1

IoT : Qu’est ce que l’Internet Of Things ?

L’Internet Of Things ou « IoT » rassemble tous les appareils intelligents connectés à internet qui échangent et analysent des données, mais c’est aussi un cauchemard en terme de sécurité…

L’Internet Of Things (IoT) est un terme à la mode pour désigner tous les appareils connectés qui ne sont pas à proprement parler des « ordinateurs », mais qui communiquent via Internet pour envoyer des données, recevoir des instructions ou parfois les deux.

Il existe aujourd’hui une grande variété d’appareils qui tombent sous cette appelation : Les objets du quotidien connectés à internet comme les refrigérateurs-connectés et les ampoules, les assistants virtuels comme alexa, les appareils de domotique ou encore des capteurs connectés dans les usines récentes…

Qu’est-ce que « l’Internet des Objets » (IoT) ?

l’IoT permet d’accéder à la puissance d’internet, du traitement de données et de l’analyse au monde des objets physiques. Une sorte de passerelle entre réel et numérique qui nous permet d’intéragir avec le réseau internet sans l’intermédiaire d’un clavier et d’une souris. Beaucoup d’appareils du quotidien peuvent recevoir leurs instructions de ce réseau avec un minimum d’interractions humaines.

Dans les entreprises, l’IoT peut apporter les mêmes gains d’efficacité à la fabrication physique et à la distribution qu’Internet a longtemps fourni pour la diffusion d’informations. Des millions – voire des milliards – de capteurs intégrés et compatibles Internet dans le monde fournissent un ensemble de données extrèmement riche que les entreprises peuvent utiliser pour améliorer leurs sécurité, suivre leurs actifs ou réduire les processus manuels. Les chercheurs peuvent également utiliser l’IoT pour collecter des données sur les préférences de comportements des gens, bien que cela puisse avoir des conséquences sur la sécurité et la confidentialité.

IoT : déjà répandu dans le monde ?

En un mot : Oui. L’utilisation d’objets IoT est de plus en plus courante pour les particuliers et les professionnels si bien que le réseau IoT peut aujourd’hui être considéré comme gigantesque ! Priceonomics nous annonce : « Il y a plus de 50 milliards d’appareils IoT en 2020, et ces appareils génèreront 4.4 Zettaoctets de données cette année (Un Zettaoctet est égal à 1 000 milliards de Gigaoctets).En comparaison, en 2013, les appareils IoT n’avaient généré que 100 milliards de gigaoctets. Les sommes à gagner sur ce marché est tout aussi stupéfiant : les estimations de la valeur du marché en 2025 vont de 1 600 Milliards de dollars à 14 400 Milliards de Dollars

Petite histoire de l’IoT

Un monde remplis d’appareils connectés et de capteurs est l’un des plus ancients fantasmes de la science-fiction. L’histoire de l’IoT commence en 1970 avec un distributeur automatique de sodas connecté au réseau ARPANET… Mais le terme Internet des Objets ou Internet of Things est apparu en 1999 pour la première fois, inventé par le technicien Kevin Ashton.

Au début la technologie était à la traine derrière la vision qu’en avait son concepteur. Chaque appareil connecté à internet avait besoin d’un processeur et d’un moyen de communiquer avec l’extérieur. Ces facteurs induisants des couts et des besoins en énergie qui rendaient le déploiement de l’IoT impossible, du moins jusqu’à ce que la loi de Moore ne rattrape son retard au milieu des années 2000…

Une grande étape a été franchie avec l’adoption généralisée des étiquettes RFID, des transpondeurs minimalistes et pas chers qui pouvaient être collés sur n’importe quel objet pour le connecter à internet. Ensuite, le déploiement de la technologie WiFi et des normes sans fil jusqu’à la 4G, ont permis aux concepteurs d’assurer simplement la connectivité sans fil quasiment n’importe-où. Le déploiement de l’IPV6 a d’ailleurs été forcé car les adresses IPV4 commencaient à manquer avec tous ces nouveaux appareils en ligne.

Comment fonctionnent l’IoT ?

Les objets IoT ne disposant souvent pas eux même d’un processeur pour traiter les données, leurs principe de fonctionnement est assez simple à comprendre…

Les éléments de base du système IoT est composés des appareils connectés qui récupèrent les données nécessaires. Ces appareils sont connectés à internet et disposent donc d’une adresse IP. Ces appareils peuvent être très variés et différents, ils comprennent des véhicules autonomes chargés de gérer le stock d’un entrepot au capteur de température d’un bureau. Hors du monde du travail, on retrouve aussi nombre de ces appareils sous la forme de montres connectées qui vont monitorer les informations de santé, au simple compte-pas. Pour rendre toutes ces données utiles, il faut les collecter, les traiter, les filtrer et les analyser.

La collecte est assurée par internet, qui va transmettre toutes ces données à un serveur distant. Souvent, ce même serveur a les capacités de traiter les données sur place et de les analyser. Une fois le résultat prêt il le renvoie à l’appareil connecté pour le partager avec son propriétaire.

Aujourd’hui l’IoT fait partie de notre quotidien, si bien que nous ne nous rendons même plus compte qu’on en utilise. Pourtant les applications possibles sont illimitées ! Du frigidaire connecté, au système domotique complet, l’Internet des Objets fait son entrée dans les foyers et continue son développement dans les entreprises.

  • juin 1, 2021
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Le plus vieux
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
1
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x