fbpx

5G : A quand les premiers téléphones et PC 5G ?

Tout le monde en parle depuis quelques temps, et encore plus maintenant, la COVID-19 ayant entrainé de folles rumeurs. Certains arguent que cela n’est pas nécessaire, d’autres l’attendent avec une grande impatience. La 5G se rapproche, parfois, elle est même déjà présente, mais a-t-on déjà accès à du matériel compatible ? C’est quoi la 5G ? Y a-t-il déjà des forfaits dédiés ?

Il faut bien le dire, ces questions méritent une réponse tant cette nouvelle technologie est encore floue dans l’esprit de pas mal de monde. Entre incompréhension, amalgame, intox et informations tronquées, il est parfois un peu compliqué de s’y retrouver.

Je vais vous faire un petit récap de cette nouvelle norme, puis nous verrons le matériel déjà disponible, et enfin nous parlerons brièvement des forfaits.

C’est quoi la 5G ?

Ça, vous devez le savoir, la 5G est, comme son nom l’indique, la cinquième génération du standard concernant le réseau mobile accessible via la téléphonie. Même si la succession des « G », des générations, laisse penser à des mises à jour, il n’en est rien avec la 5G.

La 5G est une technologie, dite « de rupture », c’est-à-dire qu’elle introduit de nouveaux usages de par les nouvelles fonctionnalités offertes. En d’autres termes, la 5G n’est pas réellement la remplaçante de la 4G, mais plutôt une nouvelle norme, qui fonctionnera, au moins pendant un temps, en parallèle de la 4G.

Mais alors, en quoi la 5G est-elle si novatrice ?

Pour simplifier, la 5G apporte d’énormes innovations sur trois points principaux. Ces points, sont un peu les caractéristiques générales qu’il faut retenir.

Le débit

Les débits de la 5G n’ont rien de communs avec ceux de la 4G, même si les chiffres que nous pourrons atteindre au début seront moins impressionnants que ceux que nous aurons à moyen termes.

A termes donc, la 5G devrait pouvoir vous fournir un débit de 1 Gb/s, si vous ne savez pas trop à quoi cela correspond, c’est le même débit que la fibre optique. C’est 10 fois plus rapide que le débit maximum théorique offert en VDSL 2+, la plus efficace des technologies XDSL.

Imageons ces débits pour que vous puissiez avoir une idée plus précise de ce dont on parle.

En 4G, sous l’antenne, vous pouvez espérer un débit maximum théorique de 150 mbps. C’est-à-dire mégabits par seconde. 1 Mégaoctet par seconde, c’est 8 mégabits par seconde (en France, on parle plutôt en Mo/s). Donc, en 4G on peut prétendre à un débit maximum de 150/8=18.75 Mo/s.

C’est déjà beaucoup, par exemple, si vous pouviez atteindre ce débit, vous pourriez télécharger un fichier de 700 Mo (comme un film par exemple) en 37 secondes.

En 5G, on passe à 1Gbit seconde (toujours si obtient le meilleur débit possible), ce qui correspond à 1024 mbps. Refaisons donc le même petit calcul, 1024/8=128 Mo/s.

Là, en reprenant le même exemple, on télécharge le même fichier de 700 Mo en environ 5 secondes…

Bien entendu, vous n’obtiendrez pas ces débits, comme vous n’obtenez pas aujourd’hui les débits maximums de la 4G. Mais, vous pouvez tout de même vous attendre (sous réserve de couverture) à des débits, multipliés environ par 6 ou 7, c’est énorme.

C’est probablement quand on parle de ces débits que les détracteurs de la 5G opposent que ceux de la 4G sont déjà très suffisant. Et pour être tout à fait honnête, ce n’est pas tout à fait faux. Avec une bonne réception 4G, le débit est déjà suffisant pour tous les usages que nous connaissons. Mais la 5G ce n’est pas qu’une amélioration du débit, et d’ailleurs, c’est cette 5G qui va entrainer de nouveaux usages. De nouveaux usages qui ne seraient pas possibles en 4G.

La latence

Et oui, ce n’est pas qu’une amélioration impressionnante du débit, mais aussi une incroyable réduction de la croyance.

Un speedtest réalisé en 5G aux USA

La latence, c’est le temps que va mettre une donnée que vous émettez, pour atteindre sa cible, le serveur de réception. Les joueurs connaissent bien cette notion, le fameux ping. Pour faire simple, plus la latence est faible, plus le réseau est réactif, plus les choses se déroulent en temps réel.

