Test du système Mesh Tenda Nova MW3

Comme vous avez déjà pu le lire dans différents articles de notre site, s’il y a bien une chose à la mode en ce moment, depuis maintenant quelques mois, ce sont les systèmes WiFi en maillage, les fameux mesh. S’ils sont à la mode, c’est simplement car ces systèmes sont de réels « Game changer » dans le monde des réseau sans-fils. « Game changer », c’est-à-dire si novateurs, qu’ils redéfinissent la manière même dont vous vous servez de votre réseau sans fils.

Tenda Nova MW3
  • Performances (stabilité)
  • Performances (vitesse)
  • Portée
  • Simplicité
  • Prix
  • Design
4.1

Un système Mesh pour les connexions ADSL

Le système Mesh Tenda Nova MW3 est vraiment un modèle d’entrée de gamme, il conviendra à ceux qui n’ont toujours pas la fibre et qui n’ont pas de gros besoins.

Il faut dire que certains utilisateurs ont attendu ce genre de technologie durant des années. Jusqu’alors, il était en effet très compliqué, si ce n’est impossible dans certains cas, de pouvoir bénéficier d’un réseau WiFi unifié et performant dans certains environnements. En d’autres termes, il était compliqué d’avoir un seul réseau sans-fils, même SSID, dans certaines maisons. Soit que ces dernières étaient trop vastes, soit que leur conception trop robuste empêchait la bonne diffusion des ondes.

Je pense que nombre d’entre vous ont déjà expérimenté ce problème, moi le premier, durant des années j’ai dû recourir à l’utilisation de plusieurs points d’accès chez moi. J’habite dans une vieille maison aux murs très épais, et ça à longtemps était un vrai problème au niveau du WiFi. Jusqu’à ce début d’année, j’avais ma box free dans ma chambre de laquelle partait deux câbles réseau, l’un alimentant un point d’accès au salon, et l’autre une seconde borne à l’étage. J’avais donc, en tout 3 SSID, 3 noms de WiFi différents, et il fallait constamment jongler entre ces réseaux lorsque l’on se déplaçait dans la maison.

Puis je suis passé sur un système mesh de TP-Link. Un système mesh contourne se problème de couverture en multipliant les points d’accès mais en rajoutant la pierre angulaire qu’il manquait. Ces points d’accès diffusent tous le même réseau WiFi (même SSID) et ce sont eux qui décident sur quelle borne il convient de vous connecter. Ces points d’accès, également appelés modules, communiquent en permanence entre eux, et ils établissent un maillage de votre maison pour qu’il ne subsiste aucune zone blanche.

On se retrouve donc, au final, une fois que l’installation est faite, avec un réseau WiFi unique disponible de n’importe quel point de votre habitation, et ce réseau peut, si le besoin s’en fait sentir, être étendu. En effet, avec un système mesh, on achète généralement une sorte de pack de démarrage comprenant deux ou trois modules (parfois plus pour des solutions professionnelles). Si cela ne suffit pas, ou si dans le futur vous voulez rajouter une zone dans votre maillage, par exemple votre jardin, il vous suffit de rajouter un module achetable séparément, puis de l’ajouter dans votre maillage.

Chaque constructeur de matériel réseau s’est saisi de cette folle opportunité, et tout le monde y va maintenant de son ou ses modèles. Et comme pour tous les périphériques informatiques, quand il commence à y avoir beaucoup de choix, il faut trouver un moyen de se différencier. Certains constructeurs choisissent d’essayer de proposer le modèle le plus puissant, d’autre celui qui dispose du plus de fonctionnalités, et encore d’autres des modules les plus design.

Aujourd’hui, nous parlons du Tenda Nova MW3, cette marque a fait un choix différent, celui de proposer un système mesh WiFi accessible au plus grand nombre, un modèle assez peu cher.

Présentation Tenda MW3

Tenda est une marque chinoise qui propose à la vente du matériel réseau depuis maintenant quelques années. La marque vend, par exemple, des systèmes mesh, bien entendu, mais aussi des switches, des routeurs, des CPL, des répéteurs ou bien des même des caméras IP.

 

Avec le MW3, la marque fait clairement le choix de proposer un système mesh peu couteux qui devrait ravir tous ceux qui ne veulent pas dépenser 400 euros dans un tel équipement. En effet, le Tenda MW3 est clairement moins cher que la concurrence.

Le pack Tenda MW3 comporte 3 modules et quand on voit le prix auquel est vendu le produit il est légitime de se demander où ont étaient faites les concessions !

Quand on ouvre le carton des MW3, on découvre 3 modules cubiques identiques. Ces petits cubes font 9 cm de côté et sont tout blancs, discrets, faciles à placer à peu prêt n’importe où dans votre maison.

Sur la face avant, le nom de la gamme, Nova est inscrit en gris, et juste en dessous Tenda a placé une LED de notification. Cette LED vous permettra de connaitre l’état de santé de votre réseau sans-fil. Certaines autres marques ont fait le choix de placer un afficheur, un écran, mais une LED coûte bien moins cher et honnêtement je pense que si c’est juste pour savoir si le système a accès à Internet ou non, c’est bien suffisant.

La seule face de ce cube qui se différencie, c’est la supérieure qui propose un texturage façon pierre assez sympa et qui permettra encore mieux d’intégrer les modules dans votre intérieur.

A l’arrière, on retrouve la connectique du produit, et sur chacun des modules, vous aurez droit à, de gauche à droite, un port d’alimentation, deux ports ethernet, et une prise d’alimentation.

Ici donc, pas d’alimentation par USB type C, il faut dire que cela aurait augmenté de quelques centimes le prix du pack, et c’est centime par centime que la marque est arrivée à ce prix très concurrentiel. De plus, on voit également, qu’il n’y a pas non plus de port USB classique permettant de connecter une imprimante non WiFi ou bien une solution de stockage. Bon il faut reconnaitre qu’il n’y a pas beaucoup de systèmes mesh qui proposent ce genre de connectique et que de toute manière l’intérêt est assez limité puisque vous pouvez brancher votre disque dur sur votre routeur ou sur votre box.

Si l’on parle du prix depuis le début c’est simplement car, le pack de trois modules est vendu une centaine d’euros, ce qui en fait probablement le système mesh le moins cher que nous ayons essayé. Chaque module supplémentaire, si vous en avez besoin vous coutera cinquante euros environ. Chacun des modules devant couvrir, d’après le constructeur, 100 m², la solution vendue en pack devrait, sur le papier, convenir à une maison d’un maximum de 300m².

Spécifications du Tenda Nova MW3

Le Nova MW3 est un système dual-band à la norme ac, il propose un débit max théorique, en combinant les bandes de 1200 Mbps. Ce ne sont pas les plus gros débits, même théoriques pour ce genre de produit, on trouve en effet beaucoup de mesh tri-bande et les modèles en ax ont également commencé à arriver sur le marché. Mais ces modèles sont bien plus chers, quasiment 600 euros pour les Orbi en ax.

Cependant, il ne faut pas non plus forcément chercher à tout prix l’appareil le plus puissant et le dernier sorti sur le marché. Mon propre système mesh, dont je vous parlais en début d’article est également en WiFi ac et pour le moment je n’ai jamais été limité dans mon utilisation, alors que ma famille est très consommatrice de streaming, de jeux vidéo et d’activités multimédia en ligne de tous genres.

Par contre, il y a une limitation qui m’embête un peu plus, c’est le fait que les ports Ethernet qui équipent les Tenda MW3 ne sont pas à la norme Gigabit. En 2021, nous ne devrions plus voir ça, le Gigabit est la norme actuelle depuis maintenant de nombreuses années et tous les appareils réseau ne devrait être équipé que de cette dernière.

Cela ne doit pas non plus constituer un frein si vous n’êtes pas encore relié à la fibre. En effet, en ADSL les ports ethernet 100 mbps seront suffisant. Si vous envisagez de vous procurer ce matériel, renseignez vous donc avant sur votre date de raccordement à la fibre, ça serait dommage d’acquérir les Tenda si c’est pour être fibré dans 3 mois.

Si vous savez que vous ne serez pas raccordé à la fibre optique avant un an ou deux et que vous voulez avoir une première approche d’un système mesh, alors les ports en 10/100 mbps ne sont pas un problème à condition de changer de maillage par la suite. Heureusement le prix de ce pack permet ce genre de chose. Pensez bien si vous adoptez cette stratégie à ne pas jeter le produit ensuite, mais plutôt à en faire profiter quelqu’un d’autre !

Nous n’en avons pas encore parlé, mais les MW3 sont équipé d’un système permettant de les mettre au mur. Ça peut peut-être vous paraitre un peu simplet et étrange que l’on parle de ça mais sachez que beaucoup de modules concurrents ne peuvent pas être mis au mur, c’est donc un point à souligner.

Installation

Vous l’aurez compris, si on vous disait que les ports en 10/100 n’étaient pas un frein en ADSL c’est parce que l’un des ports, de l’un des modules, va devoir être raccorder à votre box. Si vous êtes fibré, le débit de votre WiFi sera très fortement bridé par les ports ethernet équipant les MW3.

