Qu’est-ce qu’un Switch Ethernet (commutateur) et à quoi ça sert ?

Encore un mot en anglais, comment voulez-vous que les débutants, ou ceux qui ont un besoin, mais qui ne sont pas spécialement intéressés par l’informatique si retrouvent ? Dans cet article nous allons essayer de vous expliquer clairement de quoi il retourne. C’est quoi un switch, à quoi ça sert.

Qu’est-ce qu’un switch ?

Comment faites-vous, quand, dans une pièce, vous n’avez plus de prise électrique de libre ? Vous mettez une multiprise ? Comme tout le monde ? Et bien voilà, vous savez, en très simplifié ce qu’est un switch. Un switch c’est un peu la multiprise des réseaux.

Les switchs, il y en a pour tous les goûts, de 4 ports, à 48, full duplex ou non, administrables ou non, gigabit ou non. Hmmm, détaillons tout cela.

Le nombre de port, va dépendre du nombre de périphériques que vous aurez à raccorder au switch. Assez logiquement, plus il y aura de ports, et plus l’appareil sera encombrant, et plus il sera cher. A partir de 24 ports, il s’agit le plus souvent de matériel professionnel.

Le duplex, un switch full duplex, cela veut dire que l’appareil est capable d’envoyer des données, dans les deux sens, et en même temps. C’est indispensable pour profiter au maximum des normes ethernet actuelles, et donc des possibilités des appareils que vous aurez reliés au switch.

La norme gigabit est la norme de transmission actuelle des données sur un réseau, elle signifie que l’appareil ou le câble estampillé avec cette mention et capable de transmettre un Gbit/s. Tous les périphériques modernes sont gigabit, NAS, Box, console de jeu, Box TV, il faut donc bien faire attention à ce que le switch le soit aussi, car certains d’ancienne génération sont encore en vente. En optant pour autre chose que du gigabit, vous diminuerez considérablement les performances en transmission de données des appareils qui seront reliés au switch. Le switch deviendra alors un goulot d’étranglement pour le débit de vos transferts.

Un switch administrable, est un switch sur lequel vous allez pouvoir vous connecter, par le biais d’une interface web, afin de pouvoir régler certains paramètres et certaines options. Par exemple, certains switchs permettent de faire du load balancing, d’autres d’activer ou de désactiver certains ports suivant les horaires…

Donc à quoi ça sert ?

A deux choses principalement, soit à multiplier le nombre de prise ethernet, si vous en manquez, soit à apporter des prises ethernet dans un endroit de votre domicile ou de votre bureau où il n’y en a pas.

Par exemple, votre box se trouve dans votre chambre ou votre entrée, et vous possédez, dans votre salon, un ordinateur, une smart TV et une console de jeu. Vous ne voulez pas, pour une question de débit que ces périphériques soient reliés en wifi. Quelles solutions, s’offrent alors à vous ? Soit relier ces 3 appareils, par câble, à votre box, donc tirer trois câbles. En sachant que dans le futur si vous installez un nouvel appareil dans cette pièce il faudra encore rajouter un plusieurs câbles. Soit, amener internet dans votre salon à l’aide d’un unique câble, puis, à l’aide d’un switch, brancher tous les appareils. C’est plus simple, c’est plus propre.

Quand nous avons fait l’analogie avec la multiprise électrique, c’était vraiment dans un souci de compréhension globale. Mais en réalité, un switch n’agit pas réellement comme une multiprise. Certes il permet de multiplier le nombre de port, mais il possède quelque chose en plus. Il est intelligent. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela veut dire que le switch est capable de répartir de lui-même et de manière intelligente, le débit sur ses différents ports, en fonction de l’usage de chacun. Il va également traiter chaque appareil qui lui est relié comme une entité propre, ce qui ne serait pas le cas s’il agissait uniquement comme une multiprise. C’est-à-dire que si 15 appareils sont reliés à votre switch, ils auront tous une adresse IP différente, et seront capables de fonctionner à leur débit maximum dans la limite de ce qui est permis par le câble qui relie le switch au reste du réseau.

Le switch peut aussi avoir l’avantage de permettre, dans le cas de certains gros réseaux, même domestiques, d’avoir tous ces périphériques réseau branché au même endroit. Ainsi, seul le switch est branché à la box, et tous les appareils de la maison viennent se raccorder à ce switch. Cela simplifie beaucoup la maintenance, c’est d’ailleurs comme cela que sont structurés les réseaux en entreprise.

Sur un switch, vous pouvez brancher n’importe quel appareil qui se relierait normalement à votre box. Console, TV, ordinateur, mais aussi des points d’accès wifi ou une caméra IP. Une box moderne, comme la Freebox révolution, par exemple, ne dispose que de 4 ports ethernet, et c’est malheureusement souvent insuffisant, surtout si vous disposez d’une réseau assez étendu.

Imaginons que votre réseau électrique soit trop ancien, pour pouvoir regarder la télé fournis par la Freebox en CPL. Vous allez alors relier la Box TV par câble au Freebox serveur (-1 port), ensuite, vous allez relier votre ordinateur à la box (-1 port), puis peut-être un NAS (-1 port), et éventuellement une imprimante. Et voilà, vous n’avez plus de ports disponibles sur votre Freebox. ET tout cela dans l’éventualité que vous ne possédiez que d’un seul PC, que vous n’ayez pas de caméra IP, ni d’autres périphériques réseaux…

La multiplication des objets connectés, et des périphériques réseaux dans les foyers, entraîne que le switch soit de plus en plus commun. Il devient l’accessoire permettant d’étendre son réseau, l’accessoire indispensable pour pouvoir aller plus loin. Ou bien, si le réseau est vraiment très imposant, l’appareil qui permet de centraliser les connexions et ainsi disposer de quelque chose de plus net et de plus facilement compréhensible.

Petit à petit, les réseaux personnels, autrefois composés d’un ordinateur et d’une borne wifi, rejoignent peu à peu ceux des petites entreprises, et il est donc devenu nécessaire de s’adjoindre les services du même matériel.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: