fbpx

Mon test du service de cloud Sync.com

Maintenant vous êtes habitués, nous avons entamé une campagne de test des différents gros services de cloud. Ici, il n’est pas question de vous sortir de grands tableaux récapitulatifs disant que le service X et 28 ms moins rapide que le service Y quand on copie 40 Go de données. Non, nous essayons de nous concentrer sur ce qui risque réellement de vous intéresser. A savoir, combien ça coute, ce que ça offre pour ce prix, la qualité des clients proposés, l’ergonomie générale du service, et les performances générales. Des performances générales, juste pour placer un service par rapport à la concurrence, afin de pouvoir dire par exemple, le service Y est un peu moins bon que les autres au niveau de la vitesse, mais cela n’est pas handicapant, et il se rattrape sur d’autres choses. 

Aujourd’hui c’est sur Sync.com que nous allons aller créer notre compte gratuit et consulter le site, pour vous donner nos impressions. Sync est une entreprise de stockage en ligne canadienne fondée en 2011 à Toronto.

Ce cloud est rapidement devenu populaire en Amérique du nord et commence à l’être en Europe, probablement grâce au fait que Sync propose, comme d’autres (peu nombreux), le « Zero Knowledge ».

Inscription et offres

Sync dispose d’une offre gratuite de 5 Go, ce qui, sans être ce qui se fait de plus généreux, est tout de même dans la moyenne haute. Certaines limitations sont présentes sur cette offre gratuite, comme par exemple le fait que l’historique des événements soit bridé, ou qu’il ne soit pas possible de partager autant de liens qu’on le souhaite.

La première offre payante suivant la gratuite, est un abonnement d’un an, proposant 500 Go pour 49$.

Il existe une autre offre de 2 To, pour les particuliers. Je dis particulier, car il semblerait que deux autres sortes d’abonnement soient réservés eux, aux petites entreprises ou en tout cas aux professionnels, une offre similaire à celle de 2 To et une offre de 4 To. Les offres professionnelles proposent plus d’option.

Calculons donc, comme à notre habitude, le coût du giga mensuel pour la plus petite offre. Le taux de conversion actuel €/$ et de 0.87 € pour 1 $.

((49×0.87) /12) /500=0.007€

Ce prix au giga mensuel est donc en dessous du centime, ce qui est très bon, la moyenne de la concurrence étant plutôt autour des 2 centimes. L’offre de Sync est donc bon marché vis-à-vis de la concurrence, c’est déjà un bon point, mais encore faut-il que le reste soit aussi intéressant.

Le client

Une fois que vous aurez vérifié votre adresse email, il vous sera possible de télécharger le ou les clients. Ces clients existent pour les systèmes Windows, et Mac concernant les ordinateurs, et pour iOS et Android pour les mobiles. Sync est donc moins compatible, du moins si l’on souhaite utiliser le client, que la majorité de la concurrence. En effet, beaucoup d’autres services de cloud sont également disponibles pour Linux, et certains pour Windows Phone.

Une fois installé, le client pour ordinateur, va créer un dossier qui sera automatiquement synchronisé avec le stockage en ligne. De la même manière que le fait le célèbre Dropbox. Depuis ce client, il est donc possible de synchroniser du contenu ou d’en télécharger, mais c’est à peu près tout. Pour le reste, il faudra utiliser le lien menant vers l’interface en ligne.

Cette interface en ligne, elle, est tout à fait honorable, elle permet le minimum, à savoir d’uploader ou de télécharger des fichiers, de partager certains contenus, et de jouer sur certaines options de votre compte.

Il en va de même pour les clients mobiles, ils proposent, ce qui est nécessaire, rien de plus, mais ils le font très bien.

Ce qui est intéressant, comme nous le disions plus avant, c’est que Sync a une politique de « Zero Knowledge », ils ne savent rien. Qu’est-ce que ça veut dire ? Et bien tout simplement que l’entreprise ne peut pas avoir connaissance du contenu de ce que vous hébergez sur leurs serveurs.

Pour que cela soit possible, la technique est relativement simple dans sa logique, les données sont chiffrées par le client avant même d’être envoyées sur le stockage en ligne. Cette fonctionnalité est basée sur le principe de la clé publique et de la clé privée, comme vous êtes le seul à posséder cette clé privée, vous êtes le seul à pouvoir déchiffrer les données.

Vous n’êtes pas sans savoir que le reproche qui est très souvent fait aux services de cloud, c’est que certains pays où sont les serveurs physiques possèdent des lois permettant un accès à vos données. En chiffrant vos données avant même de les copier sur les serveurs, vous vous protégez de ce risque.

Ergonomie

L’ergonomie des clients et de l’interface en ligne est très bonne. Ils ne proposent pas autant de fonctionnalités que certains autres cloud, mais ce qui est proposé est simple d’accès et à portée de main. Vous arriverez sans aucune difficulté à partager un dossier ou à envoyer des liens de téléchargement. C’est simple, et en plus la présentation est à l’avenant, c’est simple aussi de ce côté-là, mais c’est agréable à l’œil.

Performances

Les performances sont au niveau de la concurrence elles aussi, même s’il y a un processus de chiffrement en plus. Il faudra compter environ 40 secondes pour envoyer 80 Mo sur les serveurs, et entre 5 et 10 secondes pour les télécharger. Ces chiffres sont basés sur une connexion de 100 Mb en VDSL 2+.

Avis

Mon avis est très bon, simplement parce que Sync sait être bon sur tous les tableaux. C’est un service accessible financièrement, simple à utiliser, performant et très sécurisé. Ce service de cloud tire son épingle du jeu en proposant quelque chose de sérieux mais de facile. En gros, ce que beaucoup de monde recherche ! Certes certaines fonctionnalités sont absentes, mais ce sont des choses qui ne servent qu’à un petit nombre de personne, et dont la majorité des utilisateurs n’a rien à faire. C’est, pour le moment, avec Mega, mon offre de Cloud préférée.

  • Updated janvier 17, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de