fbpx

Quel est le débit nécessaire pour pouvoir jouer sur internet ?

Les jeux vidéo regroupent une multitude de genres, il y en a pour tous les goûts ! Certaines personnes jouent à Farmville (je ne sais pas si ça existe toujours) sur Facebook, d’autres à Civilisation V sur PC, d’autres encore à Fortnite ou Call of Duty sur leur Playstation, certains jouent à Candy Crush sur leur téléphone et les plus acharnés jouent à Conter Strike sur PC.

C’est indéniable, le jeu vidéo s’est énormément démocratisé depuis son apparition. Il faut dire, premièrement, que les mœurs ont changé. Je me rappelle que dans les années 80 les jeux vidéo étaient vus comme une abomination par certains adultes. Deuxièmement, les gamins des années 80 qui sont nés avec les jeux vidéo sont aujourd’hui des adultes, et beaucoup continuent de jouer. Et maintenant, les enfants de ces enfants des années 80 jouent également.

Moi je n’ai pas honte de le dire, je suis né en 1980, je suis donc un vieux, et je continue de jouer, et parfois je joue avec mes enfants, parfois même à des jeux auxquels je jouais déjà il y a 30 ans.

Aujourd’hui, la plupart des jeux proposent un mode multijoueur, ce qui signifie que ces jeux ont besoin d’un accès à Internet pour pouvoir en profiter pleinement. De plus, pour des raisons de sécurité, pour éviter la triche, même certains jeux sans mode multi doivent pouvoir accéder à Internet. Partant de là, on comprend très bien que la qualité de nos connexions revêt un énorme intérêt pour ce loisir.

Certains jeux en ligne ont un aspect compétitif assez marqué, comme les fameux FPS, First Person Shooter. Le truc c’est qu’une fois que les joueurs les plus motivés ont tous une machine de la même puissance, le même clavier, la même souris, le même écran, ce qui va faire la différence, en plus du talent, c’est bien entendu la qualité de la connexion.

Si vous comptez vous mettre sérieusement aux jeux vidéo, il va donc vous falloir une connexion performante, mais est-ce que le débit de ladite connexion est si important que cela ? Nous avons déjà étudié le débit minimal pour d’autres usages d’internet, mais qu’en est-il concernant les jeux vidéo ?

Dans l’esprit de pas mal de monde, « bonne connexion » rime avec « débit élevé ». Certes le débit est une composante importante pour pouvoir qualifier une connexion à Internet de performante, mais pour certains autres usages, et notamment les jeux vidéo, le débit n’est pas la composante primordiale. Ce qu’il est déterminant, et surtout concernant les jeux exigeant en termes de réactivité, c’est la latence de votre connexion.

Upload et download

Contrairement à ce que l’on peu croire, sauf cas très rare, les jeux vidéo sont loin d’être l’activité la plus consommatrice de bande passante.

Il y a plusieurs explications à cela. Imaginons que vous jouiez à un gros jeu récent, disons par exemple, CyberPunk 2077 (toutes mes condoléances…). On pourrait penser que votre connexion va être mise à rude épreuve, la qualité des graphismes, les calculs nécessaires etc… et bien en fait, non.

Dans un jeu en ligne, nous sommes sur une architecture client/serveur, c’est-à-dire que de votre côté, vous allez utiliser un client, le jeu, et que ce client va communiquer avec une seconde machine, le serveur.

Tous les calculs et l’affichage, se font du côté du client. C’est votre carte graphique qui calcule les images et qui les affiche et c’est votre processeur qui va se charger de différentes autres choses comme l’intelligence artificielle des ennemis, les cycles de météo…

Toutes les ressources nécessaires à l’affichage du jeu par le client sont contenues dans ce client. C’est pourquoi plus nous assistons à une montée en qualité des jeux et plus les clients sont lourds.

Au final, la seule chose qui va transiter par votre connexion, se sont des échanges très simples entre le client et le serveur. Par exemple, vous côté client, vous tirez sur un ennemi. Le client envoie cette information au serveur, et le serveur répond au client. Cette réponse pourra contenir par exemple les informations suivantes « L’ennemi a-t-il été touché ? Oui/Non ? », « Si oui, combien de dégât a-t-il reçu ? ». Voilà, c’est tout… tout le reste se passe sur votre PC ou votre console.

Il n’y a donc pas de données lourdes qui passent par votre connexion internet quand vous jouez à des jeux vidéo, au contraire de certaines autres activités, comme par exemple lorsque vous regardez un film sur Netflix (ou ailleurs). Dans ce cas-là, le film doit transiter des serveurs de Netflix vers votre écran. Pour un jeu, tout est déjà sur votre machine une fois que le jeu est installé.

En gros, pour faire simple et pour ne pas trop s’attarder sur une caractéristique qui n’est finalement pas très importante, avec un débit de 3 ou 4 Mbps dans les deux sens (upload et download), vous devriez être en mesure de jouer à l’immense majorité des jeux.

