fbpx

Le MIT met au point une tapisserie pour améliorer la portée du signal WiFi

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi (quand bien même vous disposez du dernier routeur WiFi à la dernière norme) les résultats escomptés ne sont pas forcément là ?

Bien sûr, en ayant changé de routeurs, votre connexion sans fil est bien meilleure qu’avant, mais, tout de même, vous attendiez un tout petit peu plus. Bon, on sait que les chiffres fournis par les constructeurs sont le plus souvent un peu exagérés, mais tout de même…

Eh bien, il y a plusieurs raisons à cela. Déjà, un routeur ça émet des ondes dans tous les sens, et généralement, on le place pas en plein milieu de la pièce, en hauteur et en largeur, ça serait un peu bizarre et pas très pratique. Non, en général, on met son routeur sur un meuble (ou pire, dans un meuble) contre un mur. Une partie des ondes frappe donc le mur, et le mur en renvoi une partie, mais en absorbe une autre.

D’autres objets présents dans votre environnement vont eux aussi dévier, absorber, ou refléter les ondes WiFi. Les environnements où sont installés ces routeurs, sont très différents, il y a autant d’environnements dans lesquels devront se propager les ondes d’un routeur que d’habitations différentes, de pièces différentes.

Et quel que soit cet environnement, dites-vous bien qu’il n’est pas optimal. Le seul environnement qui s’en rapproche est celui dans lequel a été testé le routeur. Le laboratoire du fabricant, et encore, il se rapproche uniquement de ce que l’on peut faire de mieux, mais ce n’est pas le mieux.

Il y a donc de nombreux fabricants, de nombreux laboratoires qui recherchent des solutions pour éviter cette propagation anarchique des ondes, cette perte.

Si vous suivez un peu l’actualité de ce domaine, vous devez vous rappeler qu’il y a quelques années, une peinture spéciale était sortie (et ça existe toujours, je crois) qui, une fois appliquée sur les murs de votre pièce, agissait comme une cage de Faraday. Cette peinture est donc utilisée pour se « protéger » des ondes électromagnétiques non désirées. Concernant la propagation WiFi, c’est l’exact inverse que les constructeurs essaient de mettre au point.

Et le MIT vient peut-être de trouver quelque chose d’intéressant dans ce domaine.

Une tapisserie intelligente

En effet, le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a fait savoir ces derniers jours qu’il avait mis au point une tapisserie d’un genre nouveau. Il s’agit d’un prototype d’une tapisserie intelligente spécialement conçu pour interagir avec les ondes.

Cette tapisserie, pour le moment, présentée en plaques interconnectées, est en réalité le support de milliers d’antennes passives, le tout contrôlé par un microcontrôleur.

Les chercheurs ayant travaillé sur ce projet, le présente comme une sorte de switch pour les ondes radio, et donc, pour le WiFi. Cette tapisserie se nomme RFocus.

Cette tapisserie va intercepter un signal WiFi, puis le renvoyer dans la direction de bon appareil. Si vous avez lu le début de ce texte, vous devez déjà saisir l’intérêt de la chose. Mais ce n’est pas tout. Comme la surface du RFocus est très grande, puisque, en situation, il peut faire la taille d’un mur, voire de plusieurs, un signal très faible va être amplifié de manière surprenante.

Le RFocus agit sur ses deux faces. S’il est utilisé comme une cloison, un signal, capté d’un côté, peut être amplifié puis retransmis de l’autre côté de la surface, dans une autre pièce donc.

Dans les faits

Pour le moment, juste en lisant ce que je viens d’écrire, on peut se dire que sur le papier ça à l’air sympa, mais qu’il faudrait avoir quelques chiffres, car ça semble tout de même être un projet un peu farfelu.

Eh bien, si on en parle, c’est que ce n’est finalement pas si farfelu que ça. Le MIT annonce que le RFocus augmente le signal WiFi reçu par l’appareil cible par 10,5.

Les chercheurs du MIT donnent ces explications quant à l’heure idée de base : “notre but principal était de démontrer que l’on pouvait utiliser des éléments de l’environnement et de les arranger de manière à diriger le signal de sorte qu’on puisse le contrôler. Si vous souhaitez avoir des appareils sans fil qui transmettent à la puissance la plus basse possible, mais qui vous donnent un bon signal, cela semble d’être une manière très prometteuse de le faire”.

Cela est très intéressant également vu sous cet angle. Vous n’êtes pas savoir, que de plus en plus de personnes se plaignent de la multiplication des ondes dans notre environnement. Même si aucune pathologie n’a pour le moment été trouvée, certaines de ces personnes disent souffrir physiquement de ces ondes, elles s’appellent elles même les électro sensibles.

Avec un système comme le RFocus, il serait possible d’avoir un routeur qui émettrait un signal électromagnétique très faible, mais qui proposerait toujours un assez bon débit. Reste à voir ce qu’émettent les relais de la tapisserie, afin de voir si ce n’est pas pire qu’un routeur classique.

Ce qui ne gâche rien au RFocus, les chercheurs promettent que cette technologie est assez bon marché à produire.

Si ce prototype rentre en production, on pourrait lui imaginer une multitude d’applications. Le RFocus pourrait servir de séparation dans les bureaux, ou dans les endroits où il convient qu’il n’y ait pas trop d’ondes, comme dans les hôpitaux par exemple.

Mais si le RFocus semble être un projet plein de promesse, il faudra cependant attendre, probablement, encore quelques années avant que tout un chacun puisse profiter de cette technologie. Les chercheurs en charge du projet, viennent à peine de présenter leur papier à la presse scientifique. Il faudra donc attendre que le prototype soit totalement au point et que des investisseurs s’intéressent à cette tapisserie d’un nouveau genre.

Je pense qu’avant 2025 au minimum, il faudra vous contenter de votre routeur qui n’émet que dans une pièce et demi. En attendant, je vous conseille d’adopter un système de WiFi maillé, avec plusieurs bornes. J’en ai moi-même un maintenant, et c’est vraiment super agréable d’avoir la même réception WiFi, partout dans la maison, et sans changer de SSID toutes les 5 minutes sur mon portable.

Mais en tout cas, la recherche est en marche, et bientôt nous devrions tous avoir une réception optimale dans tout notre logement avec une émission réduite et des débits intéressants.

  • Updated septembre 21, 2020
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x