Aujourd’hui, avec la 4G, la latence est d’environ 15 ms (milliseconde). En 5G, cette latence devrait descendre à 1 ms. C’est une notion particulièrement importante pour les futurs usages que permettra cette nouvelle technologie.

La densité de connexion

Enfin, le dernier point important est la densité de connexion permise par la 5G. C’est simple, en 5G c’est, au minimum, 10 fois plus d’appareils qui pourront être connectés dans une même zone.

Bien entendu, nous n’allons pas tous nous offrir 10 smartphones, mais l’intérêt n’est pas uniquement de connecter les usagers physiques. Cette augmentation de la densité de connexion va permettre de pouvoir fortement développer l’IOT, le fameux internet des objets. En gros, il va pouvoir y avoir beaucoup plus d’objets connectés qu’aujourd’hui.

C’est quoi ces nouveaux usages ?

On en parle depuis le début, mais alors quels sont ces nouveaux usages permis par la 5G ? En quoi ça va révolutionner, ou non notre vie ?

Je vous le dis tout de suite, je ne vais pas trop entrer dans les détails, pour la simple raison que nous avons déjà un article dédié sur notre site.

En gros, la conjonction des 3 points, débit, latence, densité de connexion, vont permettre d’avoir plus de matériels connectés, quasiment en temps réel, et avec un fort débit.

Cela permet, par exemple, qu’une voiture soit totalement autonome, puisqu’elle pourra communiquer, en direct (ou presque) avec les serveurs hébergeant l’API la contrôlant. Elle pourra prendre des décisions en temps réel, plus rapidement qu’un humain.

Mais on peut également imaginer (d’ailleurs ça a déjà été testé), qu’un chirurgien puisse, grâce à cette très faible latence, opérer un patient situé à l’autre bout du monde.

La forte densité de connexion va permettre de rendre intelligent certains mobiliers urbains, un panneau d’entrée en agglomération pourra vous informer des prochains événements qui se dérouleront dans la commune, ou un ralentisseur pour régler automatiquement la vitesse de votre voiture, et le débattement de vos suspensions pour que son franchissement soit le plus agréable possible.

Des exemples, il y en a des centaines, mais il est certains que cela devrait beaucoup changer le quotidien que nous connaissons. On peut être pour, ou non.

Si la 5G changera l’utilisation qu’ont les particuliers d’Internet, c’est finalement dans le monde professionnel que cette technologie est la plus attendue.

Mais du coup y a déjà des appareils compatibles ?

Vous pourriez me dire que pour le moment, le réseau 5G n’existe pas en France, et vous auriez raison. Mis à part quelques zones de test, très limitées, il n’y a pas encore de 5G en France. Elle devait (doit ?) être installée courant 2020. Mais la pandémie a fatalement ralenti ce développement, comme le reste des activités économiques. De plus, cette semaine, devant la pression de certains groupes, le gouvernement a commandé une étude sur l’impact sanitaire que pourrait avoir la 5G, ce qui risque également de ralentir son installation sur le territoire.

Mais, cette 5G elle va finir par arriver, et si ce n’est pas cette année, ce sera en 2021. Et surtout, la 5G existe déjà ailleurs, dans d’autres pays, comme en Asie ou au Etats-Unis. Et où se trouve le gros des fabricants de matériel informatique ou téléphonique ?

Donc, oui, du matériel compatible 5G existe déjà, et vous pouvez déjà vous en procurer si vous avez peur d’être en retard.

Des téléphones

Bon, je ne vais pas vous faire une liste exhaustive car vous êtes des grandes personnes et que vous pouvez aller faire un tour sur Amazon pour vous renseigner, mais, pour faire un rapide topo.

La gamme Samsung Galaxy S20 est compatible, tout comme le S10 5G du même fabricant. OnePlus, avec ses derniers modèles, 8 et 8 Pro est également de la partie. Le petit nouveau (du moins en popularité) Realme possède également un terminal compatible, le X50 Pro 5G. Enfin, Xiaomi, possède également ce qu’il vous faut, son haut de gamme, le Mi10 est compatible 5G.

D’autres marques ont des téléphones compatibles, comme Huawei, Oppo ou même LG.

Il y a un moyen de simplifier cette liste… comme les smartphones utilisent des SOC (system on a chip), le modem est intégré au processeur. Généralement donc, un téléphone muni d’un SOC Snapdragon récent (865, 765 690…) sera compatible.

Du côté de chez Mediateck, les Dimensity 820 et 1000 sont également compatibles.

