fbpx
34

Internet sans box : C’est possible ?

Avoir internet sans box est-ce possible ? C’est une question qui revient de temps en temps et à laquelle il n’est pas forcément facile de trouver une réponse claire sur internet. Aujourd’hui les box d’opérateurs, c’est-à-dire les boîtiers envoyé par votre FAI pour que vous ayez une connexion Internet, sont particulièrement bien conçues. Elles regroupent tout un tas de fonctionnalités qui, il y a encore quelques années, auraient fait rêver les plus geeks d’entre nous, ou alors il aurait fallu d’autres périphériques pour atteindre les même performances.

Aujourd’hui, une box est un boitier qui regroupe un modem, un routeur, un switch, une borne WIFI, parfois un NAS, parfois un Femtocell, parfois une base DECT (pour la téléphonie fixe sans fil) …

Et elles offrent également des services qui n’existaient pas avant, le triple play est l’illustration parfaite de cela. Maintenant, votre box vous permet d’avoir internet, mais également d’avoir 150 chaînes de télévision ou plus, et de ne plus payer la téléphonie fixe.

Mais alors, pourquoi voudrait-on se passer d’une box internet ?

Internet sans box : pourquoi ?

Il est légitime de s’interroger sur cette question si on ne l’a pas étudié en profondeur, mais il peut bel et bien y avoir des raisons très valables de vouloir se passer d’une box traditionnelle de FAI.

Parce qu’on n’a pas le choix

Les zones géographiques où il n’est pas possible d’être raccordé à Internet n’existent plus en France. Aujourd’hui, si vous avez une prise téléphonique ou que vous vous trouvez sur le territoire vous aurez accès à Internet par câble ou par 4G. Mais avoir accès à internet ne veut pas dire que vous pourrez l’utiliser correctement, du moins pas dans les conditions de confort classiques d’aujourd’hui.

Distance par rapport au DSLAM, état des lignes cuivre, état de l’installation à l’intérieur de l’habitation, dégroupage… Beaucoup de facteurs peuvent entrer en ligne de compte dans la qualité de votre connexion. Personnellement, j’habite une commune rurale assez étendue, dans laquelle j’ai la chance de me trouver à quelques dizaines de mètres du répartiteur et donc d’avoir une très bonne connexion en VDSL2+. Cependant, pour être intervenu dans certaines maison excentrées, je peux vous assurer que ce n’est pas le cas de tout le monde dans mon village !

J’ai une connexion qui tourne environ à 95/98 mb/s, et à quelques kilomètres de chez moi, la plupart des habitations sont entre 0.5 et 2 mb/s ! 50 à 200 fois moins de débit, dans la même commune. Quand on a un débit de 500kb/s il est évident qu’il est difficile de faire autre chose que de relever ses emails, et encore il ne faut pas qu’il y ait de trop grosses pièces jointes.

Dans les cas comme celui-ci, si on souhaite pouvoir profiter normalement d’internet, il n’y a pas d’autre choix que de trouver une méthode alternative, de déménager, ou d’attendre l’arrivée de la fibre, mais cela peut être long.

Parce que l’on souhaite plus de performance

Sans parler de performances de la ligne en elle-même nous pouvons également parler de performances matérielles. Certains utilisateurs avancés trouvent que les box opérateurs ne proposent pas assez de fonctions, notamment au niveau des réglages et prennent donc la décision de la remplacer par un autre moyen de connexion. Par exemple, j’ai été confronté à un manque sur la Freebox Révolution. J’ai installé il y a peu, un routeur servant de pare-feu et d’antivirus matériel derrière ma box. Le problème c’est que la télévision que propose Free ne peut pas fonctionner s’il y a un routeur entre la Box et le Player. Sauf en créant des routes (je ne détaille pas ici de quoi il s’agit, mais retenez qu’en gros c’est un plan qu’on donne à la box pour qu’elle sache où envoyer certains paquets), et cette possibilité n’est pas offerte par la Freebox, alors que quasiment tous les routeurs tiers le font. Comme personnellement je n’ai pas envie de me séparer de ma box pour le moment, j’ai deux sous réseaux à la maison… un pour tous mes appareils, et un uniquement pour la télévision. Ce n’est qu’un exemple, et certains trouveront d’autres défauts à la box de cet opérateur ou d’un autre.

Internet sans box : la 4G

De nos jours, le débit offert par la 4G est plus qu’honorable. Par exemple depuis chez moi, avec mon téléphone et en utilisant le test offert par notre site j’obtiens les résultats suivants :

55 Mb/s, en intérieur et en ne captant pas le réseau à fond…

Vous vous rappelez de ce que j’expliquais il y a quelques lignes ? Certains habitants de ma commune ont un débit adsl de 0.5 mb/s. Tout est dit. Je pense que vous avez compris pourquoi certaines personnes se passent de box pour leur accès internet ! Un bon routeur 4G ou même un smartphone en mode partage de connexion, et on peut obtenir des débits 100 fois plus importants.

Alors, dans ce cas-là, comment ça fonctionne ?

Si vous voulez une connexion permanente, il va falloir acheter un routeur 4G. C’est un routeur qui au lieu de se brancher en ethernet ou sur la prise téléphonique, va utiliser une carte SIM. Pour le reste c’est un routeur WIFI normal, offrant la quasi-totalité des fonctionnalités qu’un routeur plus traditionnel pourrait vous apporter.

Il va donc vous falloir une carte SIM, et c’est là que le souci peut se poser. En effet, les abonnements 4G ne sont généralement pas illimités. Ça commence à venir mais c’est particulièrement cher pour le moment. Donc vous avez deux options.

  • Soit vous demandez à votre opérateur téléphonique, si votre forfait de smartphone possède assez de data, un clone de votre carte SIM. Cette option est facturée et elle coûte en général aux alentours des 2 €.
  • Soit vous souscrivez à un forfait spécifique qui ne servira qu’à votre routeur 4G.

Dans un cas comme dans l’autre, il faudra prendre l’habitude de surveiller votre consommation de données. Vous aurez un bien meilleur débit, mais vous serez aussi moins libre. Si vous optez pour la première solution, il faudra même être deux fois plus prudent, car que vous utilisiez votre enveloppe de data sur votre téléphone ou votre routeur, elle sera débitée du même forfait.

Un foyer ultra connecté comme le mien, avec des ados à la maison, de multiples appareils se servant d’internet et des abonnements Netflix, OCS, Amazon Prime Video et Deezer consomme beaucoup de data ! Pour vous donner une idée, une trentaine de Giga octets sur une période de 24H en semaine, et souvent le double le weekend !

Pour le moment une connexion 4G ne peut pas remplacer une connexion filaire traditionnelle si vous avez un usage intensif d’internet. Mais dans de très nombreux cas, les forfaits de 30, 40, 50 ou même 100 Go, peuvent suffire si votre usage d’internet se résume à surfer sur le web, relever vos emails, regarder (un peu) Youtube, et faire du jeux vidéo. Si vous comptez regarder Netflix toute la soirée en 4K, vous ne tiendrez pas le mois entier. Pareil si vous souhaitez télécharger de gros fichiers. Mais les choses avancent petit à petit et peut-être que bientôt il sera possible d’utiliser la 4G en illimité pour pas trop cher.

Le modem/routeur

Il est possible de se connecter à internet, en utilisant un modem/routeur acheté dans le commerce. Finalement, une box n’est plus ni moins que cela, un modem/routeur. Il faudra que vous possédiez pas mal de renseignement que seul votre FAI pourra vous transmettre, comme par exemple votre identifiant de connexion, votre mot de passe, et le nom ou IP de la passerelle à laquelle vous devez vous connecter. De plus, il faudra que vous soyez capable de configurer certaines options assez complexes dans votre modem/routeur. Mais c’est possible.

Je pense qu’il ne sert à rien de détailler la procédure de configuration du modem/routeur, car cela ne concernera au final que peu de monde, la configuration est différente d’un appareil à l’autre et d’un FAI à l’autre, et enfin pour finir, ceux qui réfléchissent à cette éventualité savent déjà probablement comment faire.

L’avantage principal est que vous pouvez choisir votre matériel et être le seul maître à bord en ce qui concerne la configuration. Mais il y a aussi des inconvénients. Par exemple, vous perdrez presque à coup sûr, le service de télévision. A chacun de voir donc ce qui est le plus intéressant pour lui, internet avec box, ou internet sans box. Personnellement je ne regarde pas beaucoup la TV et je suis longtemps resté avec ce genre d’installation et ma télé branchée sur internet.

Pensez bien aussi au fait que sans la box de l’opérateur, en cas de souci de connexion, le fournisseur d’accès refusera presque toujours de vous dépanner, mis à part si le problème vient de la ligne.

Internet par satellite ?

Oui ça existe ! Ce sont des opérateurs spéciaux qui proposent ce service, c’est assez onéreux, et le ping est si mauvais que vous pouvez oublier tout de suite certaines choses, comme le jeu vidéo par exemple. Mais ça a le mérite d’exister.

Vous pouvez profiter de certaines chaînes de télévision, et de la téléphonie fixe. Les débits ne sont pas folichons, une vingtaine de Mo en download et 4 ou 5 en upload, mais c’est déjà exceptionnel si vous avez 1 mega en adsl et que vous n’êtes pas dans une zone couverte par la 4G.

Pourquoi je dis que c’est cher ? Parce que la bande passante est limitée, comptez 30€ pour 10 Go mensuels, 90€ pour 75 Go !

C’est vraiment une solution qu’il ne faut envisager si le besoin est vital, la consommation minime, et que les autres options ont déjà été envisagées. En gros si vous ouvrez une entreprise au milieu des bois, et que la 4G ne fonctionne pas, alors vous pourrez penser au satellite.

Concluons en disant que si vous n’avez pas de grandes connaissances en réseau, ou de ressources financières énormes, la seule solution viable pour se passer d’une box internet est la 4G, à condition que vos besoins en termes de bande passante ne soient pas démesurés. Mais pour simplement répondre à la question du titre, oui, internet sans box, c’est possible !

Mise à jour 2019 :

Depuis que j’ai écris cet article les normes internet ont bien évoluées… En fait l’année 2019 va marquer un tournant décisif dans l’implémentation de deux nouvelles normes qui pourraient bien révolutionner notre façon d’utiliser internet au quotidien : la 5G et le WiFi 6.

Concernant le WiFi 6, j’ai déjà rédigé plusieurs articles sur le sujet que vous trouverez sur ce blog. Ce qu’il faut en retenir c’est surtout :

  • La mise-à-jour de la bande 2.4 Ghz qui n’avais pas été mise à jour depuis le WiFi 4 ou 802.11n en 2009 et qui va permettre des débits plus haut.
  • L’ajout du TGW qui permet de mettre les appareils connectés en « veille » et va améliorer l’autonomie de nos appareils mobiles.
  • L’ajout de l’OFDMA qui va grandement améliorer les performances des routeurs pour les communications avec plusieurs appareils simultanés.

La 5G quand à elle va révolutionner les réseaux mobiles avec des débits promis aussi impressionnants que 20 Gbps en download et 10 Gbps en upload ! Oui, vous avez bien lu : la 5G est un réseau sans fil jusqu’à 20 fois plus rapide que les offres Fibres proposées aujourd’hui ! Bon, je dois bien vous avouer qu’il est fort probable que nous voyons apparaître plusieurs normes intermédiaires avant d’arriver à cette vitesse (comme na norme « LTE » longtemps appelée 3.9G). Pour l’instant on parle de débits de 1Gbps soit la vitesse des meilleures offres fibres disponibles aujourd’hui.

Ce n’est pas tout, les technologies sans fil ont toujours souffert d’une latence anormalement haute nous empêchant de les utiliser pour jouer en ligne par exemple. La 5G va changer cela et nous permettre de bénéficier d’un ping très bas pour une connexion sans fil. Vous trouviez le passage de 3G (120 ms de latence en moyenne) à la 4G (15 – 60 ms de latence en moyenne) agréable, vous allez adorer passer à la 5G et sa petit milli-seconde de Ping moyen annoncé !

Le problème, c’est que la majorité d’entre nous ne vas pas en profiter avant un moment… Vous vous souvenez du déploiement de la 4G en France ?

D’abord à Paris, ensuite dans certaines grandes villes connectées, puis dans la majorité des grandes villes Françaises avant d’arriver à aujourd’hui où le déploiement ne couvre toujours pas toute les régions reculées de France. Il est fort à parier que le déploiement de la 5G sera aussi lent si ce n’est pire…

Bien que la France ait connu certains des tout premiers tests en laboratoires lors de la création de la norme 5G, aujourd’hui elle est un peu à la traîne par rapport à d’autres pays européens.

Concernant internet par satellite : 

Après avoir reçu un commentaire élogieux concernant cette technologie j’ai décidé de retenter le coup et de commander un abonnement satellite.

Je dois bien avouer que leurs tarifs ont bien évolué depuis ma dernière tentative et la stabilité du service s’est aussi amélioré. Je compte vous proposer un article plus complet sur le sujet bientôt.

  • Updated novembre 5, 2019
S’abonner
Notifier de
34 Commentaires
Le plus vieux
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
34
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x