fbpx

Avast bloque un site : comment faire pour y accéder ?

Avast est un antivirus très populaire, simplement parce qu’il est assez performant et qu’il existe en version gratuite. Il n’en faut pas plus pour faire le succès d’un tel programme. Au fil des années, l’antivirus s’est étoffé, et aujourd’hui il dispose d’un certain nombre de modules, chacun s’occupant d’un domaine précis de la sécurité de votre ordinateur. Ces principaux modules, que l’on nomme agents, sont : l’Agent de Fichiers, c’est celui qui scanne les fichiers de votre ordinateur, l’Agent Actions Suspectes qui effectue une analyse heuristique de l’appareil en temps réel, l’Agent Mail, qui analyse vos emails, et enfin, celui qui nous intéresse, l’Agent Web, qui analyse et filtre les pages web que vous visitez.

Il existe tout une pléthore d’autres options qui se rajoutent à ces agents, comme le nettoyage de votre ordinateur, un coffre-fort pour vos mots de passe etc. mais ces « add-ons » ne nous intéressent pas pour les explications d’aujourd’hui.

Le choix de l’installation, ou non des agents, se fait lors de l’installation initiale de l’antivirus, mais il y a fort à parier que la majorité des utilisateurs installeront le programme avec les options par défaut, et donc avec l’Agent Web.

Pourquoi Avast bloque un site ?

Les menaces en ligne sont nombreuses et prennent plusieurs formes, sites web infectés, ayant mauvaise réputation, ou même site de phishing (d’hameçonnage comme on dit par chez nous). Il est donc nécessaire pour une solution de sécurité de pouvoir proposer à ces utilisateurs, un moyen de se protéger contre ces menaces. Il est assez difficile de savoir exactement comment Avast, ou d’autres d’ailleurs, décide de bloquer un site, mais ce qui est certain c’est qu’une grosse partie du travail est fait de manière totalement autonome. Comprenez par-là que la plupart des sites qui sont bloqués par l’antivirus le sont par un algorithme qui analyse plusieurs critères relatifs au dit site internet. L’URL, les « métadonnées », le domaine, l’IP serveur… nous ne savons pas exactement quels sont les données qui sont scrutées par Avast, mais une chose est certaine : le blocage effectif n’est parfois pas nécessaire.

Les faux positifs

C’est ce que l’on appelle un faux positif. C’est-à-dire, que l’antivirus (que cela soit via son agent de fichiers, ou via son agent web) peut, dans certains cas, interpréter un site web ou un fichier légitime, comme une menace.

Vous avez l’habitude de visiter un site, assez fréquemment, sans que cela n’ai jamais été un problème, puis, un beau jour, plus moyen de pouvoir accéder à cette page. Si le site n’est pas en maintenance ou fermé, il y a fort à parier que le coupable soit votre antivirus. De toute façon, les doutes ne subsisteront pas longtemps, puisque généralement, c’est clairement spécifié lorsque vous tentez d’accéder à la ressource. Généralement, un message du type « Pour votre sécurité, ce site internet a été bloqué par Avast ». Suivant la menace, le message peut changer, vous pourriez par exemple rencontrer également celui-ci :

Débloquer un site

Là, vous avez deux possibilités pour tout de même pouvoir accéder à ce que vous avez envie. Cependant, avant d’aller plus loin, je souhaite vous mettre en garde : Si vous avez l’habitude d’accéder au site en question et que cela n’a jamais entraîné de problème, il est fort à parier que vous soyez en présence d’un faux positif. Mais il n’est pas impossible que ce site soit bloqué pour une bonne raison, et que, de fait, il représente une menace réelle. Nous ne pouvons pas prendre la responsabilité de vous inviter à débloquer tout et n’importe quoi, donc agissez en connaissance de cause, et en étant sûre de ce que vous faites. Une petite recherche Google sur le site en question avant de le débloquer s’impose !

Ceci étant dit, revenons à nos moutons, les deux manières de débloquer un faux positif.

La première manière, est de demander à Avast de le faire pour vous, de manière globale, c’est-à-dire que vous allez demander à Avast de revoir sa copie, de ré analyser le site web en question, et possiblement, de l’ajouter à sa liste blanche (ou de l’enlever de sa liste noire). Cela aura pour effet de rendre le site accessible pour tous les utilisateurs d’Avast.

Problème : comme vous devez vous en douter, cela ne se fait pas en 5 mn… Il faut remplir un formulaire en ligne sur le site d’Avast afin de faire débloquer le site. Cette demande va être étudiée, et le déblocage peut prendre du temps, puisque cette fois-ci il y aura, dans la plupart des cas, une intervention humaine.

La seconde solution, consiste à dire à votre antivirus de débloquer le site. Cette fois-ci, le résultat n’impactera que vous, et n’engagera que vous, il n’y aura pas d’analyse préalable par les services d’Avast. Le site sera juste débloqué. Ce qui est, finalement, ce que nous voulons faire dans le cas des faux positifs.

Pour ce faire, comme dans l’image ci-dessus, cliquez sur « Menu », en haut à droite de l’écran, puis sur « Paramètres ».

Puis, cliquez sur « Exceptions » et « Ajouter une exception ».

Il ne vous reste plus ensuite qu’à entrer l’adresse du site que vous souhaitez débloquer.

Vous devriez maintenant être à même de vous rendre sur le site qui posait auparavant souci.

Il est bon de savoir qu’il est également possible de faire l’inverse, c’est-à-dire de bloquer certains sites. Pour cela, il faudra, toujours dans l’interface principale d’Avast, cliquer sur « Menu / Paramètres / Protection / Agents Principaux / Agent Web / Afficher les sites web bloqués », puis d’entrer l’adresse du site que vous voulez bloquer.

Avast est un bon choix d’antivirus, comme nous l’avons dit, il est gratuit, et avec un peu de bon sens, il sait se montrer assez performant. Mais savez-vous qu’il est également possible d’avoir une protection digne de ce nom, sans bourse déliée ? Il suffit pour cela d’utiliser la solution incluse dans Windows 10. Vous pouvez activer cet antivirus en passant par le panneau de configuration puis par le centre de sécurité.

C’est à vous de voir, mais n’oubliez pas, quoi qu’il en soit, de rester prudent dans votre vie numérique !

  • Updated juin 17, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de