fbpx

Test du Netgear Nighthawk XR500 : Un nouveau routeur gaming par Netgear

Routeur gaming

Votre expérience gaming en réseau ne dépends pas uniquement de votre routeur. Cependant, avec le NightHawk XR500 ou un autre routeur gaming comme le Asus RT-AC5300, le constructeur met toutes les chances de votre côté pour vous offrir la meilleure expérience gaming possible – soit, un routeur qui offre non seulement une excellente connection mais aussi tous les outils nécessaires pour paramétrer et optimiser votre réseau.

Le point fort de ce routeur ce ne sont pas des composants sur-puissants (et super-chers), mais plutôt le deal que Netgear a conclu avec l’entreprise anglaise Netduma. Tandis que Netduma produit ses propres routeurs (le R1), ceux-ci ne sont pas reconnus pour leurs composants très puissants, mais plutôt pour leurs OS DumaOS. Le XR500 de Netgear dispose justement de cet OS boosté pour gamers qui rends la gestion du réseau bien plus simple et intuitive…

Présentation

Sans surprise : La boite du routeur met en avant le partenariat avec DumaOS, avec des screenshots du logiciel montrant toutes les fonctionnalités utiles au gamers que je vous présenterais un peu plus tard dans ce test.

Comme avec tous les routeurs Netgear il ne faut pas se tromper au moment de la commande et bien opter pour le modèle « EUS » avec la prise adaptée à la France. Vous retrouverez aussi dans la boite un câble ethernet puissant pour assurer une connection stable avec un PC.

Je trouve un air de « predator » à ce routeur avec un design soigné et agressif qui plaira à tous les gamers. Avec son design agressif tout en angles bien marqués ce routeur saura se faire une place parmi l’équippement gamer dont vous disposez déjà. Les LEDs à l’avant du boitier permettent de faciliter la communication avec le routeur avec des indications sur le Wifi, les ports USB et les 4 ports Ethernet. Les deux boutons sur le dessus de l’appareil permettent d’allumer/couper le wifi facilement et d’activer le mode WPS pour une connection facilitée.

Le nombre de ports Ethernet est très correct sur ce modèle avec 4 ports Gigabit permettant de profiter de la meilleure vitesse de connection actuelle plus un cinquième pour les connections haut-débit. La seule nouveauté ici est l’interrupteur discret pour allumer/etteindre les LED frontales, si vous les trouvez gênantes ou si votre routeur se trouve dans votre chambre.

Les deux ports USB 3.0 se situent sur le côté du routeur, bien cachés sous un cache en plastique, ce qui peut poser problème pour brancher certains lesteurs USB. Cependant, ils restent facile d’accés depuis l’avant et leurs positionnement ici est optimiser pour limiter les interférances avec les antennes du routeur.

D’un point de vue Hardware, ce routeur est agréable à regarder et il n’y aucun manque à signaler ici… C’est un routeur tout simplement complet pour ses fonctions et disponible à un prix raisonable d’après moi. Cependant, ce qui le différencie vraiment c’est le software du routeur… Jetons y un oeil pour voir ce qui le rends si performant…

Installation et gestion du routeur

Les premiers écrans affichés lorsque vous commencez à installer votre routeur sont relatives à des termes d’utilisation que vous n’allez pas lire… Puis l’application d’installation se lance. Le design et la simplicité d’utilisation ici n’ont rien à voir avec les produits Netgear habituels.

L’interface vous guideras intuitivement au cours de l’installation jusqu’à arriver au test de votre connection internet qui sera important pour la suite de la configuration de DumaOS. L’assistant d’installation vous permettra ensuite de choisir les mots de passe administrateur du réseau et les mots de passe et SSID du réseau. Il est possible de configurer des paramètres différents sur les bandes 2.4 Ghz et 5 Ghz, ou garder les même pour plus de simplicité. Vous arrivez ensuite à la fin de l’installation avec la recherche de mises-à-jour du routeur automatique.

On arrive ensuite enfin sur la page d’acceuil DumaOS. Cela vous donne des informations sur votre routeur et ses performances. Tout l’écran est personnalisable pour ajouter/enlever des données qui vous intéressent.

La première fonctionalité assez unique proposée par DumaOS, c’est le Geo-Filtre. Cette fonctionnalité permet de définir une distance physique autours de vous pour limiter les serveurs auquels vous pourrez vous connecter en jeu. L’idée c’est de limiter votre Ping en jeu en ne vous connectant qu’aux serveurs de jeu proches de vous, cela améliore énormément le Lag et ainsi l’expérience en jeu en général.

