fbpx

WiFi 7 ou 802.11be : la prochaine norme WiFi commence à se dévoiler

Vous le savez maintenant, nous sommes passé à une dénomination complexe des différentes normes WiFi 802.11 ac, 802.11 ax par exemple, à quelque chose de plus simple, ainsi, la dernière norme en date, le WiFi ax se nomme maintenant le WiFi6.

Et ce WiFi 6, bien que sorti il y a une année environ commence à peine à se démocratiser et à se retrouver sur des routeurs plus accessibles au commun des mortels. Maintenant, il n’est plus nécessaire d’investir 400 euros pour profiter de la dernière norme. Il est possible de trouver des routeurs équipés à cette norme dès une centaine d’euros environ. Et même les systèmes mesh en ax commencent fortement à baisser de prix. Je vous invite d’ailleurs à consulter nos derniers articles sur le sujet si cette technologie vous intéresse.

Mais le futur de nos communications, et la multiplication phénoménale du nombre d’objets connectés ne permettent pas aux différents acteurs de se reposer sur leurs laurriers, et même si le WiFi 6 est déjà un formidable pas en avant, ils planchent déjà sur une nouvelle norme, assez logiquement appelée le WiFi 7.

Ce WiFi 7 ne verra pas le jour avant plusieurs années, mais nous savons déjà peu ou prou ce dont il retourne. En effet, certaines autorisations prennent, elles aussi, des années, et nous savons donc déjà pas mal de chose sur ce futur standard puisque certaines études de faisabilité sont déjà en cours.

Donc les premiers produits compatibles, smartphones, carte réseau… viennent de voir le jour cette année, mais on planche déjà sur une nouvelle norme ? Mais pourquoi ? Pour deux raisons principales, la première, comme nous le disions c’est que ce genre de choses mets des années à voir le jour effectivement, la seconde chose c’est qu’une nouvelle norme va vite devenir quelque chose d’indispensable.

Pourquoi une nouvelle norme

Vous n’êtes pas sans savoir que la nouvelle norme de télécommunication sans fil, la fameuse 5G est sur le point de voir le jour un peu partout sur la planète. Cette nouvelle norme est révolutionnaire en terme de débits et de latence, mais elle dispose également d’un inconvénient de taille, sa très faible pénétration des obstacles. Cela veut dire que quand vous allez rentrer chez vous, vous devrez vous servir, dans la majorité des cas, de votre réseau WiFi, et c’est donc une bonne idée de proposer quelque chose qui arrive à se hisser au niveau de la 5G. C’est le premier point, conserver une certaine continuité dans les débits et la latence.

Le second point est que la majorité des spécialistes sont d’accord pour dire que dans les années à venir, nous devrions assister à une véritable explosion du nombre d’objets connectés dans notre quotidien. Alors, pour une part, cette explosion sera portée par la 5G pour tout ce qui se trouvera sur le domaine public, mais elle aura également lieu à l’intérieur de nos habitations. Et il va donc falloir une norme WiFi qui permettent de connecter énormément plus de « clients » que ce qui est permis aujourd’hui.

On parle d’une mise en place du WiFi 7 à l’horizon 2024, et si vous êtes un fervent défenseur de l’ancienne dénomination, sachez que le WiFi 7 sera le 802.11 be EHT. Le « EHT », c’est pour « Extremely Hight Throughput », ce qu’on pourrait traduire par « Débit Extrêmement Elevé ».

En effet, le WiFi 6 amélioré les débits, mais l’accent était surtout mis sur la latence, avec le WiFi 7 ce sont les débits et les capacités de connexion qui seront à l’honneur.

Utiliser une nouvelle bande pour arriver à ses fins

La manière la plus simple pour faire évoluer le WiFi, mais aussi celle qui est le plus nécessaire, et de lui adjoindre aux deux bandes que nous connaissons aujourd’hui, le 2.4 et le 5 GHz une troisième bande de fréquences.

Comme le dit si bien Vincent K. Jones, Vide président de la technologie chez Qualcomm (qui fabrique bon nombre de SOC et donc de modems de nos Smartphones) « Il faut absolument trois bandes de fréquences pour le Wi-Fi. C’est le seul moyen d’éviter une future saturation du Wi-Fi 6 ».

C’est pourquoi, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, des études de faisabilité ont commencé afin de débloquer la bande entre le 5.9 et 7.1 GHz. Par exemple, en Europe, cette étude pour la bande des 6 GHz est en cours depuis 2017 ! Comme vous le voyez, les choses ne se font pas en quelques jours ! Et si tout se passe bien, la bande devrait être abandonnée au domaine civile vers 2022.

Cette bande des 6 GHz pourra même être adjointe à l’actuel WiFi 6 ce qui devrait également augmenter son débit, mais les 6 GHz ne seront pas rétro-compatibles avec les normes plus anciennes, même avec le WiFi ac.

Cela signifie que d’ici quelques années, vous vous retrouverez forcément avec un routeur en WiFi 6 ou 7. Cette transition ne devrait pas réellement poser de problème simplement car la majeure partie des utilisateurs connaitront cette transition via les box opérateurs… certainement avec un peu de retard par rapport à ceux qui choisiront d’acheter un routeur compatible dès la sortie.

D’autres technologies

Vous connaissez le MU-MIMO, Multiple Users-Multiple Input Multiple Output, cette technologie, déjà présente sur les routeurs actuels permet de mutliplier le nombre de signaux traitables en même temps par le routeur, et donc le nombre de « clients » pouvant être traités en même temps.

Cela repose sur un nombre d’antennes correspondant au nombre de signaux maximum, actuellement un routeur peut embarquer jusqu’à 8 antennes en émission et 8 en réception. Mais le WiFi 7 va également revoir la chose, et le nombre d’antennes maximum devrait passer à 16 en émission et 16 en réception. En d’autres termes, les capacités de traitement simultanées, devraient, en théorie, doubler.

Et c’est un peu la même chose avec une autre techno récente, l’OFDMA. Cette fonctionnalité, qui elle aussi équipé déjà en WiFi 6 et 5 permet de subdiviser les bandes de fréquences en sous canaux et va également être améliorée. Pour le moment, il est possible de créer 12 canaux sur une bande, cela devrait changer pour atteindre un minimum de 16.

Enfin, et pour finir par rapport à ce que l’on sait actuellement, il semblerait qu’une nouvelle technologie voit le jour. Il ne s’agirait pas cette fois-ci d’une amélioration, mais bien de quelque chose de nouveau, l’IBFD. L’IBFD pour In-Band Full Duplex est, comme son nom l’indique si vous êtes anglophone, une manière de pouvoir, envoyer et recevoir des données sur une même bande et surtout, simultanément.

En combinant tout ce que nous venons voir, on nous annonce un débit du WiFi 7 de 30 Gbit/s ce qui est purement incroyable ! Reste à savoir s’il s’agira d’un débit maximum théorique inatteignable sorti du laboratoire de tests, ou bien de quelque chose de réel. Quoi qu’il en soit, il est certain que le WiFi 7 devrait marquer une réelle rupture par rapport au WiFi 6, mais patience, ce n’est pas pour demain !

  • Updated décembre 8, 2020
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x