fbpx

Les principales sources d’interférences WiFi

La technologie WiFi a apporté un confort dans l’usage d’Internet que nous étions loin d’avoir. Le WiFi vous permet de regarder votre film préféré, d’utiliser vos réseaux sociaux, de relever vos emails ou de jouer au dernier jeu à la mode sans bouger de votre canapé. Le WiFi vous permet de vous dispenser de câbles et donc de pouvoir continuer vos activités où vous le souhaitez, le WiFi a vraiment été un élément important de la popularisation des usages d’Internet tel que nous les connaissons aujourd’hui.

Depuis son apparition, le WiFi a énormément évolué, et aujourd’hui, il est devenu une technologie rapide, fiable et efficace, là où il n’était il y a encore quelques années, balbutiant, lent et approximatif. Mais il y a une chose qui n’a pas changé avec le WiFi, c’est que c’est toujours une onde radio. Certes une ondes radio qui a changé de fréquence, et qui permet maintenant l’utilisation de technologies nouvelles, mais une onde radio tout de même.

Et cette onde électromagnétique, a tendance a ne pas trop aimer certains matériaux, ou certaines autres ondes, ça la perturbe, ça la bloque, ou ça modifie sa propagation. Vous avez déjà dû l’expérimenter par vous-même, parfois votre débit WiFi peut chuter, sans que l’on sache bien pourquoi.

Dans le langage commun, on appelle ça une interférence, mais d’autres causes sont également possibles, voyons ensemble les principales raisons qui peuvent perturber nos réseaux WiFi dans l’environnement domestique. Je sais, le titre de l’articles c’est « Les principales sources d’interférences WiFi », mais il y a également d’autres choses qui peuvent être un frein au WiFi.

Les interférences

Les fameuses interférences, sont, si on en croit la définition du dictionnaire, une superposition d’ondes de même nature et de fréquences proches perturbant leur amplitude résultante. En d’autres termes, une onde peut être perturbée par une autre, si leur fréquence est proche. L’une va venir modifier l’amplitude de l’autre, modifiant ainsi son comportement attendu.

Exemple de zone surchargée de réseaux WiFi

Des appareils, ou des phénomènes, peuvent donc produire des ondes, et ces ondes peuvent perturber votre signal WiFi. Ce que l’on site souvent, c’est par exemple les interférences dues aux appareils Bluetooth, mais ce sont loin d’être les seuls.

Il y a des appareils auxquels on pense beaucoup moins, ainsi, par exemple, tous les parents qui ont un enfant en bas âge savent que les fameux Baby phones, sont une vraie plaie pour le WiFi. Et c’est encore pire si ce baby phone diffuse également de la vidéo. C’est assez logique puisque ce type d’appareil diffuse des ondes.

Un autre type d’appareil qui se montre très néfaste pour le WiFi, c’est votre four à micro-ondes. Si ce dernier se trouve entre la source de votre WiFi, et l’appareil devant réceptionner ce WiFi, alors, l’allumer, signifiera une chute très importante du signal. Vous pouvez en faire l’expérience, mettez vous dans votre cuisine avec votre smartphone, près de votre micro-onde, allumez-le, puis faites un test de débit depuis votre téléphone.

Une autre cause d’interférences très connue est tout simplement les autres réseaux WiFi. Si chez vous, vous disposez d’au moins deux réseaux WiFi différents, il est probable qu’ils fonctionnent sur le même canal. Si c’est le cas, ces WiFi vont se perturber l’un et l’autre. Si vous habitez en immeuble, il est même possible que votre WiFi soit perturbé par celui de votre voisin…

Pour pallier, au moins partiellement, à cela, il est possible de changer le canal WiFi qui est utilisé par votre routeur ou votre box.

Les blocages

Certains éléments peuvent bloquer la propagation de votre signal WiFi. Un élément dont nous parlons souvent ici, dans nos tests de routeurs, c’est bien entendu, les murs. Les murs en béton, surtout s’ils sont épais, sont un vrai cauchemar pour la couverture WiFi.

Plus une onde est courte, et plus elle aura du mal à pénétrer les obstacles denses. Une onde en 5GHz passera beaucoup moins bien les murs qu’une en 2.4, par exemple. C’est un vrai problème car il est difficile de refaire son intérieur en fonction de son WiFi. Les solutions vont plutôt être d’utiliser un système en maillage, ou bien un répéteur, ou encore de tirer des câbles RJ45 ou d’utiliser du CPL pour s’affranchir de ce problème.

Les masses métalliques, même assez fines sont également un problème. Par exemple, votre WiFi ne passera pas au travers d’un rideau métallique, ou très mal. Donc, si vos murs, en plus d’être denses, sont renforcés par des barres en métal, là ça risque de devenir des obstacles très difficilement franchissables.

Les zones réfléchissantes, sont également un élément dont il faut éloigner son routeur. Même si cela peut sembler étrange, les miroirs, les fenêtres, et les autres zones réfléchissantes, sont un frein à la diffusion du WiFi, ces objets renvoyant l’onde quand celle-ci les rencontre. C’est encore pire si cette fenêtre dispose d’un filtre thermique, spécialement conçu pour freiner ou bloquer certaines ondes…

L’eau, l’eau bloque les ondes, fortement, donc, si vous possédez un très gros aquarium, il vaut mieux qu’il ne se trouve pas sur le chemin de votre WiFi, et si vous avez une piscine dans le jardin, il vaut mieux également ne pas chercher à capter votre réseau si vous êtes derrière.

Même certains meubles peuvent être un problème s’ils sont trop denses, réfléchissants, ou métalliques.

En fait, pour faire simple, pour avoir un bon signal WiFi, il faut que le chemin emprunté par les ondes soit dégagé. C’est simple, surtout à dire…

Les autres causes

La mauvaise réception, peut aussi ne pas être uniquement liée à votre environnement. Et c’est même d’ailleurs la première chose qu’il faudrait vérifier avant d’envisager de déplacer votre routeur, ou votre aquarium de 300 litres.

Les différentes applications et les sites Web ont énormément changé ces dernières années, ainsi que les usages que nous avons d’Internet. Et si, il y a quelques temps, votre box ou votre routeur convenait parfaitement, il est possible que ce ne soit plus le cas aujourd’hui. La consommation de données a augmenté, et les technologies WiFi se sont faites plus solides pour soutenir cette expansion. Si, quand vous regardez une vidéo Netflix (par exemple), vous avez de nombreuses coupures, avant toutes autres choses, essayez de vous positionner pas trop loin (pas non plus collé) de votre routeur, sans obstacle entre l’appareil de lecture et cette source émettrice. Si vous avez toujours des coupures, alors votre box (ou routeur) est trop vielle. Un petit coup de téléphone à votre FAI devrait solutionner le problème, ils vous fourniront quelque chose de plus récent.

  • Updated juin 24, 2020
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x