Comme sur tous les routeurs Gaming, le XR500 dispose d’un QoS amélioré ou « Qualité de Service » améliorée. Cette fonctionnalité vous permet de prioriser certain types d’applications ou certains appareils connectés. En sélectionnant un appareil dans la liste proposée on peut changer la bande passante qui lui est allouée : on peut en mettre plus si c’est l’appareil depuis lequel vous jouez par exemple ou moins si c’est un appareil qui n’as pas besoin de beaucoup de bande passante (comme les montres connectées…).

J’aime beaucoup le QoS proposé dans le DumaOS car grâce au test de la connection effectué lors de l’installation, celui-ci est capable de vous afficher des estimations de valeurs de bande passante allouée à chaque appareil. Netgear n’est d’ailleurs pas tout à fait clair sur ce point mais les valeurs que vous entrez ne seront effectives que si votre haut débit est pleinnement utilisé. Si un système est le seul à utiliser la bande passante à un moment, il peut obtenir toute la bande passante souhaitée. Le système QoS empêche simplement un appareil de prendre toute la bande passante pour ses besoins.

L’avantage avec un QoS amélioré c’est qu’il est aussi possible de classer la priorisation des applications : plutôt que de donner la priorité à votre PC fixe sur lequel vous jouez souvent, donnez la priorité dirrectement au jeu lui-même ! Ainsi vous pouvez mettre votre jeu préféré au dessus de Netflix pour ne pas déranger vos sessions de jeu lorsque votre famille regarde une série au salon et mettre les téléchargements web en dessous de Netflix pour ne pas déranger la lecture d’un film au salon lorsque vous téléchargez un gros fichier sur votre PC.

Un QoS optimisé est d’après moi l’un des éléments les plus importants pour un routeur gaming performant, DumaOS et Netgear ont réussi à nous prouver avec ce produits qu’ils étaient parfaitement capables d’en produire un optimal.

Un « gestionnaire d’appareils connectés » permet aussi de faire régulièrement le ménage sur votre réseau : cette fonctionnalité de base vous permet d’afficher tous les appareils connectés à votre réseau pour expulser les indésirables (voisin qui profite de votre connection…).  Le moniteur de réseau vous donne des détails intéressants sur l’utilisation de votre bande passante. Enfin, le système d’informations vous permet de voir en un clin d’oeil le résumé de l’état de votre routeur/réseau.

Passons maintenant à la section paramètres qui intègre une toute nouvelle interface de gestion spécifique au gaming. Cette interface permet d’accéder à des réglages généralement cachés au fin fond des paramètres administrateur du routeur. Par exemple, les quatres premières sections vous permettent de configurer votre connection internet, y compris en appelant à nouveau l’assistant d’installation initial afin de configurer le comportement LAN/WAN.

Les 4 sections vous permettent de mettre en place un client sans fil WPS, régler les deux bandes Wifi supplémentaires avec plus de détails, configurer un réseau invité et passer le XR500 en mode point d’accés.

Et ça, ce n’était que la section « Configuration » des paramètres du routeur ! Dans l’onglet « gestion » on retrouve un compteur de trafic pour limiter votre utilisation du haut débit si vous avez une connection plafonée, un journal des connections au routeur et tableau statistique pour chaque type de connection et un écran de statut.

Même si ce routeur s’adresse principalement aux gamers invétérés, il pourrais aussi convenir à une famille qui utilise beaucoup internet (netflix, streaming, téléchargements…). D’ailleurs il conviens même pour « restreindre » l’accés aux jeux vidéos à vos enfants : en effet il vous suffiras pour cela d’utiliser la capacité de Filtrage de Contenu disponible depuis l’interface du routeur pour limiter l’accès à certaines applications. Vous pouvez aussi activer le contrôle parental qui limiteras l’accés à certains sites par URL ou par mots-clés en permanence ou à certaines heures. Cette fonctionnalité permet aussi de tout simplement bloquer l’accés à internet à certaines heures.

La section Administration est aussi intéressante : elle permet de facilement gêrer les identifiants/mots de passe de connection au routeur, de mettre à jour le software, de faire une backup de vos données et de relancer le système..

L’onglet stockage USB vous permet de configurer le comportement de vos périphériques USB. Vous pouvez les configurer comme serveur multimédia DLNA standard avec la prise en charge TiVo ou un serveur de musiques iTunes. L’option ReadyShare vous permet de configurer votre périphérique USB en tant qu’espace de stockage réseau ou en tant que coffre fort pour sauvegarder un PC Windows. Il est aussi possible d’apliquer ces paramètres seulement aux appareils authorisés.

Si vous croyez qu’il n’y a pas encore assez de fonctionnalités disponibles, attendez d’enttendre parler de la section « Avancée »… Celle-ci permet d’accéder à des détails de fonctionnement sur le Wifi, donne le controle sur les transferts et le déclenchement des ports et donne la possibilité d’utiliser un service DNS dynamique. Cependant ce dernier ne prends en charge que le service DDNS propre à Netgear et No-IP.

Les personnes à cheval sur leur vie privée seront ravies d’apprendre que le routeur peut aussi vous permettre d’utiliser un VPN. Il utilise Open-VPN ou HideMyAss pour assurer ce service, mais plus d’options seront certainnement ajoutées dans une future mise-à-jour.

Enfin, vous pouvez aussi modifier le comportement de votre IPv6 si votre connexion internet l’utilise. Il est aussi possible de créer un pont VLAN d’un des ports Ethernet sur l’une des bandes du routeur (pour les utilisateurs avancés). Sur cet écran vous pourrez aussi contrôler le comportement des LEDs à l’avant de l’appareil avec un peu plus de précision qu’avec le simple bouton sur le routeur.

Pour être franc, vous aurrez du mal à trouver quelque-chose qui manquerais à l’interface d’administration du Netgear XR500. DumaOS offre beaucoup de fonctionnalités faciles d’accés qui permettront à un débutant de manager correctement son routeur, mais vous pourrez aussi aller plus en profondeur avec les réglages avancés si vous en avez besoin/envie. La présentation du tableau de bord du routeur aurait pu gagner en précision cependant, par exemple, en ouvrant le menu « Paramètres » un sous menu très long s’ouvre et l’écran est soudainnement très chargé. J’apprécie cependant que le constructeur du routeur n’ai pas fait le choix facile de restreindre l’accés aux fonctionnalités avancées.

DumaOS est donc super à prendre en main et il vous suffiras d’une visite pour vous en rendre compte. Mais comment est-ce qu’il performe dans la pratique ? Avant de passer à mon test des performances plus en détails, j’ai laissé quelques joueurs de haut niveau utiliser le routeur XR500 pour une session de jeu intense sur LoL ou PUBG par exemple (deux jeux pris en charge dirrectement par le système).

Je dois admettre que les changements m’ont paru très subtils par rapport à un routeur classique. Cependant l’amélioration était tout à fait impressionnante lorsque plusieurs joueurs se connectaient au même réseau pour jouer, regarder des vidéos ou télécharger de gros fichiers. Les gamers n’utilisent pas beaucoup de bande passante mais sans un QoS et un routeur gaming performant ils souffrent de baisse de performances régulières.

Lors de ce test j’ai poussé le routeur un peu plus loin, j’avais allumé simultanément sur le réseau :

  • Une télévision sur Netflix (1080p)
  • Deux téléphones sur Youtube HD (720p 60fps)
  • Un ordinateur qui télécharge un gros fichier
  • Deux PC sur LoL et PUBG

Non seulement la répartition de la bande passante intelligente a permi l’affichage des vidéos en HD (720p) et Full-HD (1080p) sur les périphériques de lecture, mais les deux joueurs ont pu continuer à jouer sans perturbations pendant toute la durée du test.

Mon test de performances

Le XR500 offre des performances assez impressionantes sur la bande 802.11ac (5Ghz). C’est le second routeur le plus rapide de mes tests à faible distance, cependant il tombe derrière le X10 R9000 et le TP-Link Talon AD7200 à 5m de distance. Il reste à cette place jusqu’à mon test de 15m  montrant une bonne portée après tout.

Sur la fréquence 2.4Ghz ou 802.11n, le routeur se débrouille aussi très bien en montrant des résultats aussi convaincants que le X10 R9000 et il parviens même à le battre sur le test de 15m ! Les 4 antennes distribuent donc bien le signal en 2.4 Ghz.

J’ai finalement effectué un test sur la vitesse de transfert d’un fichier avec un périphérique USB 3.0 branché. Pour cela j’ai utilisé l’outil « ReadyShare » disponible dans l’interface d’administration pour configurer la clé USB en mode Stockage réseau. J’ai ensuite utilisé la bande 5 Ghz pour copier un fichier sur la clé. Le routeur parviens au niveau du routeur Synology RT2600 soit un score assez moyen, presque le double de temps que le Netgear Nighthawk ou le linksys WRT3200AC.

En somme le XR500 s’en sort plutôt bien. Il ne fait pas vraiment concurence aux routeurs très haut de gamme mais il constitue une solution performante pour les gamers qui veulent un routeur adapté à leurs utilisation d’internet.

L’avis des internautes

Mon avis

Le Netgear Nighthawk XR500 serait un routeur assez banal en accord avec ses caractéristiques de base, mis à part son look agressif evidement. Cependant l’OS de NetDuma le propulse dans une toute autre ligue.

Le routeur de NetDuma coute un peu moins cher, mais il ne dispose pas du Wifi 802.11AC comme celui-ci. Cela signifie que si vous voulez les performances de DumaOS avec un routeur aux caractéristiques correctes, il faudra passer par le XR500 de Netgear… Ou attendre quelques mois/années que Netgear sorte un nouveau routeur en partenariat avec DumaOS (c’est prévu…).

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: