Qu’est-ce qu’un NAS ?

Il fut un temps pas si lointain où si vous vouliez déplacer un document d’un ordinateur à un autre, au sein de votre propre foyer, il fallait recourir à une clé USB. Une opération longue, il fallait copier le fichier d’un côté sur la clé, puis aller à l’autre poste et recopier le fichier sur l’ordinateur cible. Ce n’était vraiment pas le meilleur moyen de partager des données ! Maintenant nous avons d’autres alternatives, et heureusement, les fichiers ne faisant que prendre de l’embonpoint au fil du temps. Vous vous imaginez vous, déplacer un fichier en qualité Blu-Ray, de 10 Go (par exemple), de l’ordinateur à votre TV ?

C’est là que le NAS entre en jeu ! C’est un terme qui peut sembler compliqué, mais qu’au final vous devez tous connaitre.

NAS ?

Le NAS pour « Network Attached Storage » pourrait être traduit par « stockage attaché au réseau », mais on parle plutôt de stockage réseau. L’idée est très simple : intégrer du stockage sur le réseau et non plus sur une machine particulière.

Techniquement, il suffit d’attacher une carte réseau à un système de stockage, pour que les données contenues sur ce support deviennent accessibles depuis n’importe quel appareil du réseau local. Dans les faits, comment cela se passe ? On peut distinguer quatre types principaux de NAS.

Le NAS dédié

Le NAS dédié est un ordinateur, le plus souvent au format réduit ayant pour vocation principale le partage de fichiers. Des marques se sont spécialisées sur ce segment, comme Synology par exemple.

Ces appareils misent sur la capacité de stockage et la simplicité du partage. Ce sont de « petites » machines, souvent au format mini ITX qui peuvent embarquer plusieurs disques durs, 1, 2, 4 ou même plus. Ce sont des appareils qui peuvent être utilisés par ceux ayant beaucoup de fichiers multimédia lourds, beaucoup de films par exemple, ou par de petites entreprises qui n’ont pas d’intérêt à investir dans du matériel professionnel.

Le NAS dédié dispose souvent de son propre système d’exploitation (des variantes de Linux) lui permettant de proposer toute une flopée d’options et de services : cloud personnel, sauvegardes automatisées, Time Machine, serveur de vidéo surveillance, serveur email, serveur FTP… Ces machines sont particulièrement complètes, mais sont aussi assez logiquement plus chères. Ce sont des appareils qui répondent à un besoin particulier, qui est celui d’un stockage très important disponible tout le temps et de partout.

Ces NAS se connectent directement à votre box ou à un switch et nécessite un peu de configuration pour pouvoir déployer leurs fonctionnalités sur votre réseau.

Le disque dur externe réseau

Les fabricants de matériel proposent maintenant du matériel alternatif, du fait que les NAS deviennent de plus en plus utile dans les foyers mais que l’investissement reste conséquent. Il s’agit de disques durs externes équipés d’une interface réseau, un port RJ45, ou plus rarement du WIFI. Ces « NAS » ont l’énorme d’avantage d’être bien moins onéreux qu’un NAS dédié, et d’être généralement bien plus simple d’utilisation. Cependant, simplicité oblige, ces disques durs avec fonction réseau proposent bien moins d’options qu’un NAS dédié, et sont également moins évolutifs.

C’est un compromis intéressant pour qui cherche à disposer d’un peu de stockage partagé, sans pour autant chercher de multiples fonctionnalités. Le prix est bien entendu un peu plus élevé que celui d’un simple disque dur externe. Comme le NAS dédié, et d’ailleurs tous les stockages en réseau, ce type de produit sera branché derrière une box, un routeur ou un switch.

Le routeur (ou box) compatible

Nous arrivons à ce qui nous intéresse tout particulièrement. L’utilisation d’une box ou d’un routeur afin de disposer de stockage réseau. Certaines box, comme la Freebox Révolution ou la Freebox Delta disposent d’un NAS intégré, tout est prêt, vous n’avez plus qu’à faire vos partages. D’autres box permettent, grâce à un port USB de brancher un disque dur externe afin de pouvoir constituer un NAS.

C’est la même chose pour les routeurs, qui, de plus en plus proposent cette fonctionnalité. C’est très intéressant pour ceux qui n’auraient qu’une box très rudimentaire, et qui miseraient tout sur leur routeur. Ces routeurs peuvent compter jusqu’à 3 ou 4 ports USB, généralement en USB 3, et permettent donc, en plus d’une certaine évolutivité, un stockage important. Bien entendu, vous ne bénéficierez pas de tous les avantages d’un NAS dédié, par exemple il sera difficile, voire impossible de faire du RAID (j’expliquera de quoi il s’agit dans un autre article), mais de très nombreuses fonctions logicielles sont maintenant inclues dans les routeurs. Dans cette configuration NAS, certains routeurs peuvent ainsi agir comme une seedbox ou un serveur FTP par exemple.

Vous aurez simplement de votre côté à connecter votre ou vos disques durs externes, qui seront alors immédiatement utilisé par le routeur. Il est possible à cet égard que celui-ci ait à créer certains dossiers spécifiques sur le stockage. Ensuite, depuis l’interface d’administration du routeur, ou depuis l’appli smartphone, vous pourrez choisir les dossiers à partager, en créer d’autres, et paramétrer les diverses fonctions.

Le home made

Un NAS n’est ni plus ni moins, dans sa définition la plus standard, qu’un ordinateur connecté au réseau et ayant des dossiers partagés. Certains utilisateurs souhaitant plus de liberté, mais aussi économiser un peu d’argent construise donc leur propre NAS. C’est bien plus simple qu’il n’y parait, puisqu’il suffit de partir d’un vieux PC. Des distributions linux, ou des logiciels tournant sur le même système d’exploitation sont spécifiquement dédiés à monter des NAS. Internet fourmille de tutoriaux pour réussir à construire son propre NAS. L’intérêt principal est bien entendu la flexibilité en terme de stockage mais aussi de mise à jour en plus du caractère économique.

Les routeurs modernes proposent de plus en plus de fonctionnalités, à la liste desquelles, la possibilité de bénéficier d’un NAS en est une non négligeable. Ainsi en achetant un seul appareil, il est maintenant possible de regrouper plusieurs services. La multiplication des fichiers de toute sorte, comme les photos, les films, ou la musique, rend le stockage très important. Un NAS est la réponse adaptée à cette problématique.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: