fbpx

Box internet : comparatif rapide des box des 4 FAI français

Internet est un outil devenu aujourd’hui complètement indispensable. Mais si vous n’êtes pas de fervents amateurs d’informatique, il y a peu de chance que vous songiez à vous munir de votre propre équipement en terme de modem/routeur, et vous possédez donc très probablement une box de l’un des 4 principaux fournisseurs d’accès français.

Je vous propose aussi un comparatif des offres internet des FAI français sur cette page.

Ces box ont ceci de particulier qu’elles sont extrêmement simple à utiliser. Vous recevez votre box, vous la branchez au réseau électrique et à votre arrivée téléphonique, et ça fonctionne, tout est prêt, vous avez du wifi et Internet arrive sur les ports Rj45 de l’appareil.

Mais bien qu’elles soient simples d’utilisation, ces box opérateur ont, d’année en année, commencé à proposer de plus en plus de fonctionnalités. Aujourd’hui, une box peut avoir un disque dur intégré, vous propose différents services multimédias, un réglage fin de votre réseau éventuellement un lecteur BlueRay, des possibilités d’extension de votre réseau cellulaire, du wifi intégré…

Mais, elles ne proposent pas toutes la même chose, et il faut bien constater qu’elles ne sont pas toutes au même niveau. Si toutes les box actuelles proposent les mêmes services de base, les différences se font sur les options qui sont disponibles selon les opérateurs.

Les gens du métier disent souvent qu’on ne choisit pas un abonnement à internet en fonction de la box fournie. C’est vrai, quand on est du métier… car c’est la qualité de connexion qui primera avant tout, et que le matériel fournit pas le FAI pourra être remplacé par un routeur… oui mais tout le monde n’est pas en mesure de faire ça, et pour le grand public, les paillettes des box attirent, et c’est tout à fait normal.

Faisons ensemble un petit tour de ces 4 box.

La LiveBox : la box d’Orange

Compatible fibre et xDSL la version 4 de la box d’Orange a été totalement relookée. Elle est plus petite, plate et noire. Elle affiche ses diverses informations sur un écran monochrome oled (orange bien sûr). Le changement est radical puisque la box était jusqu’alors bien plus imposante et blanche. Cette v4 semble avoir été inspirée par la version pro de l’appareil, celle qu’Orange distribue en entreprises.

Deux fabricants se partagent actuellement la fourniture des box, Sagem et Sercomm. A l’arrière la box dispose d’un switch ethernet 4 ports et de deux ports USB 3. Au niveau du Wifi, l’appareil est équipé de la dernière norme, ac, et est bien entendu double bande, ce sont 8 antennes internes qui sont chargées de diffuser tout ça.

Dans la boite de ce modem/routeur, rien de bien surprenant au niveau des accessoires, c’est du très classique et vous retrouverez les classiques bloc d’alimentation, câble Dsl et ethernet, et adaptateur téléphone. Rien de plus. Bien entendu, cette nouvelle Livebox est compatible nativement avec la fibre.

Le second appareil, le « décodeur » TV, fait également peau neuve. Avec un design calqué sur la partie routeur, il est très passe-partout et pourra sans aucun problème esthétique trôner aux côtés de votre télé. Le niveau technologique a également été revu à la hausse, puisque la box tv peut sans aucun problème décoder de la vraie 4k, 3840x2160p, et dispose d’un disque dur de 450 Go. Le lecteur Blu ray a lui, par contre disparu, ce qui est la raison principale du gain en encombrement de la v4.

La partie logicielle de ce décodeur est toujours propulsée par ce qu’Orange appelle Polaris, une interface maison unifiée, regroupant toutes les fonctionnalités disponibles sur l’appareil.

La télécommande a également été revu, elle est plus plaisante à utiliser et plus moderne, par contre, elle abandonne les piles classiques pour les remplacer par des piles boutons, généralement plus difficile à trouver et également plus chères.

Les deux appareils qui composent la solution d’orange communiquent ensemble par wifi, mais il est également possible de les faire discuter via un câble ethernet si votre domicile n’est pas propice à une communication sans fil de qualité.

Un point intéressant à noter, avec l’offre Jet, ou bien en souscrivant à une option, vous recevrez un disque dur d’1 To. Ce disque dur s’insère dans la partie modem/routeur et permettra à toute la famille de stocker documents et fichiers multimédia, et surtout d’y avoir accès depuis l’extérieur.

