fbpx

Test du service VPN HideMyAss : un bon VPN pour débuter

Nous ne vous imposerons pas la traduction du nom de cette entreprise, comprenez simplement que cela ressemble à quelque chose comme « S’il vous plait, cachez-moi », en châtiant un peu le langage.

Ce Vpn existe depuis 2014 et il est basé au Royaume-Uni. La mascotte de l’entreprise est un âne, ancien logo d’autres services de téléchargement très populaires aujourd’hui éteints. Ceci, additionné au nom du service, laisse à penser que l’entreprise cherche à établir une certaine complicité avec sa clientèle.

Tarifs

L’abonnement mensuel est à 10.99€ ce qui ne place pas HideMyAss dans les Vpn les moins chers, mais son abonnement à l’année porte ce prix mensuel à 4.99 ce qui est assez bon. Comme un peu tous les autres, vous avez une période de garantie « satisfait ou remboursé » de 30 jours. Le Vpn ne propose pas de période de gratuité. Vous ne pourrez pas payer votre abonnement en monnaie virtuelle.

Simplicité d’utilisation

L’utilisation d’une mascotte omniprésente, ainsi que la manière dont sont faites les applications laissent à penser que la simplicité est le maitre mot de HideMyAss. Les appli sont disponibles pour les plateformes les plus communes (Linux inclus), et elles ont, comme celles de certains autres prestataires, une petite particularité.

Ces applications disposent de trois modes, un mode instantané, un mode emplacement, et un mode liberté.

Le mode instantané va permettre de mettre en place une connexion rapide au Vpn, il est particulièrement utile par exemple lorsque vous devez utiliser un réseau public. Ici tout est misé sur le chiffrement, et non pas sur le choix de la localisation du serveur.

Le mode emplacement, c’est tout l’inverse, il va vous permettre de choisir le pays d’implantation du serveur physique auquel vous vous connectez. C’est le mode pour débloquer du contenu restreint géographiquement. C’est le mode à utiliser pour le streaming par exemple.

Enfin le mode liberté lui est un mode manuel où l’utilisateur pourra effectuer son propre paramétrage.

Le service dispose de 900 serveurs, répartis dans 190 pays, ce qui en fait le plus étendu géographiquement de tout le comparatif. Vous pourrez connecter jusqu’à 5 appareils à HideMyAss, ce qui est parfaitement dans la norme actuelle.

Comme beaucoup d’autres, HideMyAss tient bien à jour un blog, qui partage avec sa communauté des articles tutoriels ou relatifs à l’actualité informatique, mais comme d’autres aussi, ce blog est uniquement disponible en anglais. C’est ici assez dommage, dans le sens où l’on sent bien que le service s’adresse particulièrement aux débutants, mais ceux qui sont non anglophones devront aller s’informer ailleurs, même s’il n’y a pas un gentil âne pour égailler les pages.

Limitations, service client, et performances

Nous n’avons pas noté de limitations techniques à HideMyAss. On pourrait chipoter un peu sur les tarifs, mais ils sont finalement dans la norme à condition de bien vouloir s’abonner plus d’un an. La sécurité et les débits sont très bons, et ont même grandement participé à la renommée de l’entreprise.

Le service client est disponible uniquement en anglais, soit par le chat en ligne, soit par email. Seuls 3 protocoles de chiffrement sont proposés, openVPN, PPTP, et L2TP, ce qui peut paraitre loin de la concurrence, mais qui sera suffisant pour la plupart des utilisateurs. Le tout est protégé par de l’AES 256 bits, comme tous les concurrents vus ici à l’exception de PrivateVPN.

À qui s’adresse HideMyAss d’après ce comparatif

Ce Vpn est parfait pour les débutants, et très bon pour les autres. Le paramétrage des applications par utilité et un réel plus pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec les concepts d’adresse IP, de localisation des serveurs, de protocoles de chiffrement. Mais le fait que tout ceci soit débrayable fait que ces applications sont parfaitement utilisables par quelqu’un qui souhaiterait tout décider lui-même.

À l’origine HideMyAss était un simple proxy gratuit et accessible à tous les internautes désireux de profiter d’un minimum d’anonymat. Bien que le service se soit transformé, en partie sous l’effet de la demande, en un Vpn payant, il est notable que l’équipe dirigeante, a la sécurité et l’anonymat comme principes. Cependant, certains voient la juridiction anglaise comme moins sûre que d’autres hébergeant également des Vpn, et préfèrent souscrire à une offre venant des Iles Vierges britanniques ou bien encore du Panama.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: