fbpx

Qu’est-ce que le MiFi et comment est-il utilisé ?

On entend de plus en plus souvent le terme « MiFi », mais de quoi peut-il bien s’agir ? Que signifie-t-il ? Si vous ne connaissez pas cette technologie ou que vous voulez en savoir plus, je vous propose de découvrir ensemble son fonctionnement et son utilité.

On se doute, en le rencontrant pour la première fois, que le mot a un rapport avec le WiFi bien plus connu, et c’est le cas.  Pour pouvoir en donner une définition, on pourrait dire qu’il s’agit du « mobile wifi ». En effet, il est difficile de pouvoir aller plus loin dans l’explication de cet acronyme pour la bonne et simple raison, que personne ne sait réellement ce que veut dire wifi. L’explication la plus communément admise du mot est « Wireless Fidelity » (comme dans hifi), mais personne n’en est certain.

Donc, restons sur mobile wifi d’autant plus que je pense que ça parle à tout le monde.

C’est quoi le MiFi ?

C’est tout simplement, un réseau Wifi mobile. Un réseau WiFi qui peut être créé n’importe où et qui peut être déplacé avec vous lorsque vous bougez. Le MiFi, c’est un réseau créé par un routeur mobile portable.

MiFi est une marque commerciale, appartenant à une boîte anglaise. Cependant, faute d’autre mot évocateur, il est passé dans le langage « courant ». Là non plus on ne sait pas trop ce que ça veut dire, certains parlent de « My WiFi », mais pas de certitude là dessus.

Donc si on devait essayer de donner une définition nous pourrions sans doute dire que : Le MiFi est un hotspot WiFi déplaçable et initialisable sans connexion filaire.

Ok donc s’il n’y a pas de connexion filaire, ça veut dire que le réseau se connecte où ? A quoi ? Et bien le MiFi se connecte au réseau internet mobile, plutôt mieux connu sous ses dénominations générationnelles, la 3G, la 4G ou encore la 4G+.

Voilà, nous y sommes, le MiFi est le nom d’un réseau WiFi diffusé par un routeur 3G ou 4G. Du moment que celui-ci soit portable. Et oui ça existe un routeur 4G portable ! Il s’agit d’un routeur, aux dimensions très réduites, au maximum la taille d’un disque dur externe en 2,5 pouces, disposant de sa propre batterie. Il peut ainsi être utilisé n’importe où, du moment qu’il dispose d’une couverture réseau, et par plusieurs personnes en même temps.

Comment ça fonctionne ?

Le routeur 4G (je dirai 4G pour la suite, même s’il existe des routeurs 3G), fonctionne avec une carte SIM, et donc avec un forfait de données. Grâce à cette SIM, le routeur va pouvoir se connecter au réseau mobile Internet comme le ferais votre smartphone. Parallèlement, pour faire la passerelle entre ces données mobiles et ses utilisateurs sur PC ce routeur va diffuser un réseau WiFi. Plusieurs utilisateurs peuvent alors se connecter au réseau WiFI, de la même manière qu’à n’importe quel autre WiFI. C’est-à-dire en le reconnaissant grâce à un nom (le SSID) et en s’y authentifiant grâce à un mot de passe.

Je parle bien DES utilisateurs, car un routeur 4G permet la connexion et l’utilisation simultanée du service par plusieurs personnes, ou appareils en même temps.

Une fois que vous avez réalisé la configuration initiale de votre routeur 4G, le reste est généralement très simple. On ne peut plus simple même, on allume l’appareil et on donne le mot de passe à ceux qui doivent s’y connecter. C’est tout, comme pour une borne WiFi habituelle…

Cependant, là où l’utilisation varie beaucoup par rapport à un WiFi plus traditionnel, c’est qu’il fonctionne sur batterie, et qu’il faudra donc que l’utilisateur surveille son état. Pas de panique, il est tout-à-fait possible d’y brancher une batterie externe pour continuer à l’utiliser même lorsque vous n’avez pas accés à une source d’électricité.

A quoi dois-je m’attendre ?

Ça doit être lent non ? Et bien en fait non, ce n’est pas lent, c’est même plutôt très performant pour ce genre de technologie, mais sous certaines conditions.

Déjà, la première condition pour ne pas trouver ça lent, est de ne pas être habitué à une connexion WiFi filaire avec le dernier routeur haut de gamme d’une grande marque, utilisant la fibre. Là vous allez en effet subir une perte de vitesse par rapport à votre connexion habituelle.

La seconde condition, est d’être dans une zone de couverture 4G ou 4G+ suffisante.

Enfin, la dernière condition est de ne pas être 10 utilisateurs à regarder un film sur Netflix en 4K.

Reprenons ces conditions :

  • Ne pas espérer les mêmes débits que sur la fibre (attendez-vous plutôt à des débits similaires à celui de votre smartphone lorsqu’il est connecté en 4G). Ici les débits sont bien plus bas, cependant avec l’arrivée prochaine de la 5G, on est en droit d’espérer un réseau mobile ultra-rapide sous peu.
  • La couverture suffisante, c’est assez logique. Comme sur votre portable, lorsque vous avez une mauvaise réception du signal internet, les performances baissent.
  • Enfin, concernant le nombre d’utilisateurs, rappelez-vous que la 4G n’est pas extensible en débit. Ainsi, la bande passante sera partagée entre les différents utilisateurs du routeur. Dans les faits vous ne verrez quasiment jamais de limitations. Cependant les routeurs 4G ont souvent une limite authorisée d’utilisateurs simultanés et il faudra respecter cette limite.

Donc, si vous êtes un abonné VDSL2+, disons 60 ou 70 Mbps, à la maison, que vous utilisez un routeur 4G de qualité, en bonne zone de couverture, et sans que vos utilisateurs surchargent la bande passante, vous ne devriez pas voir de différence de débit par rapport à votre domicile.

Donc, non ce n’est pas lent, c’est même très performant pour un réseau sans fil !

Et au niveau des spécifications ?

Il y a bien entendu, autant de spécifications techniques que de modèle de routeur 4G et de MiFi. Mais partons du principe que vous venez de vous en procurer un, un routeur récent donc. Ces appareils fonctionnent sur le réseau 3G, 4G, et 4G+. De l’autre côté les routeurs peuvent dispenser un réseau AC pouvant être bi-bande, 2,4 Ghz et 5Ghz.

Au niveau des utilisateurs, il y a souvent un nombre maximum autorisé. Une dizaine pour les modèles les plus bas de gamme et jusqu’à 35 pour les appareils plus sérieux.

Enfin, il est parfois possible de pouvoir insérer une carte SD dans le routeur afin de lui rajouter du stockage, et de pouvoir ainsi enregistrer et partager quelques fichiers à la manière d’un NAS.

La capacité des batteries est elle aussi très variable, 1000, 1500, 2000 et même 3000 mAh, c’est généralement dépendant de la gamme du produit. Avec une batterie de 3000 mAh vous pourrez utiliser le MiFi durant quelques heures à plusieurs utilisateurs.

Niveau options réseau, vous pourrez trouver certains modèles avec un pare-feu personnalisable, un système de contrôle parental, du QoS (priorisation des flux de données)…

Pour quelles utilisations ?

C’est le produit idéal si vous vous déplacez en famille, que ce soit pour les longs trajets en voiture, ou pour se connecter une fois sur place. Un routeur MiFi est bien plus efficace que n’importe qu’elle autre solution permettant d’accéder à internet en déplacement. Il permet plusieurs utilisateurs, ce que les dongles 4G ne permettent pas et il est très portable, ce qui n’est pas le cas des routeurs 4G fixes.

Dans la théorie, un tel matériel peut être utilisé pour n’importe qu’elle utilisation d’internet, mais dans les faits à cause de ces spécificités, il est bien plus adapté à un usage nomade. Il est tout de même évidement possible de l’utiliser depuis chez vous si vous en avez aussi besoin à la maison.

A quel prix ?

Il y a deux coûts à considérer, le prix de l’appareil, et le prix de l’utilisation du réseau mobile. Concernant les appareils, vous trouverez des modèles intéressant entre 80 et 200€, ce sera donc à vous d’étudier les options de chacun d’entre eux afin de déterminer lequel sera le plus en adéquation avec vos besoins, comme pour l’achat de n’importe quel autre type de matériel.

Concernant l’utilisation des données mobiles (3G/4G), c’est un peu différent. Le coût peut aller de 0€ par mois, à plus d’une centaine d’euros. Je pense que l’immense majorité des lecteurs possèdent déjà un forfait de smartphone, il vous faudra le même genre de forfait avec des données mobiles pour faire fonctionner cet appareil.

Aujourd’hui ces enveloppes de data sont, en France, très bien garnies, 20, 30, 50 et même 70 Go ou plus (voire l’illimité) ! Si vous possédez un forfait avec beaucoup de données, et que mensuellement vous êtes très loin d’en utiliser la totalité, alors pourquoi ne pas demander à votre opérateur qu’il vous fournisse un clone de votre carte SIM afin de l’utiliser dans votre routeur MiFi ? Chez certains opérateurs, cette option est gratuite sur certains forfaits, mais la plupart du temps, elle est payante et coûte quelque chose comme 2€ par mois.

Soyez tout de même prudent, avec ce genre de matériel, surtout si vous y êtes connecté à plusieurs. La data s’envole vite et le prix du Mega-octet hors forfait est encore très cher. Cependant si vous évitez de regarder des films en HD avec votre routeur, vous devriez vous en sortir…

L’autre solution, est de souscrire à un nouveau forfait, plus adapté à celui que vous possédez actuellement, ou bien de faire revoir votre forfait actuel pour qu’il dispose de plus de data.

Dans le cas où vous choisiriez un forfait dédié, c’est-à-dire un forfait spécifiquement conçu pour être utilisé avec ce genre d’appareil, un routeur MiFi, je vous conseille les nouveaux forfaits illimités en 4G des opérateurs français. Ils permettent de naviguer en illimité sur le réseau mobile et ils sont tous utilisables sur des routeurs 4G.

Mais comme nous le disions, dans le cadre d’une utilisation normale de votre bande passante, un forfait traditionnel de 30 Go ou plus devrait être suffisant pour naviguer sur internet et consulter ses mails. Pensez aussi, que vous ne devriez pas vous servir excessivement de votre routeur MiFi toute l’année. Les pics d’utilisation seront surtout pendant les vacances. Rapprochez-vous donc de votre opérateur pour savoir s’il n’est pas possible d’augmenter périodiquement, avec une option, votre enveloppe data durant ces périodes.

Y a-t-il des précautions à prendre lors de l’achat ?

Oui, il y en a surtout si vous achetez en ligne. Il faut savoir que le réseau mobile fonctionne sur des bandes de fréquences spécifiques. Ces bandes ne sont pas les mêmes aux différents endroits du globe. Et ces fréquences sont également différentes suivant les opérateurs.

C’est-à-dire qu’il est tout à fait possible qu’un opérateur chinois utilise pour sa 4G, une fréquence X, mais qu’en France votre opérateur passe par la fréquence Y. Il faut donc être vigilant quant à la compatibilité des routeurs MiFi avec les fréquences françaises, et plus particulièrement avec celles utilisées par votre opérateur.

Comme on est sympa, voici les fréquences que nos opérateurs nationaux utilisent pour la 4G :

  • Bouygues :
    • 700 MhZ
    • 800 MhZ
    • 1800 MhZ
    • 2100 MhZ
    • 2600 MhZ
  • Free :
    • 700 MhZ
    • 1800 MhZ
    • 2600 MhZ
  • Orange :
    • 700 MhZ
    • 800 MhZ
    • 1800 MhZ
    • 2100 MhZ
    • 2600 MhZ
  • SFR :
    • 700 MhZ
    • 800 MhZ
    • 2100 MhZ
    • 2600 MhZ

Ces fréquences peuvent aussi porter un autre nom, que voici pour le 700 MhZ, B28, pour le 800, B20, pour le 1800, B3, pour le 2100, B1 et pour le 2600, B7.

Normalement, avec ces informations et la fiche technique de l’appareil que vous souhaitez vous procurer, vous ne devriez pas avoir de souci lors de votre achat.

Conclusion

Le routeur MiFi est l’outil ultime pour pouvoir profiter d’une connexion à plusieurs lors de vos déplacements. Le prix n’ayant jamais été aussi peu élevé, son accès en mobilité est maintenant très intéressant. Imaginons que vous achetiez un routeur 4G une centaine d’euros, et que vous comptiez l’amortir sur une année. Imaginons également que votre opérateur vous propose un clone de votre carte SIM actuelle au prix de 2€ par mois. La première année (amortissement du routeur), cet accès mobile vous coutera (100+(2*12))/12=10,3 €. Et, à partir de la seconde année, uniquement 2€ par mois…

2€ par mois pour garder un contact avec la civilisation lors de vos escapades dans la nature, ou pour garder tranquilles vos enfants durant les trajets en voiture. Ce n’est pas très cher, et les possibilités sont immenses.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: