fbpx

Mon test du service cloud Apple iCloud

Il n’est surement pas nécessaire de présenter Apple, cette firme emblématique de l’informatique. Mais si tout le monde connait la pomme croquée, les Iphones, les Ipads, et les macs, il y a tout de même moins de monde qui connait le service de cloud de la firme de Cupertino, ICloud.

ICloud est donc un service de stockage en ligne qui a été lancé en 2011, qui a vocation à aller plus loin que les services de cloud traditionnels. Plus loin, pas forcément dans le sens des fonctionnalités, puisque ce qu’il est possible de faire avec ICloud, il est généralement possible de le faire avec d’autres services de stockage. Mais dans la façon où les choses sont mises en place. ICloud sauvegarde, sans réelle intervention de votre part, l’ensemble de votre vie numérique, faisant ainsi de vos périphériques de simples terminaux d’accès. Du moins, pour vos informations principales. Cela signifie que les informations sensibles comme vos contacts ou vos photos sont automatiquement sauvegardées sur ICloud une fois connecté au service.

L’intérêt principale de la chose, mise à part les intérêts connus du cloud en général, est que, si vous devez changer d’appareil, d’Iphone ou de Mac, vos informations seront automatiquement recopiées sur ce dernier, au moment même où vous y aurez connecté votre compte ICloud.

Si les débuts ont été un peu difficile, du temps où le service s’appelait encore Mobile.me, l’intégration dans les smartphones de la marque a fortement aidé à démocratiser l’offre. De plus, le volume de plus important de nos données a aussi très largement généralisé l’usage du stockage en ligne.

iCloud a été tristement célèbre au début de sa carrière, pour être un service assez peu sécurisé, dont une faille avait permis la fuite de photos et autres documents compromettant de célébrités. Aujourd’hui, ces failles sont comblées depuis longtemps, et le service est au moins aussi sûr que la concurrence.

Inscription et offres

Il faut comprendre avant toute chose, que bien que n’importe qui puisse s’inscrire sur iCloud, ce stockage en ligne est très intégré dans l’écosystème d’Apple, et que sans posséder de matériel de la marque, s’inscrire ne présente pas beaucoup d’intérêt.

iCloud dispose d’une offre gratuite, fournis dès l’inscription à un identifiant Apple. Cette offre est de 5 Go ce qui n’est pas énorme, mais n’est pas non plus la plus petite offre gratuite du marché. Et comme nous le verrons plus loin, ce n’est pas là que réside la force de ce cloud.

Ensuite, la première offre payante est de 50 Go et est facturée 0.99€/mois. Moins d’un euro, pour 50 giga. Si nous faisons notre petit calcul habituel, 0.99/50=0.0198€. Le service, pour la plus petite offre revient donc à environ 2 centimes par giga et par mois. Et peut tomber à un demi-centime dans le cas de la souscription à une offre de 2000 Go. Une offre intermédiaire de 200 Go est également présente.

Nous le voyons donc, contrairement à l’image qu’elle peut parfois revêtir, la société à la pomme est loin d’offrir le cloud le plus cher du marché.

Le client

Les clients sont déjà intégrés dans les appareils Apple. Et, à ma connaissance, il n’existe pas de client pour d’autres systèmes que MacOS ou iOS. Là, nous sommes vraiment dans l’esprit Apple, un écosystème créé par Apple, pour les machine Apple et servant les services Apple. Comme nous le disions plus haut, il est toujours techniquement possible de créer un identifiant via le site web et d’utiliser le stockage en ligne depuis l’interface web uniquement, mais cela ne représente tellement peu d’intérêt que cela ne me semble vraiment pas intéressant.

Au contraire, si vous êtes équipé en matériel Apple, alors l’intégration très poussée du cloud avec le reste du système en fait vraiment le meilleur choix.

Pour parler des clients donc, l’interface en ligne permet, à l’image des autres clouds d’accéder à toutes ses infos. Mais cette intégration importante, permet en plus des infos de données brutes, d’également pouvoir consulter ses emails, ses contacts, son calendrier, ses photos, ses notes, ses rappels… Toutes les infos ou presque, de votre matériel sont synchronisées avec votre stockage en ligne. Bien entendu, ceci est paramétrable.

Sur le système d’exploitation fixe ou mobile, il n’y a pas à proprement parlé de client, tant l’intégration est transparente et présente dans la quasi-totalité des applications éditées par Apple. Il existe bien un logiciel (sur smartphone), mais celui-ci servira plus à faire les réglages qu’autre chose. L’esprit Apple est différent, vos photos, du cloud, seront avec le reste de vos photos, dans un dossier « iCloud ».

Sur ordinateur, l’intégration est aussi très réussie, et en plus de celle-ci, iCloud Drive vous permet de simplement uploader ou télécharger vos fichiers. Il s’agit d’un dossier partagé, à la manière de Dropbox ou d’autres services. Tout ce qui y sera collé, sera automatiquement uploadé sur le stockage en ligne.

Ergonomie

Comme nous l’avons dit, l’intégration est omniprésente et particulièrement bien réalisée. C’est le crédo de la marque, sa façon de voir les choses. L’ergonomie est donc un modèle du genre. iCloud, c’est surement le seul service de stockage en ligne qui ne nécessite pas de période d’apprentissage, aussi courte soit elle. Une fois les réglages fait, il n’est plus du tout nécessaire de se préoccuper du reste.

Cette simplicité et cette intégration peuvent néanmoins être un problème pour ceux, qui souhaitent savoir avec précision où se trouve leurs données. Il n’est en effet pas rare, que l’on découvre que telle ou telle photo ou fichier soit stocké sur iCloud, alors qu’on en avait pas la moindre idée. Si vous êtes un peu maniaque avec vos données personnelles, il faudra donc porter une attention particulière aux réglages de vos différents appareils.

Performances

Toujours au niveau de cette intégration, il faut souligner que cela joue aussi beaucoup sur les performances visibles de ce cloud. En effet, comme beaucoup de synchronisations se déroulent, de manière transparente, en arrière-plan, l’impression de performance semble toujours très bonne. Non pas qu’elle ne le soit pas en réalité, les performances sont tout à fait correctes, mais elles paraissent encore meilleures du fait que vous n’aurez pas toujours conscience que vous êtes en train de synchroniser quelque chose.

Il est à noter, que même si Apple dispose toujours de ses propres serveurs, la firme en loue depuis quelques temps à Amazon. Amazon est l’un des plus important hébergeur professionnel au monde, et ses serveurs sont parmi les meilleurs. Je ne sais pas si ce changement chez Apple est dû au succès de son cloud ou à une vision économique, mais l’ensemble fonctionne très bien.

Avis

Pour résumer et conclure, disons que iCloud est réellement le meilleur service de cloud… si vous êtes équipé en matériel Apple. Dans le cas contraire, il est très loin de pouvoir déployer son potentiel et on lui préférera d’autres services, mieux conçus pour une plus large gamme de matériel.

  • Updated janvier 17, 2019
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x