Bref, si vous êtes en ADSL, passons à l’installation, donc, on branche l’un des ports ethernet de l’un des trois modules sur le switch intégré à l’arrière de sa box, puis on relie ce module au secteur. Ensuite, on télécharge l’application « qui va bien » sur son smartphone ou sa tablette et on se laisse guider.

Tout est bien expliqué et il vous faudra en gros moins d’une dizaine de minutes pour mener à bien le processus d’installation. Ensuite, une fois que le module qui agira en tant que routeur est en place, il vous faudra ajouter les deux autres modules, un à un au maillage. Bien entendu, pour les deux autres modules, par besoin de connexion ethernet, tout le principe est que seul le module routeur soit connecté à la box, le reste se faisant uniquement par WiFi. Donc relié le second module au secteur, l’application le détectera et l’ajoutera à votre maillage, puis faites de même pour le troisième module.

Comme pour les autres systèmes mesh, durant le processus d’installation vous serez amené à définir un mot de passe pour l’administrateur, à choisir un nom pour votre réseau WiFi et une clé de sécurité.

C’est aussi la même chose que pour les autres maillages avec le Tenda, durant l’installation, vous aurez le choix de faire fonctionner les modules, soit en mode routeur, soit en mode point d’accès.  En mode routeur, un second sous-réseau sera créé. Ce qui signifie que si appareil est directement connecté au switch de votre box, vous n’y n’aurez pas accès depuis le WiFi du MW3.

En mode point d’accès, tout sera sur le même sous-réseau, si vous n’êtes pas bien sûre de ce qu’il faut choisir et que vous ne voulez pas trop de changement, je vous conseille d’opter pour le mode point d’accès.

Performances

En WiFi, si vous ne faites pas intervenir de données extérieures, c’est-à-dire Internet, comme par exemple lors d’un transfert de fichier d’un ordinateur à un autre, les débits sont assez bons, nous avons atteint assez facilement les 300 mbps stables.

Par contre, et c’est logique, si vous téléchargez un fichier depuis internet, quelle que soit votre connexion vous serez limité par le port ethernet en 100 mbps et vous ne pourrez pas dépasser ce débit. C’est la même chose d’ailleurs concernant le réseau interne si les données passent par le port ethernet des modules.

Cependant, comme nous le disions plus tôt, si vous êtes en ADSL, le système sera juste bon, il n’y aura pas de limitation, si ce n’est lors d’un transfert de fichiers sur votre réseau local avec un appareil connecté à un port ethernet d’un des modules.

Comme on le voit, il faut au maximum éviter d’utiliser les ports ethernet inclus sur les modules…

Pour ce qui est de l’application, rien a signaler, l’ensemble fonctionne bien et vous pourrez par exemple créer un réseau « invités », ou bien voir quels périphériques sont connectés et à quelle borne. De même vous pourrez restreindre l’accès à Internet de l’un de ces périphériques si le cœur vous en dit. L’application monitor en temps réel votre débit en upload et en download, ce qui est une donnée assez sympa à avoir sous la main.

En mode routeur, vous pourrez faire du port forwarding si vous auto-hébergé certains services. De même, vous pourrez prioriser certains usages, c’est ce que l’on appelle du QOS pour Quality Of Service. Par exemple, il est possible de dire au système qu’il doit prioriser les flux relatifs au streaming par exemple, ou au jeux vidéo.

Conclusion

Bon soyons franc, le système Mesh Tenda Nova MW3 est vraiment un modèle d’entrée de gamme, il conviendra à ceux qui n’ont toujours pas la fibre et qui n’ont pas de gros besoins. Cependant, si vous souhaitez uniquement avoir un WiFi homogène dans toutes votre maison pour surfer sur internet et regarder des films en streaming, et que bien entendu vous êtes toujours en ADSL, alors ce système mesh peut parfaitement convenir. Ne vous attendez toutefois pas à des performances incroyables, mais il en faut pour tous les goûts, pour toutes les bourses et surtout pour tous les usages. Le Tenda MW3 reste le système mesh le moins cher et certains y trouverons certainement leur compte.

Tenda Nova MW3
  • Performances (stabilité)
  • Performances (vitesse)
  • Portée
  • Simplicité
  • Prix
  • Design
4.1

Un système Mesh pour les connexions ADSL

Le système Mesh Tenda Nova MW3 est vraiment un modèle d’entrée de gamme, il conviendra à ceux qui n’ont toujours pas la fibre et qui n’ont pas de gros besoins.

  • Updated février 18, 2021
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x