Comment configurer un routeur wifi facilement ? Mon guide complet

Je vous ai déjà proposé des comparatifs pour trouver le routeur qui vous corresponds au mieux et de nombreux tutoriels pour vous aider à le configurer, je me suis cependant récemment rendu compte que je ne vous proposait pas un guide de configuration complet ! Je vous le propose aujourd’hui pour configurer votre routeur facilement même pour les débutants !

On câble

La première des étapes qui va suivre l’achat d’un nouveau routeur, va être de le raccorder à votre infrastructure existante. Et là nous sommes chanceux car tous les modèles traditionnels fonctionnent de la même manière. Je vous dispense évidemment du passage sur le raccordement électrique, je pense que vous êtes grands tout de même.

Le principe, est d’imaginer que votre routeur est un robinet. Vous allez voir ce n’est pas ridicule, arrêtez de rire. Donc votre routeur est un robinet, pour qu’il fonctionne, il a besoin d’une alimentation en eau. Il va donc, falloir que votre routeur, pour avoir son « alimentation en réseau » soit connecté à votre modem. Ce modem est soit, le modem de votre FAI que l’on nomme généralement box, soit un modem acheté séparément. Cette alimentation, va se faire via un câble ethernet, que l’on appelle aussi RJ45, et va relier l’un des ports nommés LAN de votre box au port WAN de votre routeur. Une fois que cela est fait, votre robinet est alimenté en eau.

Ensuite l’eau de ce robinet va devoir couler dans un récipient, c’est son but même, pouvoir remplir des trucs. Pour « remplir » vos différents matériels avec ce réseau qui arrive maintenant jusqu’à votre routeur, il va falloir, soit les relier eux aussi directement au routeur par un câble RJ45, soit les relier à un switch, qui sera lui-même relié au routeur (sur le principe d’une multi-prise en fait), soit les connecter en wifi, si le routeur est un modèle possédant le wifi.

Une fois que vous avez fini ces deux étapes du robinet, vous avez fini de configurer ce routeur wifi, du moins matériellement.

On configure

Petite pause avant d’aller plus loin. Ce que j’ai appelé modem dans la première partie, quand je parlais des box internet est en fait un modem/routeur. Il est possible d’utiliser des routeurs en cascade, c’est-à-dire plusieurs routeurs connectés les uns à la suite des autres, mais il s’agit d’usage spécifiques, qui ne sont probablement pas les vôtres si vous lisez cet article. Donc, si vous venez d’acheter un routeur, et que vous n’avez pas envie de devoir reconfigurer certains de vos appareils car ils ne pourront plus se connecter à internet, il va falloir, dans une majorité de cas, couper, le mode routeur de votre box. Référez-vous à la documentation de votre matériel.

Donc, le mode routeur est coupé (si nécessaire), et votre nouveau routeur flambant neuf est installé, que faut-il faire maintenant ? Et bien il faut configurer le routeur de manière logiciel, pour lui indiquer quelques informations de base. Ce qui suit est à but informatif, beaucoup de marque ont maintenant automatisé le processus par le biais d’une appli sur smartphone.

Il faut que vous accédiez à l’interface d’administration de votre routeur. Pour ce faire, il faut que vous y soyez connecté, le mieux étant avec votre ordinateur, directement par un câble. Une fois cela fait, vous allez ouvrir votre navigateur et entrer dans la barre d’adresses, celle, fournit dans la notice d’emploi, qui correspond à cette interface d’administration. Généralement c’est 192.168.1.1 ou 192.168.0.1, mais elle peut être différente. Là vous allez arriver sur une sorte de site web sauf qu’en réalité, ce site est stocké dans le routeur, et qu’il sert à paramétrer l’appareil. Il va vous falloir maintenant un identifiant et un mot de passe, ils sont disponibles également dans la notice d’emploi de l’appareil. Il peut s’agir de admin et admin par exemple.

Une fois ces infos entrées, vous êtes sur l’interface d’administration. Là, la première des choses à faire va être de changer l’identifiant et le mot de passe par défaut, pour des raisons évidentes de sécurité.

Une fois que cela est fait, il va falloir attribuer une IP locale fixe à votre routeur. Pour le moment l’adresse de ce routeur, peut être déjà utilisée par l’un de vos appareils sur le réseau. La raison pour laquelle vous avez pu vous y connecter, c’est parce que vous êtes directement branché dessus. Mais cela ne marchera plus une fois que vous serez connecté par un autre biais.

Toute les interfaces n’étant pas les mêmes, il va falloir que vous recherchiez un menu s’appelant généralement LAN (pour Local Network Area), puis que vous cherchiez la ligne static IP et que vous entriez l’adresse voulu ici.

Stop. Votre routeur, doit (dans une installation simple) se trouver sur le même range d’adresses que votre box, et que vos autres appareils. Avant de commencer cette étape il est donc nécessaire de connaitre ce range, et idéalement les adresses de vos autres périphériques. Pour ce faire, téléchargez une application dédiée sur votre smartphone, une application de scan de réseau local. Celle-ci va vous donner toutes les adresses des périphériques connectés au réseau. Attention, il faudra être connecté au réseau wifi de la box quand vous ferez cette opération.

Imaginons que vous sachiez maintenant que votre box a pour IP locale 192.168.1.1. Il faudra que votre routeur est une IP de cette forme : 192.168.1.X où X représente un chiffre libre sur votre réseau, compris entre 2 (le 1 est pris par la box dans l’exemple) et 254.

Par chance (par fainéantise de l’auteur), le chiffre 2 est disponible, il faudra donc indiquer dans la ligne vue plus haut que l’adresse IP locale Statique de votre routeur sera 192.168.1.2. Durant cette phase, et au même endroit, il faudra indiquer au routeur, que sa passerelle est 192.168.1.1 et son serveur DNS 192.168.1.1

Là normalement, vous êtes déconnecté de l’interface en ligne, et le routeur redémarre. Problème, vous n’arrivez plus à vous y connecter comme pour la première fois. C’est parfaitement normal, puisque vous venez d’en changer l’adresse ! Au lieu de celle qui était fournis dans le mode d’emploi, il faut maintenant entrer 192.168.1.2 dans votre navigateur. Et hop on retombe sur la page de l’interface en ligne. N’oubliez pas d’ailleurs que vous avez également changé les identifiants de connexion.

A ce stade, il faut régler le wifi. Rendez-vous donc dans le menu dédié, wifi, sans fils, wireless, le nom change également suivant les marques de matériel. Là vous allez dans SSID ou name, indiquer le nom que vous souhaitez donner à votre wifi, mettons que nous l’appelons Toto, puis il va falloir choisir une méthode de chiffrement de la clé de sécurité, prenez de préférence le WPA 2, la plus sûre, et enfin il va falloir choisir un mot de passe. Prenez un mot de passe qui ne soit pas trop simple, mais dont vous pouvez vous souvenir, et de préférence un qui n’ait pas de rapport direct avec vous.

Là, si vous utilisez certains logiciels spécifiques, il va falloir que vous en ouvriez les ports dans votre routeur. Attention, si vous ne voyez même pas de quoi je parle, c’est que vous n’avez pas besoin de réaliser cette étape, pour vous, la configuration est terminée. A bientôt.

Ouverture de ports

Dans le cas contraire, c’est-à-dire que vous savez de quoi je parle, vous savez ce qu’est une redirection de ports, ou un NAT, il ne faut pas oublier une étape importante. Cette redirection de port est maintenant bien connue grâce ou à cause, ça dépend des camps, du téléchargement de fichiers, en effet beaucoup de logiciels de téléchargement en P2P ont besoin d’ouvrir un ou plusieurs ports.

Le problème qui se pose, c’est qu’il y a votre box en amont de votre routeur, et donc qu’ouvrir simplement les ports dans le routeur ne suffirait pas.

Il faut donc se connecter à l’interface en ligne de sa box, et là vous aurez deux choix, soit vous décidez d’ouvrir les ports un par un et de les rediriger vers votre routeur, soit vous décider d’ouvrir TOUS les ports de votre box, et de les rediriger vers le routeur, qui lui s’occupera de la sécurité, et du reste.

La redirection, dans le premier cas, devra ressembler à quelque chose comme ça :

Port redirigé

Protocole Ip source Destination
112 (exemple) TCP (ça peut être UDP) Toutes les IP (toutes les IP extérieures peuvent utiliser cette redirection de port)

192.168.1.2 (adresse du routeur)

En d’autres termes, cela veut dire que quand une requête arrivera à la box sur le port, elle la transmettra à l’adresse du routeur pour qu’il s’en charge. Bien entendu, dans le routeur il faudra là aussi faire une redirection, sur le même modèle pour que le routeur envoi la requête à la machine faisant tourner le logiciel qui nous intéresse.

Pour qu’au final, schématiquement, le procédé se passe comme suit :

Box (port redirigé vers le routeur) => routeur (port redirigé vers le bon pc ou la bonne machine) => Pc faisant tourner le logiciel.

Si vous choisissez l’autre méthode, ouvrir tous les ports, il suffit dans l’interface d’administration de votre box d’activer la DMZ et d’indiquer que les requêtes doivent être transférées sur l’adresse de votre routeur. Puis uniquement dans votre routeur de rediriger les ports qui vous intéressent.

Conclusion

Bien entendu, ceci est une version extrêmement simplifiée de ce qu’il est possible de faire au niveau configuration d’un routeur. En effet, peut être aurez-vous envie de configurer les zones DNS, le contrôle parental, le QoS, un serveur VPN, bref les options de configurations sont de plus en plus complètes, mais chaque modèle étant spécifique, nous avons été au plus simple.

Comme je l’ai indiqué plus haut, aujourd’hui, peu de marques vous impose de procéder de la sorte. L’interface en ligne est généralement remplacée par une application sur smartphone qui se chargera d’une grande partie de la configuration. L’appli vous demandera par exemple « Est-ce que vous avez une box internet ? », et trouvera toute seule son adresse. Charge tout de même à vous, une fois le routeur mis en place de peaufiner certains points via cette appli.

Il est impossible de réaliser réellement un guide complet d’installation de routeur, car il faudrait pour ce faire balayer tous les modèles. Cependant, si vous comprenez, que le routeur vient après la box, qu’il doit (le plus souvent) être sur le même range d’IP que cette box, et qu’il doit avoir une adresse IP fixe, vous serez en mesure de le faire fonctionner, comprenez par-là, de le brancher et d’avoir internet sur vos appareils. Ensuite, rien ne vous empêche à l’aide de la documentation de tenter des choses dans l’interface en ligne. De toute manière dans le pire des cas, un bouton au dos du routeur permettra de le remettre à son état d’origine, et vous n’aurez qu’à refaire les étapes de cet article.

Maintenant que votre routeur est correctement configuré, vous devriez pouvoir profiter d’une connexion stable et rapide. Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être qu’il est temps de changer de routeur WiFi.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: