fbpx

Qu’est ce que le Dark web ?

Il existe deux Internet… Le web normal que la majorité des gens utilisent tous les jours simplement, facilement accessible et indexé dans les moteurs de recherches. Puis il y a le « Dark Web », une partie d’internet cachée aux utilisateurs qui n’apparaîtra pas dans les résultats de Google et ne sera accessibles que via des logiciels spécialisés.

Darknets

Le « Dark Web » est un sous-ensemble du « Deep Web ». Le Deep Web comprends en fait tous les sites web inaccessibles via les moteurs de recherches. Vous ne pourrez donc pas trouver ces sites en utilisant Google ou Qwant, mais mis-à-part cela ils sont parfaitement normaux. Le Dark Web est donc une sous-partie de ce Deep Web à la quelle on ne peut accéder que via un logiciel spécial.

Le Dark Web existe sur les Darknets qui sont des « réseaux superposés ». Ils utilisent les protocoles internet classiques, mais un logiciel particulier est nécessaire pour les visiter, ils ne sont donc pas visibles ou accessibles par les personnes qui n’en disposent pas.

Par exemple, le logiciel gratuit Tor permet d’accéder à un darknet. Bien que vous puissiez utiliser Tor pour anonymiser votre trafic sur des sites classiques, le logiciel permet aussi d’accéder aux sites qui terminent en .onion ou débloquer des « services cachés Tor ». On ne peut accéder à ces sites spéciaux qu’en passant par Tor. Ils utilisent le réseau anonyme de Tor pour cacher la localisation exacte du serveur. Seules les personnes connectées à Tor peuvent y accéder et cela rends le tracking de ses visiteurs plus compliqué.

Notons également que Tor est un logiciel libre : cela signifie que que le code source de l’application est accessible gratuitement par tous les utilisateurs (ici) pour l’optimiser ou y apporter des modifications. Ce type de distribution de logiciel est particulièrement adapté à ce genre de projet qui a régulièrement besoin d’évoluer pour continuer d’apporter la meilleure expérience à ses utilisateurs.

En théorie il est impossible de retrouver ces serveurs et de savoir qui les a visités. En pratique, Tor a quelques failles de sécurité et les applications Tor peuvent mal être configurées ce qui peut exposer la localisation du serveur.

Le Darknet Tor est le plus connu et utilisé, c’est pourquoi je vais principalement parler de celui-ci sur cette page. Il existe cependant d’autres réseaux Darknets créés dans différents buts, comme le partage de fichiers pour des échanges secrets de documents.

Ayant écris quelques articles sur les services VPN sur ce site, je me dois de vous préciser que le réseau Tor agit un peu comme un VPN lorsque vous passez par le navigateur Tor. En effet, il renvoie vos requêtes à d’autres utilisateurs qui les transmettent ensuite au serveur concerné. Pour ce serveur, votre requête semble donc provenir d’un autre ordinateur que le votre.

Qu’allez-vous trouver sur le Dark Web ?

Sur les Darknets se cachent des sites qui ne veulent pas apparaître sur le réseau internet classique, où ils pourraient être trackés. Ces sites web constituent ce qu’on appelle aujourd’hui le Dark Web.

Le Dark Web fourni l’anonymat en ligne- aussi bien pour les gens visitent les sites que pour ceux qui les gèrent. Les dissidents politiques des pays oppressif s’en servent par exemple pour communiquer entre eux et avec l’extérieur du pays. Les lanceurs d’alertes peuvent y divulguer des informations sensibles en utilisant des sites comme le « New Yorker Strongbox », réduisant le risque d’être repéré. Même Facebook est accessible via le réseau Tor, rendant l’utilisation du réseau social possible dans des pays où internet est surveillé ou bloqué.

Le gouvernement des Etats-Unis fournis des ressources financières au projet Tor pour créer des logiciels pour que les gens dans les pays totalitaires puissent accéder à l’information et s’organiser en passant outre la surveillance d’état.

Cet anonymat attire cependant d’autres sortes de sites, qui seraient supprimés sur le réseau internet classique. Ces sites, la majorité des gens s’accorderaient à dire qu’ils ne devraient tout simplement pas exister ! Vous trouverez des sites qui vendent des informations de carte de crédit, des listes de numéros de sécurité sociale, des documents officiels falsifiés, de la monnaie contrefaite, voire même de la drogue et des armes ! Vous trouverez également des sites de jeux d’argent, des répertoires de professionnels « particuliers » (Assassins, Dealers, Prostitution…). Les paiements pour ces services passants généralement par Bitcoin pour préserver encore une fois l’anonymat des utilisateurs.

Le site web le plus connu sur le Dark Web est certainement « Silk Road », une sorte d’Amazon de la drogue en ligne, avec des paiements exclusivement en Bitcoins et des livraisons postales. Le site a cependant depuis été fermé en 2017 (et remplacé par d’autres dans le même genre…).

Il est important de se rappeler que tout ce que vous voyez sur le Dark Web n’est pas légitime – la majorité des listes que vous trouverez seront pleine d’arnaques. En effet, le Dark Web étant si anonyme, il est tentant pour les « marchands » de proposer des services illégaux fictifs : l’internaute paie, ne reçois rien et il ne déposeras pas de plainte étant donné la nature de sa commande. Il y a aussi les agences gouvernementales qui créent de faux sites pour récupérer l’identité des utilisateurs voulant avoir accès à des services peu recommandables.

Le Dark Web est remplis de sites peu recommandables – sans exagérer. Si vous trouvez une liste de sites « .onion » sur le réseau Tor, vous verrez vite que la majorité d’entre-eux proposent des services très limite…

« Une liste de sites ? et si j’utilise Google ? »

Comme précisé plus haut, les sites sur le Dark Web ne sont pas répertoriés sur les moteurs de recherche. Pour les trouver vous ne pouvez pas passer par Google et il faudra que vous trouviez des « listes de sites ». Vous trouverez sur des sites spécialisés des listes d’URL ou des annuaires de sites en .onion comme sur Internet des années 90 avant l’apparition du service Google.

Vous NE voulez PAS visiter le Dark Web

Alors, pourquoi voudriez-vous visiter le Dark Web et quand ? Hé bien… Vous devriez tout simplement vous en abstenir !

Si vous êtes dans un pays oppressif et que vous voulez accéder à de l’information/faire circuler des informations, le Dark Web pourrait vous être utile. Si vous êtes un lanceur d’alerte souhaitant partager une information importante sans risque de vous faire découvrir, il y a des sites qui peuvent vous aider sur le Dark Web.

Cependant pour la majorité des personnes qui vont visiter cette page, je vous déconseille vivement de parcourir le Dark Web sans une bonne raison. Il y a beaucoup d’arnaques sur cette partie d’internet ainsi que d’importants risques de sécurité informatique.

  • Updated novembre 5, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de