Des ordinateurs

Des PC portables compatibles 5G il y en a aussi déjà sur le marché. Le fait de posséder un modem dans son PC portable peut vous sembler bizarre, mais c’est finalement assez répandu sur les modèles utilisés dans le monde professionnel.

On peut citer le HP Elitebook x360, ou bien encore le Lenovo Limitless. Mais comme pour le monde des téléphones, cela va très fortement se développer dans les prochains mois. Et là où ce n’est pas possible avec un smartphone, nous devrions également voir débarquer des bundle 5G qui devraient permettre de rendre tous les PC portables compatibles avec la 5G sous réserve de bien vouloir y adjoindre cet appareil.

Tout cela c’est très bien, mais il n’y a pas de réseau 5G en France, et de toute façon, il n’y a pas non plus de forfaits compatibles.

Les forfaits 5G

Alors, si des opérateurs étrangers ont déjà à leur catalogue des forfaits 5G, ce n’est pas le cas, et à raison, en France. Bien que…

Cette semaine (article écrit le 24 juin 2020) Bouygues Telecom a fait entrer à son catalogue 3 forfaits estampillés « 5G ready », c’est-à-dire des forfaits qui vous permettront de profiter de la 5G quand elle existera dans l’hexagone… quand, on ne sait pas.

Ce sont donc des forfaits totalement inutiles, mais qui possèdes tout de même un petit intérêt… celui de voir le positionnement tarifaire qu’à retenu Bouygues. Car ça aussi c’est une grande question, la 5G nous coutera-t-elle plus cher ?

Bon, comme toujours, c’est très difficile de s’y retrouver avec les 3 forfaits annoncés. Car, d’une part il y a une réduction la première année, ensuite, vous pouvez avoir une réduction supplémentaire si vous êtes client également pour votre internet fixe… les jours de pleine lune c’est également un peu moins cher, bref c’est complexe.

Mais, si on prend par exemple le premier forfait, celui avec 60 Go de data en 5G (il existe également un forfait avec 90 Go et un avec 120 Go), au prix normal, c’est-à-dire passé la première année, et sans réduction particulière, on arrive à 41.99€ par mois.

Pour vous donner une idée des prix actuels, un forfait B&You de 60 Go vaut en ce moment 12€ par mois. Certes, en promotion.

On le comprend aisément, ces forfaits 5G chez Bouygues sont plus un effet d’annonce, « Nous sommes les premiers… » mais ne servent à rien, puisqu’il n’y a pas de réseau compatible pour le moment. De plus, il est certain que dès que les antennes seront implantées, les prix baisseront grâce à la concurrence.

S’il n’y a pas d’intérêt à avoir un forfait 5G, y en a-t-il un à acheter un smartphone 5G ? Soyons clair, la 5G ne doit pas, être pour le moment un déclencheur d’achat, sauf si vous gardez vos smartphones assez longtemps. Mais vous allez avoir de moins en moins le choix surtout si vous avez l’habitude d’acheter des téléphones haut de gamme ou moyenne gamme.

La 5G dépend du SOC, comme nous l’avons dit, les marques pour les modèles moyens et haut de gamme, équipe les matériels avec des gros SOC, donc vous avez la 5G…

Si vous ne changez que très rarement de téléphone, alors peut-être vaut-il mieux prendre un modèle 5G si vous avez besoin de changer de smartphone, ainsi, vous pourrez bénéficier de la technologie quand elle sera en place.

Conclusion

La 5G promet de belles choses, mais probablement également des moins sympas… il y a une forte probabilité que nous soyons encore plus trackés qu’aujourd’hui, notamment avec la multiplication des objets connectés dans nos rues.

Mais la 5G n’est pas encore là, et ne devrait pas arriver tout de suite pour tout le monde, il y a donc encore un peu le temps de voir venir. Cependant, mondialisation oblige, les constructeurs de matériels ne vont pas créer un modèle pour chaque pays, et la norme sur le haut de gamme est donc de proposer du matériel compatible 5G. Si c’est pour vous le temps de changer de téléphone, pourquoi pas alors opter pour l’un de ceux qui sont déjà fonctionnels sur ce nouveau réseau 5G, vous serez déjà prêt à tester dès que tout sera en place. Par contre je vous déconseille fortement de vous procurer maintenant un forfait 5G, vous payerez plus cher le même service que vous avez déjà, dans l’attente d’une technologie dont personne ne sait avec exactitude quand elle sera disponible.

  • Updated juin 29, 2020
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x