paquets envoyés – grâce à la commande tracert.

On va encore entendre parler de latence pendant de longues années mais plus elle baisse et plus on a de plaisir à naviguer ou jouer en ligne. Déjà aujourd’hui les latences qu’on observe sur les réseaux les plus récents sont tellement courtes qu’on dirait que les chargements se lancent instantanément. Avec le temps on va voir ce délais réduire pour finalement disparaître !

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: