fbpx

Qu’est-ce que le CPL (Courant porteur en ligne) ?

Comme vous le savez maintenant si vous êtes de fervents lecteurs de nos articles, il existe différentes manières de pouvoir connecter un appareil à votre réseau local. Nous avons déjà vu ensemble qu’il était possible de connecter un périphérique en utilisant une connexion filaire, c’est-à-dire en utilisant un câble ethernet, ou bien sans fil en utilisant votre réseau WiFI.

Mais il existe encore une méthode différente, une méthode assez spéciale qui est assez intéressante dans sa manière de fonctionner. Je parle, bien évidemment du CPL.

Imaginons que votre box se trouve à une extrémité de votre maison, si vous voulez avoir une connexion à l’autre bout de votre habitation, vous allez avoir le choix entre tirer un câble le long des plaintes, ou bien utiliser une connexion WiFi. Mais ces deux méthodes ont des limitations.

Dans le cas du WiFi, plus la distance va être grande entre le routeur, la box, ou le point d’accès et l’endroit où vous souhaitez avoir une connexion, et plus le débit va être amoindri. De plus, si vous ne possédez pas un routeur puissant, il est même fort possible que vous ne captiez pas du tout à l’autre bout de votre maison, surtout si les murs sont épais ou que certains obstacles bloquent les ondes.

En ce qui concerne la connexion filaire, à moins que vous ne la prévoyiez à la construction de la maison, de disgracieux câbles seront visibles. Vous pouvez les dissimuler dans des goulottes mais ce n’est pas non plus ce qu’il y a de plus esthétique.

L’idéal, ce serait donc d’avoir une connexion filaire invisible, afin d’allier les avantages des deux types de connexion. Et c’est là que va intervenir le CPL.

Le CPL

CPL ça veut dire Courant Porteur en Ligne, et rien qu’avec la signification du sigle, il est possible d’entrevoir de quoi il s’agit. Le CPL est une technologie qui permet de se servir des lignes électriques de votre habitation afin de transmettre des données.

Comment ça marche ? Vous achetez un pack de modules CPL, ce pack est constitué d’au minimum deux modules (vous pouvez ensuite les acheter à l’unité s’il vous en faut plus que deux). L’un des modules va se brancher et à une prise électrique murale traditionnelle et à votre box via un câble ethernet. Le second module va se positionner là où vous voulez avoir une connexion. Ces deux modules vont être reliés entre eux par l’intermédiaire de l’installation électrique de votre maison.

Si cette technologie est encore assez peu connue du grand public, elle n’est pourtant pas nouvelle ! En effet, la première idée d’application de cette technologie pour transmettre des données sur une ligne électrique est apparue dans les années 30. Et dès 1950 cette technologie était en application dans certains domaines, comme par exemple pour transmettre les cours de la bourse dans les bureaux de certains courtiers.

Pour faire simple, le fonctionnement est assez simple, les modules CPL vont superposer au réseau électrique domestique un autre signal sur une bande supérieure au 50 Hz utilisés dans nos foyers. Ainsi, en filtrant cela, le second module CPL (ou les autres sur la même installation électrique) est capable de décoder ces ondes et de « comprendre » les données superposées.

Les intérêts du CPL

Comme nous l’avons vu, le CPL permet de connecter un ou plusieurs appareils même à l’autre bout de votre maison, sans câble apparents et sans installation WiFi complexe et couteuse. C’est évidemment l’intérêt premier de cette technologie. Mais les futurs utilisateurs sont en droit de se demander quelle bande passante et quelle stabilité ils auront s’ils optent pour cette méthode de connexion.

Soyons franc, il y a quelques années je ne vous aurai certainement pas recommandé l’usage de modules CPL… les débits étaient assez mauvais et surtout, les modules avaient une très fâcheuse tendance à se désynchroniser, ce qui conduisait à une perte de la connexion. Quiconque a connu cette époque se souvient encore de la galère que représentait l’étape de resynchronisation, parfois, il fallait carrément s’y mettre à deux pour espérer arriver à ses fins.

Aujourd’hui, de nouvelles normes ont vu le jour et cela a très grandement amélioré les choses. Toutefois, le CPL n’atteint pas (encore ?) les performances d’un câble ethernet, mais cette technologie est aujourd’hui suffisante pour la quasi-totalité des usages que vous pouvez avoir de votre réseau local.

Vous pourrez surfer sur internet normalement, streamer vos films ou séries dans de bonnes conditions, et même transférer des fichiers entre vos différents appareils s’ils ne sont pas trop lourds et que ces transferts ne sont pas trop fréquents. En d’autres termes, le CPL est maintenant une technologie mature qui est devenue utilisable confortablement.

Sur chacun des modules CPL vous trouverez au minimum 1 port ethernet. Sur le module branché à la box (ou au routeur), ce port sert bien évidemment à relier le module au réseau, et sur l’autre module, vous brancherez l’appareil réceptionnaire, votre PC, une imprimante, un NAS etc… Et si vous voulez excentrer l’intégralité de votre bureau, gardez bien à l’esprit qu’il est tout à fait possible, sur ce port ethernet, non pas de brancher en direct votre appareil, mais un switch. Ainsi, libre à vous ensuite de relier tout ce que vous voulez à votre module CPL.

Les désavantages du CPL

Nous l’avons dit, même si les choses se sont grandement améliorées, le CPL n’est pas encore tout à fait au niveau d’un câble RJ45 et cela tient au principe même du fonctionnement de cette technologie. En effet, comme nos câbles électriques ne sont pas blindés, une partie de l’information va rayonner sous la forme d’ondes radio, et donc une partie de la puissance du signal va être perdue. Plus la longueur de la ligne est grande et plus il y a de chance de perdre une partie de la puissance.

Toutefois, ne vous inquiétez pas trop, si votre maison est de taille normale, et que l’installation électrique est bonne le CPL restera très utilisable.

En réalité, le vrai désavantage du CPL, aujourd’hui, ce n’est pas vraiment le CPL en lui-même, non, c’est l’incroyable explosion du WiFi de ces dernières années. En effet, la technologie WiFi a fortement progressé grâce à de nouvelles normes mais aussi grâce à l’apparition des systèmes mesh.

Le CPL n’est aujourd’hui à conseiller que si vraiment les murs sont si épais que même en utilisant un système en maillage il n’est pas possible d’obtenir une connexion. Au niveau des tarifs, les systèmes mesh sont en continuelle chute et en parallèle, un bon kit CPL est encore relativement onéreux. Très prochainement, il y a fort à parier que les deux moyens de connexion seront à un prix très proche. Pour le moment, le CPL a encore l’avantage, donc si le budget est un argument important pour vous, le CPL reste une très bonne solution.

L’hybridation

Le CPL peut également avoir un intérêt pour fournir du WiFi à un lieu éloigner de la partie centrale de votre habitation. Imaginons par exemple que vous ayez besoin de WiFi dans votre sous-sol. Il est tout à fait envisageable de créer un lien entre votre box et ledit sous-sol en utilisant deux modules CPL, puis, de brancher une borne WiFi sur le module CPL. Cela représente un intérêt financier puisqu’il sera moins cher d’utiliser un kit CPL et une borne de milieu de gamme (environ 50 + 30 euros) que de vous munir d’un routeur assez puissant pour apporter du WiFi jusque dans votre sous-sol.

Conclusion

Pour résumer, le CPL est une technologie discrète et aujourd’hui mature. Mais cette technologie ne permet toujours pas d’atteindre les débits que vous obtiendrez avec un câble ethernet ou un très bon routeur WiFi. Cependant, le CPL permet la quasi-totalité des usages d’internet, ceci dans de bonnes conditions. Si vous ne comptez pas passer votre journée à copier des fichiers de votre PC à votre NAS, une connexion CPL est très suffisante. Il existe une vaste variété de kits CPL et je ne saurais trop vous conseiller, si vous décidez d’opter pour cette technique de connexion, de vous munir d’un kit récent (très important) et au minimum de milieu de gamme. Certains kits sont proposés à des prix très attractifs, mais il s’agit souvent d’anciens modèles qui ne sont pas aux dernières normes et vous risqueriez d’être déçu.

  • Updated mars 1, 2021
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x