fbpx
1

Internet lent : Ma solution simple en 8 étapes

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles votre connexion internet pourrait sembler lente. Ce pourrait-être un problème avec votre routeur WiFi, le signal WiFi lui-même, la puissance du signal sur votre ligne, des périphériques connectés, des interférences du WiFi du voisin… Sur cette page je vous donne quelques astuces pour vérifier vous-même la cause du ralentissement facilement.

1. Affinez le problème avec plusieurs sites Web et périphériques

Si un speedtest vous confirme que votre connexion internet est lente, essayez de vous connecter à différents sites web en utilisant différents appareils dans votre maison. Si vous relevez que votre connexion est lente avec un seul site web, le problème proviens certainnement des serveurs du site et non de votre connexion internet. Si c’est le cas il n’y a pas vraiment grand-chose à faire pour vous, sauf attendre que le(s) responsable(s) du site s’en occupe(nt).

Affiner l’origine du problème ainsi vous premettra de le résoudre plus facilement. Est-ce que le ralentissement se produit sur un seul appareil ou sur tous les appareils ? Si c’est seulement sur un appareil, vous saurez que le problème proviens de celui-ci. Si le ralentissement se produit sur plusieurs appareils (plusieurs PC, ou votre smartphone et votre PC par exemple) il s’agirat plus probablement d’un problème réseau et vous devrez vous rendre sur la page de configuration du routeur pour y régler quelques détails.

2. Faites un speedtest et comparez le à votre abonnement

Avant de se lancer dans les dépannages en masse, il est toujours intéressant de faire un speedtest de votre connexion internet en utilisant un outil comme celui que je vous propose sur cette page. Avant de lancer le test, assurez vous de stopper tous les téléchargements, uploads, streaming ou toute autre activitée internet gourmande afin de garantir le meilleur résultat possible.

Comparez les résultats de la vitesse mesurée avec la vitesse attendue de la connexion internet pour laquelle vous payez. Si vous ne savez pas quelle vitesse vous devriez avoir, il y a de fortes chances pour que vous trouviez cette information sur votre contart ou sur une facture internet.

J’ai quelques mises-en-garde à vous donner ici cependant. Les résultats de speedtest peuvent parfois paraitre assez élevés, car certains fournisseurs d’accés internet leurs donnent la priorité sur leurs réseau (pour gonfler les chiffres de leurs ligne) et ils peuvent avoir des serveurs très proches de chez vous. Si la vitesse de votre connexion vous semble au contraire un peu faible par rapport aux promesses de votre FAI, cela peut aussi être normal  : vous payez pour une vitesse « théorique » maximale mais vous n’obtenez pas toujours la vitesse maximale sur la ligne. La vitesse peut baisser aux heures où les lignes sont les plus occupées dans la journée, dans la soirée par exemple lorsque tous les voisins se connectent à leurs ordinateurs vers la même heure. Pour avoir une bonne idée de la vitesse réelle de votre connexion, faites votre speedtest pendant les heures de bureau ou tôt le matin.

Bien sûr, il est aussi possible que vous payiez une conexion internet vraiment lente – dans ce cas vous devrez appeler votre FAI et passer à un abonnement suppérieur pour bénéficier d’un meilleur débit.

Enfin, il est possible que vous payiez pour une certainne vitesse et stabilité sur internet mais que vos tests révèlent que vous êtes en dessous de vos attentes au quel cas, je vous conseille de poursuivre avec les conseils que je vous donne.

3. Reboot de votre Box/ Routeur WiFi

Comme les ordinateurs, il arrive aux routeurs et box internet de bugger et plutôt que de redémarer tout seul ils peuvent rester bloqués dans une boucle qui va les ralentir et par la même occasion, vous ralentir ! Ce problème peut facilement être résolu avec un redémarage. Si vous n’avez pas redémaré votre box ou votre routeur depuis un moment, vous devriez le faire maintenant.

Si vous avez une simple box internet fournie par votre fournisseur, vous ne devriez avoir qu’un appareil à redémarer. Si vous avez une box et un routeur ou un modem et un routeur, vous devriez les redémarer tous les deux pour vous assurer que le problème ne viens pas de là. Pour les redémarer, etteignez les avec le bouton si votre appareil en dispose, puis débranchez l’appareil pendant 10 secondes avant de les rebrancher. Votre box peut prendre quelques dizaines de secondes à redémarer et à se reconnecter à internet et c’est tout à fait normal, soyez simplement patient(e). Une fois votre réseau redémaré, refaites un speedtest pour voir si votre vitesse s’est améliorée.

4. Un signal WiFi plus puissant

Il est possible que votre connexion internet fontionne correctement mais que votre signal WiFi ne soit pas assez puissant pour vous délivrer un signal stable. Une mauvaise connexion WiFi peut ressembler en tout point à une mauvaise connexion internet, d’autant plus qu’elle peut affecter la majorité des appareils dans votre maison. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent nuire au signal WiFi chez vous. Les ondes peuvent être encombrées si il y a trop de périphériques électroniques à proximité, d’autant plus si vous utilisez le canal 2.4 gHz. C’est un problème particulièrement courant dans les grandes villes où le wifi des voisins peut en plus venir interférer avec le votre.

Certaines personnes ont aussi une « zone morte » dans la maison, souvent dans la cuisine à cause du micro-onde ou dans les vieilles maisons à cause des murs épais. Je vous conseille de consulter mon guide pour avoir un meilleur signal WiFi à la maison pour plus de conseils.

Enfin, si vous avez une grande maison ou un jardin à couvrir et que vous avez besoin de plus de surface de couverture, vous devriez vous pencher sur les systèmes WiFi en maille (Mesh), qui sont composées de plusieurs routeurs capables de couvrir une surface totale impressionnante.

5. Arrêtez de saturer votre connexion (ou essayez QoS)

Votre connexion internet est partagée entre tous les appareils connectés à votre réseau, ainsi si vous connectez trop d’appareils simultanéement, cela pourrait ralentir le réseau en saturant votre connexion internet.

Par exemple, si deux personnent regardent Netflix et qu’une personne essaye de télécharger un torrent sur internet, l’expérience de tout le monde va être impactée.

Dans ce sénario courant, il est possible que vous ayez à choisir un abonnement internet suppérieur. Cependant, si vous avez un routeur ou une box internet avec le QoS ou Quality of Service, cela va permettre à votre routeur de gérer automatiquement les appareils qui se connectent pour leurs assigner un cap de bande passante maximum. Par exemple, cet outil peut permettre de donner la priorité à Netflix sur les Torrents, ainsi le débit de Netflix ne sera pas impacté lorsqu’on lanceras un téléchargement.

6. Vérifier les répartiteurs coaxiaux

Si vous avez internet par le cable (Numéricable ou autre) et qu’un répartiteur coaxial se trouve sur le câble qui va vers votre box/modem, il se peut que celui-ci soit la cause de vos problèmes de ralentissements internet. Les répartiteurs peuvent être de mauvaise qualité, en utiliser un peut diminuer la puissance du signal transmis. Si vous utilisez beaucoup de répartiteurs tout au long de votre ligne, ne cherchez plus, le problème viens certainnement de là !

Débranchez les pour essayer un speedtest sans aucun répartiteur sur votre ligne. Si vous avez de bons résultats : il vous faut de nouveaux répartiteurs de bonne qualité et peut être un câblage plus simple.

7. Essayez un autre serveur DNS

Dans certains cas, le changement de serveur DNS peut accélérer la vitesse de votre connexion si les serveurs DNS de votre fournisseur d’accès Internet par défaut sont lents.

Voici comment ça fonctionne :

Lorsque vous vous connectez à un site web comme google.fr, votre ordinateur contacte ses serveurs DNS et demande « A quelle adresse IP je peux trouver google.fr ? » il obtiens une réponse et se connecte à cette adresse IP, qui peut être quelque chose comme 216.58.193.78.

Normalement, vos DNS vous sont attribués par votre FAI, mais s’ils sont lents ou surchargés, vous pourriez gagner un peu de vitesse en en changeant. Google Public DNS et OpenDNS sont tous les deux très populaires.

8. Appelez votre fournisseur d’accés

Si après avoir effectué toutes ces étapes vous n’arrivez toujours pas à avoir une connexion internet correcte, il y a de bonnes chances pour que ce soit un problème que vous ne pouvez pas résoudre vous même. Votre FAI pourra cependant certainnement mieux vous aider et étudier votre problème au cas par cas.  Il peut par exemple y avoir un problème sur la ligne de câble vous reliant au réseau ce que seul votre FAI sera en mesure de constater.

Vous payez votre fournisseur d’accés à internet pour avoir un accés stable et rapide à internet et il est normal que vous y ayez accés. Assurez-vous cependant bien qu’il s’agit d’un problème de leurs côté, avant de vous emballer 🙂

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Jérôme Framery

Salut,
Voilà mon problème :
Maison avec 3 PC et une livebox 2, abonnement ADSL 15Mbps.
PC N°1 (Win10) Ethernet filaire 100Mbps : Speedtest OK 15 Mbps, stable
PC N°2 (Win10) Wifi carte intégrée Qualcomm 65Mbps : Speedtest OK 15 Mbps, stable. WifiAnalyzer : -70db signal moyen vitesse 54/65 Mbps
PC N°3 (Win10) Wifi carte réseau USB TP-LINK 300Mbps : Speedtest 0,5 à 4,5 Mbps, instable. WifiAnalyzer : -57db signal fort, vitesse 130 Mbps.

Le PC N°3 avec signal fort donne un débit mauvais alors que le PC N°2 avec signal moyen donne un bon débit. Tous les sites web d’assistance conseillent d’abord de consolider le signal pour obtenir ensuite un bon débit. Je ne sais plus quoi essayer.
Merci de vos conseils.

Reply

Leave a Reply: