fbpx

Mon avis complet sur le service Cloud Mega

Mega c’est un service de cloud, c’est d’ailleurs pour ça que nous en parlons, mais il est parfois des œuvres dont on connait plus l’auteur que l’œuvre en elle-même, et c’est peut-être le cas avec Mega.

Kim Schmitz est un homme d’affaire allemand et finlandais (double nationalité), qui entre autres choses, est le fondateur du désormais défunt MegaUpload. Pour ceux qui auraient vécu dans une grotte ces 10 dernières années, MegaUpload a été LE service d’hébergement de fichiers en ligne, avant qu’il ne soit fermé par les autorités américaines. En effet, beaucoup de fichiers violant les droits d’auteurs étaient présent sur la plateforme. MegaUpload, était très utilisé, beaucoup de légendes existent sur la place que représentait le site dans le trafic internet mondial. Mais les chiffres semblant les plus fiables tablent sur 4% de tout le trafic de données à l’apogée du site. Je ne sais pas si ça vous parle mais c’est tout bonnement énorme.

En 2012, le site est donc fermé par le FBI, et Kim connait alors, bien évidemment certains déboires judiciaires. Pourtant, en 2013, il créé un nouveau site d’hébergement de fichiers en ligne Mega.

Si vous voulez connaitre la suite de la carrière de M. Schmitz, allez faire un tour sur le net, de notre côté, nous nous arrêtons à ce qui nous intéresse, le service de Cloud Mega.

Inscription et offres

Le fondateur est un peu spécial, c’est le moins que l’on puisse dire, et les services de Mega sont un peu à son image, spéciaux. Preuve en est, par exemple, l’offre gratuite de Mega. Simplement en créant un compte, vous aurez le droit à 50 Go de stockage. C’est donc plus de 3 fois plus que le service qui arrive second sur ce domaine de l’offre gratuite, Google (15 Go). C’est une valeur énorme, qui suffit déjà à faire beaucoup de choses de son cloud.

Mais là où les choses sont aussi différentes, c’est que Mega, n’offre pas une bande passante illimitée. Pour le compte gratuit de 50 Go de stockage, par exemple, Mega vous offre 5 Go de bande passante, toute les 6 heures. Cela veut dire, que vous ne pourrez pas échanger plus de 20 Go de données par jour avec le cloud de Mega, dans son offre gratuite.

Au niveau des offres payantes, la plus petite est de 200 Go de stockage pour 1To de bande passante, le tout pour 49.99€ annuels. Donc, comme à notre habitude, calculons, le coût mensuel au Go, (49.99/12) /200=0.02€. Pour cette plus petite des offres, nous sommes donc à 2 centimes d’euros par mois au giga, ce qui est tout à fait dans les tarifs pratiqués ailleurs.

Les autres offres sont dégressives, et montent jusqu’à 8 To. La bande passante allouée est bien entendu augmentée en même temps que l’espace de stockage. Par exemple, pour l’offre à 8 To, la bande passante est de 16 To.

Le client

Le client Mega est disponible pour Mac, Windows et Linux concernant la partie ordinateur, et pour Android et iOS concernant la partie mobile. Il est à noter que Mega propose également une extension pour navigateur qui permettra un transfert plus rapide, et l’application des protocoles de chiffrement, si vous n’avez pas envie d’installer le client sur votre PC.

Le client de bureau est simple, un peu à l’image de ce que fait OneDrive de Microsoft dans le domaine. Vous installez le client, vous décidez si vous voulez que tout votre Disque nuagique (oui oui c’est comme ça qu’ils appellent leur stockage en ligne en français) soit entièrement synchronisé avec votre ordinateur, ou bien seulement qu’une partie des dossiers, et le reste est assez transparent.

Le but est donc ici de relier des dossiers locaux à des dossiers présents sur votre cloud. Par exemple, si je souhaite que mon dossier local « Mes documents » soit synchronisé, tout ce que je mettrais dans ce dossier se retrouvera en ligne, et par la même occasion sur tous les périphériques où le client est installé.

Depuis ce client il est également possible de gérer les transferts, d’ajouter des liens de téléchargements Mega, de partager des fichiers… En bref, le client est simple, mais il propose pour autant les fonctionnalités nécessaires. Il n’est ni au-dessus, ni en deçà de ce que proposent les grands du marché comme Dropbox ou OneDrive par exemple.

Les clients mobiles sont du même acabit, ils sont complets, agréables et modernes, mais du même niveau que ce qui est fait par les modèles de la concurrence, ni plus, ni moins.

Ce qui différencie vraiment Mega de pas mal d’autres services de cloud c’est la sécurité qui est proposée. En effet, une clé maitresse est générée à la fin de votre inscription (il peut être intéressant de la sauvegarder, en cas de perte de vos logs), cette clé va servir à chiffrer vos données. Bon du chiffrement sur des services de cloud, ça existe déjà, mais là c’est d’un chiffrement de bout en bout dont nous sommes en train de parler. Cela veut dire, que vos données vont être chiffrées avant même qu’elles ne soient acheminées sur le réseau pour rejoindre votre espace de stockage. Cela est valable que vous soyez sur un ordinateur ou sur un appareil mobile.

Ainsi, en théorie, même les équipes de Mega ne sont en mesure de pouvoir accéder à vos données. Je dis en théorie, cela ne veut pas dire que je n’y crois pas, mais simplement que comme je ne travaille pas pour eux je n’en ai pas la certitude.

Ce chiffrage de bout en bout existe sur d’autres cloud, comme par exemple SpiderOak (dont nous avons parlé sur notre site), mais dans le cas de Mega, cela est bien plus User friendly. Ce qui nous amène tout simplement à parler de l’ergonomie de Mega.

Ergonomie

Et je vais vous le dire tout de suite, à mon sens, elle est très bonne. Que l’on parle du client sur ordinateur, de l’interface en ligne, ou bien du client mobile, j’ai trouvé simplement tout ce que je cherchais. Et c’est principalement ça que l’on demande à ces logiciels. C’est simple, clair, en plus c’est assez joli.

Il n’y a rien de réellement révolutionnaire, l’ergonomie est également au niveau de ce que d’autres peuvent faire, mais elle est bien présente, et aucune tâche ne vous semblera compliquée. L’usage ponctuel est simple, et les synchronisations plus pérennes sont transparentes une fois qu’elles ont été mises en place.

Performances

Venons-en aux performances. Il semble que Mega attache une grande importance à ce que tout le monde soit logé à la même enseigne, du moins du côté de leurs serveurs. Il est expliqué très clairement sur leur site, que qu’elle que soit l’offre que vous aurez retenue, même la gratuite, l’entreprise offre une vitesse égale dans un sens comme dans l’autre. Il n’y a donc pas de priorisation de la vitesse de transfert en upload ou en download en fonction de votre abonnement.

Comme nous en avons pris l’habitude, j’ai fait mon petit test de transfert, dans les deux sens, en utilisant un dossier de 80 Mo, constitué de photos et de textes. Je ne vous sorts pas les chiffres, ça n’a pas d’intérêt, ce sont les mêmes que les concurrents, et ils montrent uniquement que je suis limité par ma propre bande passante. Ce qu’il faut donc en retenir, c’est que les vitesses ne sont ni meilleures ni moins bonnes que la concurrence. On pourrait peut-être nuancer un peu ce propos, en disant que c’est un peu plus rapide sur les gros fichiers, en utilisant le transfert offert par le client ou par l’extension de navigateur.

Avis

Mega a une origine sulfureuse, et un historique intéressant. Kim Dotcom (pseudo du fondateur), ne fait même plus aujourd’hui partie de l’entreprise. Il prévoit, de son côté, d’ouvrir un nouveau site fin 2019. Mais on le voit au travers de ce test, Mega ne dépasse la concurrence sur aucun point testé. Sur aucun point en particulier, non, mais ce service de Cloud a tout de même quelque chose de très important pour lui.

En effet, Mega propose beaucoup de stockage gratuit, dans un environnement très simple et accessible, et avec une forte sécurité. Et c’est assez rare qu’un service de cloud possède toutes ces caractéristiques en même temps. Souvent ils ont beaux mais assez peu sécurisé, ou alors ils offrent un bon niveau de chiffrement mais les applicatifs sont d’un autre âge.

Mega peut être conseillé à tout le monde, débutant comme utilisateurs confirmés. La seule chose qui pourrait s’avérer bloquante et la limitation au niveau de la bande passante. Mais beaucoup d’utilisateurs standards se contenteront très bien de celle qui est offerte, même avec l’abonnement gratuit.

Résumons donc en disant, que si Mega n’est pas le messie du cloud, il est tout de même l’une des meilleures offres, aussi bien à cause de ses offres intéressantes que de son ergonomie très bonne, le tout renforcé par une bonne sécurité, certainement issue des problèmes passés. Avant d’opter pour mon propre cloud, via NextCloud, je me suis longtemps servi de Mega, et je n’ai jamais rencontré de problème particulier ou d’absence de fonctionnalités qui soit bloquante.

  • Updated janvier 17, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de