fbpx

Test du système Mesh Amazon Eero : un bon rapport qualité/prix ?

En ce moment, on parle pas mal des systèmes WiFi en maillage, que ce soit sur notre site, ou bien dans la presse online en général, il faut bien dire que l’apport en ergonomie et en confort est vraiment très important. Et quoi de mieux en cette période de télétravail qui pourrait bien se prolonger que d’avoir un réseau WiFi qui soit fiable, et qui couvre l’intégralité de la surface de votre maison ?

Amazon Eero
  • Performances (stabilité)
  • Performances (vitesse)
  • Portée
  • Simplicité
  • Prix
  • Design
4.6

Un système Mesh pas cher et solide !

Le Eero prend tout son sens quand on est en mesure de constater le rapport qualité prix de ce système mesh. En ce moment, le pack de trois modules est vendu sur le site de vente de la marque environ 170€… c’est environ deux fois moins cher qu’un système de qualité équivalente !

Amazon fait des appareils réseau ?

Le matin vous pouvez commencer à travailler au salon, puis migrer avec votre ordinateur portable dans la cuisine si vous avez envie de boire un petit café, ou bien même à l’étage ou dans votre chambre, sans jamais avoir à changer de WiFi. Sans déconnexion, sans ralentissement, de manière totalement transparente.

Fort du grand engouement que cette technologie reçoit auprès du public, tous les fabricants d’appareils réseau s’y sont mis, et s’il y a quelques mois vous n’aviez le choix qu’entre trois ou quatre systèmes mesh différents, aujourd’hui vous en trouverez pour tous les goûts, dans toutes les marques et à un peu tous les prix.

Cependant, gardez à l’esprit qu’un système mesh, par définition, comporte plusieurs appareils, et que donc, de fait, a un coût généralement supérieur à un simple routeur de qualité et de marque équivalentes. Il n’est pas rare de trouver des systèmes à 3 modules coutant 300, 400 ou même 500 euros.

Comme je viens de vous le dire, tous les fabricants s’y sont mis, et l’affaire a l’air si juteuse, que même Amazon propose maintenant sa propre solution de système mesh. Ce n’est pas nouveau, Amazon propose maintenant sa propre marque sur pas mal de produits, on pense évidemment tout de suite au FireTV, le concurrent direct du Google Chromecast, mais aussi à Amazon Echo, les enceintes compatibles avec Alexa, concurrent cette fois de Google Home. Et des produits fabriqués par Amazon, ou tout du moins à sa demande, il y en a en réalité beaucoup.

C’est donc avec la marque Eero qu’Amazon lance son propre système de WiFi en maillage.

Présentation du Amazon Eero

Même si vous n’êtes pas un grand anglophone, vous aurez compris que « Eero » se prononce « Hero » et rien que le nom du système tente donc de donner le ton. Un produit qui sera le héros de votre domicile, celui qui va venir sauver la situation.

Cette situation, qu’elle est-elle ? Depuis des années, les fabricants de routeurs, ou même les fournisseurs d’accès à internet nous promettent que si on opte pour leur produit, nous allons bénéficier d’une connexion WiFi incroyable, qui couvrira 1000 m², qui fonctionnera toujours et qui ne connaitra aucune déconnexion.

Bon le problème c’est que les utilisateurs finaux, les consommateurs, commencent à se rendre compte que les chiffres qui sont annoncés ont été déterminés en laboratoire, et qu’ils n’habitent pas dans ce labo.

Si vous prenez un gros routeur extrêmement puissant, que vous le mettez au centre d’un hangar vide, à mi-hauteur entre le sol et le plafond, puis que vous vérifiez la surface couverte, vous allez obtenir de très bons chiffres, et les débits seront également excellents.

Maintenant, si vous prenez le même routeur qui arbore fièrement ces chiffres sur sa boîte, et que vous l’installez chez vous, dans votre maison début 20ème, aux murs porteurs en béton armé, meublée, possédant des appareils ayant leur propre champs électro-magnétique, et bien… ce routeur ne couvre parfois que le rez-de-chaussée. La solution c’est donc le WiFi en maillage. Un système WiFi qui, au lieu d’essayer de percer les murs ou les plafonds grâce à une puissance hors norme, adopte une autre stratégie. La stratégie du multiplier de petits points d’accès, suffisant pour couvrir une ou deux pièces, et de les disposer intelligemment dans sa maison. Un module à côté de la box, un au salon, un à l’étage…

Ces modules communiquent ensuite entre eux pour que vous soyez toujours connecté, n’importe où dans votre maison, avec toujours le meilleur débit et surtout sans que vous vous rendiez compte que vous avez changé de point de connexion. Le WiFi mesh, c’est l’avenir du WiFi domestique si vous n’habitez pas dans un appartement tout neuf avec des cloisons en placoplâtre.

Donc il faut, pour commencer un pack avec plusieurs modules, le Amazon Eero est vendu en pack de 3 appareils. De jolis (chacun jugera) petits galets blancs à la forme assez sympa. Ces modules sont vraiment petits et vous pourrez les dissimuler un peu partout dans votre intérieur. Attention, quand je dis dissimuler, n’aller pas coller les modules dans un placard ou je ne sais où, il faut que les modules soient à l’air libres pour pouvoir communiquer correctement.

Sur la face supérieure légèrement bombée, vous trouverez le nom de la marque. Et à l’arrière deux ports Ethernet et un port USB C. Il n’y a rien d’autre de notable au niveau de la connectique.

Le port USB-C sert à l’alimentation des modules, et donc il ne faudra pas compter s’en servir pour y brancher du stockage. L’un des ports Ethernet servira, sur l’un des modules à relier l’appareil à votre box, il faut bien que l’ensemble soit connecté à internet. Donc, sur l’un des modules vous n’aurez qu’un seul port ethernet d’utilisable.

D’ailleurs, utilisable pour faire quoi ? Eh bien, par exemple pour brancher votre PC s’il ne possède pas de carte WiFi, ou une imprimante, ou un NAS, bref tout appareil filaire, non compatible avec le sans-fil, ou bien, si deux ports ne suffisent pas un ou deux switches, ça fonctionnera aussi. C’est très pratique si vous voulez déporter votre bureau à l’étage alors que votre box est en bas sans avoir à tirer 40 mètres de câbles le long des plaintes.

Installation

Pour ce qui est de l’installation du système mesh Eero d’Amazon c’est assez simple si on prend le temps de faire les choses correctement. Les modules ne sont pas différenciés, c’est-à-dire que n’importe lequel d’entre eux peut être relié à votre box. Donc prenez l’un des modules et reliez l’un de ses ports ethernet au switch intégré à l’arrière de votre box opérateur. Branchez ensuite le port USB-C servant à l’alimentation à une prise électrique (3 alimentations secteur sont livrées avec le pack Amazon Eero).

Ensuite, téléchargez l’application eero sur votre smartphone ou votre tablette (iOS ou Android) et lancez là. L’application va trouver le module Eero déjà branché puis va vous guider lors de l’installation du système mesh. Il vous faudra répondre à des questions simples, comme par exemple définir un mot de passe d’administrateur, donner un nom à votre réseau WiFi etc… pas de choix technique complexe à faire.

A la fin de l’installation du premier module, vous serez invité à en brancher un second. Ce second module, comme ensuite le troisième, devra être à portée du signal WiFi émis par le premier. De plus, ce second module ne nécessitera qu’une connexion électrique afin de fonctionner. C’est pourquoi un seul câble RJ45 est fourni dans le pack. Toutes les communications inter modules se font via le WiFi.

A la fin de l’installation, votre système mesh est prêt à fonctionner, le plus compliqué dans toute cette histoire reste finalement le choix de l’emplacement des modules, il faut que la réception soit bonne entre chacun des modules tout en couvrant l’intégralité de votre habitation.

Bien entendu, cette application Eero ne va pas servir uniquement à l’installation du système. Elle sera ensuite le compagnon idéal pour le paramétrage, et le monitoring de de votre Amazon Eero.

Vous pourrez par exemple savoir quel appareil est connecté et à quelle borne, obtenir des informations sur ledit appareil…

Il est bien entendu possible de créer des groupes d’appareils, par exemple « Appareils enfants » et de pouvoir couper la connexion internet de ces appareils en un clic, ou bien de définir des plages horaires auxquelles l’accès au net sera autorisé. Vous pourrez renommer les appareils connectés afin de rendre les choses plus faciles, car comme souvent sur ce type d’application beaucoup des appareils connectés ne seront identifiés que par leur adresse IP et le nom du fabricant de leur carte réseau. Ce sera en effet plus simple d’appeler un appareil « iPhone Léa » dans l’application.

Les plus avancés d’entre vous l’auront compris, dans la configuration de base, le système agira en tant que routeur, votre box étant déjà un routeur, le système attribuera des adresses IP à vos différents appareils sur un autre range d’IP.

Cela signifie que si vous êtes connecté au système mesh Eero, il vous sera par exemple impossible de contrôle votre box TV si cette dernière est directement reliée à la box, puisque les deux appareils ne seront pas sur le même sous réseau.

Bien entendu, et c’est très certainement le plus simple à mettre en place, il est également possible de paramétrer le Eero pour qu’il agisse uniquement comme un point d’accès. Ce choix routeur ou point d’accès se fait au début de l’installation. Si vous ne savez pas trop ce qu’il faut choisir, je vous conseille de paramétrer le système en tant que point d’accès, ce sera plus simple.

Utilisation et rapport qualité/prix

A l’utilisation, le système est très agréable à utiliser, car on ne se rend pas compte de sa présence et c’est exactement ce que l’on demande à un système mesh. Le roaming, le changement de borne se fait sans que l’on en ait conscience et très rapidement puisqu’on ne s’en rend même pas compte.

Les débits sont très bons et frisent avec le gigabit si vous n’êtes pas trop loin de l’un des modules (et que vous avez la fibre…).

Jusqu’ici, on pourrait se dire, « oui ça à l’air pas mal mais pas plus ou pas moins qu’un autre système mesh ». Et c’est vrai, même s’il faut reconnaitre que le Eero se situe plutôt dans le haut du panier, mais là où on change totalement d’avis c’est quand on apprend le prix du pack de 3 modules.

En effet, le Eero prend tout son sens quand on est en mesure de constater le rapport qualité prix de ce système mesh. En ce moment, le pack de trois modules est vendu sur le site de vente de la marque environ 170€… c’est environ deux fois moins cher qu’un système de qualité équivalente !

Alors faut-il craquer ? J’ai envie de vous dire que oui si vous n’avez pas besoin de toutes les fonctionnalités annexes que l’on peut parfois trouver sur des modèles concurrents. Si pour vous l’important est que ça fonctionne, que vous ayez du WiFi dans toute la maison et de ne pas y laisser un bras, alors c’est une excellente solution !

Amazon Eero
  • Performances (stabilité)
  • Performances (vitesse)
  • Portée
  • Simplicité
  • Prix
  • Design
4.6

Un système Mesh pas cher et solide !

Le Eero prend tout son sens quand on est en mesure de constater le rapport qualité prix de ce système mesh. En ce moment, le pack de trois modules est vendu sur le site de vente de la marque environ 170€… c’est environ deux fois moins cher qu’un système de qualité équivalente !

  • Updated février 18, 2021
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x