Bien entendu, plus votre débit sera important, et plus vous aurez de marge pour que vos autres appareils puissent également mener à bien leurs tâches. Si vos enfants sont en train de regarder une vidéo Youtube, si votre conjoint est en télétravail etc… il faudra prendre en compte ces utilisations de votre bande passante.

Ces faibles exigences expliquent pourquoi, quand vous consultez la configuration minimum pour pouvoir jouer à un jeu, le débit minimum n’est que rarement indiqué. Souvent, les éditeurs indiquent seulement une phrase du type « Connexion haut débit requise ».

Si on se réfère à la FCC (la Commission Fédérale des Communications, USA), une connexion est dite haut débit si elle possède au moins les caractéristiques suivantes : un débit descendant de 25 Mbps et un débit montant de 3 Mbps. Donc, en gros, sauf exception, n’importe quelle connexion internet moderne devrait vous permettre de pouvoir jouer en ligne, du moins en ce qui concerne les débits.

Si toutefois vous voulez vraiment être certain des capacités de votre connexion, vous pouvez utiliser l’outil de SpeedTest que nous avons sur notre site web (http://le-routeur-wifi.com/speedtest/).

Donc tout ceci est une assez bonne nouvelle, mais nous n’avons pas encore abordé l’aspect le plus important d’une bonne connexion en ce qui concerne les jeux vidéo, la latence.

La latence

Qu’est-ce que c’est que cette bête-là ? Techniquement la latence, c’est le temps que met un paquet de données à faire un aller-retour entre votre machine et le serveur que vous êtes en train d’utiliser.

Dans le monde du jeu vidéo, surtout pour les jeux comportant un aspect compétitif fort, une bonne latence ou un bon « Ping » est le Saint Graal. C’est la latence qui va faire la différence entre les joueurs, à matériel et compétences égales.

C’est également quelque chose de facile à comprendre. Pour reprendre l’exemple vu plus haut. Vous tirez sur un ennemi, l’information part vers le serveur, celui-ci répond à votre ordinateur et vous savez si vous l’avez touché et combien de dégâts vous avez infligé. Si le Ping est trop élevé, il est possible, et ça se voit souvent, que le temps que l’information fasse l’aller-retour, l’ennemi ne soit plus dans votre ligne de mire.

Suivant le type de jeu auquel vous allez jouer, les exigences de latence ne vont pas être les mêmes. Plus le jeu demande de la réactivité et plus il va vous falloir un ping faible.

Par exemple, si vous faites une partie d’échec en ligne, un jeu de cartes, un jeu de stratégie type Civilisation, votre ping n’aura pas besoin d’être extrêmement bon. Par contre, si vous faites un FPS, certains jeux de courses, ou certains MMORPG, il vous faudra une faible latence.

Une faible latence vous permet de jouer en douceur

La latence mesure le temps nécessaire à un signal provenant de votre appareil pour atteindre un serveur distant et revenir. Elle est mesurée en envoyant un seul « ping » d’information dans les deux sens, c’est pourquoi on l’appelle aussi « taux de ping ». Si votre latence devient trop élevée lorsque vous jouez à un jeu en ligne, vous commencez à ressentir un décalage.

Qu’est-ce qui influe sur la latence ?

Intrinsèquement déjà, votre connexion en elle-même, si vous êtes connecté à Internet par satellite, votre latence sera moins bonne que si vous êtes en ADSL, et en ADSL, moins bonne que par la fibre.

Mais ce n’est pas tout, la distance entre vous et le serveur va également influer sur votre ping. Il faut bien que le signal parcoure la distance qui vous sépare du serveur, et dans les deux sens, les données ne se téléportent pas encore. Si vous jouez sur un serveur situé en France, le ping sera bien meilleur que si vous jouez sur un serveur situé aux Etats-Unis ou en Asie. Vous devez maintenant comprendre pourquoi, sur beaucoup de jeux vous devez choisir la zone géographique du serveur…

De plus, votre latence peut également grandement être impactée par la qualité de votre réseau local. Et oui, c’est logique, avant que les données partent rejoindre le serveur sur internet, il faut bien qu’elles sortent déjà de chez vous. Si vous possédez un câble ethernet qui est d’ancienne génération, ou bien un routeur un peu vieux, ou même encore un switch toujours à ancienne norme, votre ping sera augmenté.

Bien que le WiFi ait fait d’incroyables progrès depuis quelques années, le ping de ce type de connexion locale est toujours supérieur à celui que vous obtiendrez avec une connexion par câble. Cependant, une connexion en WiFi reste suffisante pour la plupart des jeux, ce n’est réellement que concernant les FPS que cela peut avoir un impact. Et encore, avec un routeur WiFi haut de gamme, placé pas trop loin, il est possible de jouer à ce genre de jeux dans de bonnes conditions.

Que faire pour essayer d’améliorer sa latence ?

Si votre latence est assez importante pour que vous commenciez à subir un décalage lorsque vous jouez à des jeux en ligne, vous pouvez prendre quelques mesures pour essayer de réduire votre ping et ainsi tenter d’améliorer un peu les choses.

Essayez une connexion câblée

Si vous soupçonné votre connexion WiFi d’être le problème, essayez de vous connecter à votre box via un câble. Il vous suffit pour cela de relier un câble RJ45, le fameux câble Ethernet, sur le switch réseau situé à l’arrière de votre box et à votre carte réseau. Cela devrait rendre votre connexion beaucoup plus réactive, vous devriez obtenir un meilleur ping.

Si vous n’avez pas le choix et que vous devez utiliser le WiFi, essayez de vous rapprocher de votre box ou de votre routeur. L’espace entre l’appareil qui vous sert à jouer et l’appareil émettant le WiFi doit être, dans la mesure du possible, dégagé, et pas trop important. De plus, évitez de vous trouver à proximité de gros objets métallique, de grandes masses d’eau (aquarium, piscine etc…) ou d’autres appareils dégageant des ondes électromagnétiques (four à micro-ondes, téléviseur…).

Did you try turning it off and on again?

Ça peut paraitre un peu stupide à dire, mais parfois, redémarrer un peu tout ce qui peut influencer sur votre latence peut suffire à l’améliorer un peu.

Donc, on remonte la chaîne de connexion et on redémarre son PC, le switch (si présent), le routeur (si présent) et la box. Quand tout est de nouveau en ligne, on voit si les choses ont été améliorées ou non.

Le maintien de votre matériel

C’est une bonne idée de vérifier que les pilotes de votre carte réseau sont à jour. Pour cela on identifie la marque et le modèle de ladite carte dans le gestionnaire de périphériques de Windows, puis depuis le site du fabricant, on vérifie que de nouveaux pilotes n’ont pas été mis à disposition.

S’il y a de nouveaux pilotes, il faut bien entendu les installer. On redémarre ensuite l’ordinateur.

Il en va de même pour votre routeur, il faut vérifier de temps en temps qu’une nouvelle version du firmware n’est pas disponible. Chaque nouvelle version corrige certains problèmes et il est donc possible que votre latence s’en trouve améliorée.

Cependant, qu’il s’agisse de votre carte réseau ou de votre routeur, il ne faut pas que cela devienne une obsession, et une vérification tous les 3 ou 6 mois et bien suffisante.

Il peut être aussi utile de vérifier le bon état de vos câbles. Un câble abîmé ne va pas forcément couper totalement votre connexion, mais celle-ci peut devenir très mauvaise. Si vos câbles semblent en bon état, cela ne veut pas forcément dire qu’ils le sont. En effet, l’oxydation peut être un vrai problème et pourtant ne pas être visible de l’extérieur. Si vous avez un câble en trop, essayez donc de remplacer le câble qui vous relie à votre box.

Que le jeu…

De nombreuses autres applications peuvent utiliser votre connexion en même temps que votre jeu. C’est pourquoi, dans certains cas, fermer tous les logiciels qui ne sont pas utiles pendant le jeu peut améliorer un peu votre latence.

Bien entendu, cela ne concerne que les joueurs sur PC, mais c’est tout de même une bonne chose à essayer.

Vous pouvez également couper la TV (s’il s’agit de TV par internet bien entendu), et les autres appareils qui pourraient utiliser votre connexion.

…Et le serveur

Si rien n’y fait, essayez de choisir, si cela est possible, un serveur qui soit plus proche de vous géographiquement. Comme nous l’avons dit, la distance séparant les deux machines influe sur votre ping.

Vous n’êtes pas tout seul

Si vous jouez à un jeu très populaire, il faut bien que vous gardiez en tête que de très nombreux autres joueurs jouent également. Si vous constatez que vos problèmes sont récurrents à un certain créneau horaire, alors peut-être que tout simplement le serveur est un peu surchargé. La solution, c’est d’essayer à une autre heure afin de vérifier si le souci provient bien de là. Si c’est le cas, soit vous devrez jouer à une autre heure, soit attendre un peu que l’éditeur du jeu règle le problème. Le dimensionnement des serveurs peut parfois être un peu juste au lancement d’un jeu mais les choses sont généralement très vite améliorées.

Votre FAI

Si vous avez déjà essayé un peu tout ce que nous conseillons, sans succès, et sans que la logique ne permette de comprendre pourquoi le problème est toujours là, alors il va surement falloir vous tourner vers votre fournisseur d’accès à Internet.

Ce dernier essaiera de résoudre le problème, peut-être qu’il y a des travaux dans votre maison, peut-être que votre box a un problème etc… Si votre FAI ne trouve rien, il faudra peut-être se résoudre à changer de prestataire.

  • Updated mars 1, 2021
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x