Bien que cette nouvelle version de la Livebox soit sortie en 2016, cette box est encore aujourd’hui un modèle compétitif technologiquement parlant.

La BBox : la box de Bouygues

Du côté de Bouygues Telecom c’est un petit peu plus compliqué. En effet, Bouygues n’a pas une box, mais 3. Chacune d’entre elles correspondant à l’un des forfaits du FAI. Ainsi, le fournisseur propose une box Fit, une Must et enfin une Ultym.

C’est box sont très jeunes puisqu’elles ont été mise en place au mois d’avril de cette année (2018). C’est une réelle tentative d’essayer de rattraper le retard que Bouygues peut avoir sur le fixe vis-à-vis de ses concurrents.

Bien que l’opérateur ait 3 appareils, nous parlerons ici uniquement du modèle Ultym qui est le plus à même de lutter contre les box concurrentes.

Seule cette version Ultym dispose d’un nouveau modem, les autres versions sont quant à elles proposées avec l’ancienne version.

Ce nouveau modem/routeur est blanc, rectangulaire et très semblable à l’ancien. La seule réelle différence est le fait que cette nouvelle version dispose d’un wifi ac, alors que l’ancien est toujours en n. Pour le reste, c’est la même chose, un switch 4 ports, deux ports USB 2 (un peu dommage de ne pas avoir profité de sortir un nouveau routeur pour mettre des ports USB 3).

Au niveau du design, on aime ou on n’aime pas, c’est assez spécial. La base de l’appareil étant plus étroite que le reste, la box semble suspendue au-dessus de la surface sur laquelle elle est posée. L’ensemble est noir et sobre, sans aucune fioriture. Cette box est certifiée comme étant compatible 4K et elle fonctionne sous Android.

Bouygues a bien compris que souvent, l’un des reproches qui est fait par les utilisateurs, aux équipements fournis par les fournisseurs d’accès est que la portée et la puissance du wifi laissent à désirer. C’est certainement pour cela que cette Bbox Ultym est livrée avec un répéteur. Un répéteur est un appareil qui, une fois configuré, va prolonger le signal wifi, afin de fournir une couverture plus importante.

La Freebox : la box de Free

Là aussi, nous ne parlerons que du modèle qui est pour le moment le haut de gamme du FAI, c’est-à-dire la Freebox Revolution. Cette box, comme les autres est livrée en deux appareils distincts, le modem/routeur, appelé par Free la Freebox Serveur, et un décodeur TV appelé lui le Freebox Player.

Les deux appareils ont été designé par Philippe Stark, célèbre designer français, et ils peuvent être posés à l’horizontale ou à la verticale.

La partie serveur dispose d’un large affichage vert qu’il est possible de régler pour qu’il soit orienté comme il vous convient. Cette partie dispose d’un disque dur de 240 Go, qui peut servir comme NAS et pour enregistrer les émissions télé. La box serveur est compatible fibre, dispose d’un switch 4 ports, et peut recevoir, sur demande, un femto.

Petite parenthèse sur le fem to cell (abrégé femto) qui est une carte enfichable dans la box, et qui va permettre d’augmenter le signal cellulaire. C’est donc une carte qui a pour but d’offrir plus de réseau à votre smartphone, pour faire simple.

La partie décodeur dispose d’un lecteur blu ray, et propose tous les services qu’on peut être ne droit d’attendre sur un tel équipement en 2018. La box fonctionne sous un système d’exploitation propriétaire.

Les deux parties de la Freebox peuvent communiquer en CPL (via votre réseau électrique), ou être reliées entre elles par un câble réseau. En CPL, le débit est limité à 200Mbits/s, ce qui peut être bloquant lors de certaines utilisations.

Le Freebox player se pilote par l’intermédiaire d’une télécommande un peu singulière, aux grosses touches et recouverte d’un revêtement en silicone. Personnellement, je trouve, à l’usage cette télécommande un peu fragile… Elle est équipée d’un gyroscope qui peut permettre de s’en servir comme d’une souris.

A noter, mais c’est un peu anecdotique, que la Freebox Révolution est livrée avec une manette de jeu, qui peut de monde utilisera finalement, tant l’offre logicielle est faible.

Il est difficile de parler de la Freebox s’en rappeler que la Revolution est sortie il y a maintenant 8 ans, et que tout porte à croire qu’un nouveau modèle ne devrait pas tarder.

La SFR Box : la box d’SFR

Au contraire des autres box du marché, celle d’SFR ne se compose pas de deux parties. Modem, décodeur TV et disque dur sont regroupé dans un seul boitier. Un appareil sobre, qui s’il n’excite pas nos sens, ne dénotera pas dans le salon. La box est noire, possède six boutons en façade, un switch ethernet  de 4 ports à l’arrière, et un port USB.

Qu’il n’y ait qu’un seul appareil peut être vu comme un avantage par ceux qui recherchent la simplicité et le faible encombrement, ou comme un défaut pour ceux qui souhaitent pouvoir placer leurs appareils exactement où ils le souhaitent.

La box propose un wifi ac, est compatible avec la fibre, les autres fonctionnalités sont plus ou moins les mêmes que celles de la concurrence, mais ce n’est pas là qu’SFR semble vouloir se démarquer.

Passons donc directement à ce qui fait la force de la box d’SFR, la partie TV. L’interface est très agréable, et le nombre de services et de chaînes disponibles est impressionnant. Pour beaucoup de personnes, la box d’SFR est considérée comme la meilleure solution au niveau de la télévision.

En réalité, elle ne fait pas spécialement mieux que certains autres FAI tel que Free par exemple. Ce qui est vraiment au-dessus de la concurrence chez SFR, c’est la façon dont les choses sont présentées. Tout semble simple, il n’est pas nécessaire de parcourir 4 ou 5 menus pour arriver à certaines options comme le « picture in picture » ou d’autres fonctionnalités moins courantes. Bref, elle est très pratique et conviendra parfaitement aux utilisateurs standards, comprenez par là à ceux qui ne se revendiquent pas comme étant des « power users ».

Alors ?

Alors que ressort-il de tout ceci ? Quelle est la meilleure box, ou en tout cas laquelle faut-il conseiller ? Et bien il n’y a pas de réelle réponse à cette question. Cela dépendra énormément des attentes de l’utilisateur final.

Si on met de côté les différents réseaux, pour se concentrer sur la matériel, nous pourrions cependant dire, assez subjectivement que :

La Freebox est la box pour les geeks, ou ceux qui se reconnaissent dans cette tendance. Les amateurs d’informatique, et les bidouilleurs sont généralement assez content du panel de possibilités qu’offre cet appareil. Mais sans entrer dans les options complexe que peut offrir l’interface, la Freebox convient également très bien aux utilisateurs plus néophytes ou moins intéressé par ce domaine.

La Livebox, quant à elle est un modèle qui est plus destiné à plaire à tout le monde. La pârtie TV est très bonne, les options offertes par la partie modem, aussi. Elle n’est pas spécialement tournée vers une partie précise des usagers. Elle conviendra donc au plus grand nombre, sans pour autant en limiter certains.

La SFR box, elle, c’est un peu l’inverse de la Freebox. Ici, tout est fait pour tendre vers la simplicité d’utilisation. Un seul appareil, une interface extrêmement claire et compréhensible, sans jargon compliqué, et le tout avec d’excellents services multimédia. Elle conviendra à ceux qui n’ont pas envie de s’embêter à brancher des câbles de partout, qui n’y comprennent pas grand-chose et qui souhaitent juste regarder la télé dans de bonnes conditions et profiter d’un bon accès internet.

La Bbox, est plutôt la box des amateurs du tout sans fil. Son répéteur inclus dans l’offre est un gros atout pour tous ceux qui se plaignent que leur domicile ne soit que peu compatible avec la technologie wifi. Cette box propose, pour moi en tout cas, peu d’autres avantages.

Maintenant que tout cela a été dit, n’oubliiez pas qu’ici nous n’avons pas parlé du réseau des différents FAI, et que choisir un provider uniquement vis-à-vis du matériel qu’il propose serait une hérésie. Gardez aussi à l’esprit, que plus une box peut faire, plus vous serez ouvert sur l’avenir. Et qu’offrir un répéteur est une bonne chose si vous n’avez pas de connaissance, mais que ce n’est pas un facteur décisif d’achat, tout comme un bon service client, TV ou autre.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: