fbpx

Mbps vs MBps : Comprendre les vitesses sur internet pour juger sa connexion

Il y a des notions informatiques qui sont compliquées, pour tout le monde, et même parfois pour les gens étant un peu plus informés que la moyenne. Et celle que nous allons voir aujourd’hui fait partie de celles qui donnent des maux de tête à beaucoup de monde (autant à ceux qui l’expliquent qu’à ceux qui essayent de comprendre !)…

En effet, nous allons aborder la différence entre Mbps et MBps !

Il n’y a pas que l’abréviation de l’unité qui nous rends confus, puisque même les appellations complètes, megabits et megabytes sont vraiment très proches.

Alors qu’elle différence entre le b et le B ?!

C’est assez simple en réalité si vous avez quelques bases d’informatique, le bit ou le « b » (Minuscule), est un bit en français, tandis que le Byte ou « B » (Majuscule) est traduit notre langue par un octet. Voilà, merci fin de l’explication !

Non, je plaisante, nous allons aller un peu plus loin et expliquer ces deux notions aux néophytes !

Qu’est ce que le Mbps ?

Le mégabit par seconde est une unité de mesure de vitesse de transfert des données sur internet. Il corresponds à 1 000 bits par seconde comme l’indique son préfixe « Méga » en informatique (x 1000). Attention cependant à ne pas le confondre avec les MBps ou « Mega Bytes per seconds » en anglais qui se traduit par « Mega octet par secondes » en Français.

Dans un octet, il y a 8 bits (et c’est vrai dans toutes les langues) c’est juste pas de chance que la traduction anglaise d’octet soit bytes. Donc, dans un mégaoctet, il y a 8 mégabites.

Nous avons donc 1 MegaBytes = 1 Mégaoctet = 8 Mégabits.

Il faut donc être très vigilant à la manière dont l’unité de mesure est inscrite sur les différents appareils que vous achetez, sur les Speedtest que vous réalisez ou encore plus généralement sur les appareils réseaux que vous utilisez.

La confusion viens donc de la traduction de Français à Anglais ou des homonymes ayant une signification différente existent… C’est comme pour les mot « pingouin » en Français et « pingouin » en Anglais, bien qu’il s’agisse littéralement du même mot, ils ne désignent pas la même espèce en Français et en Anglais (les « Pingouins » anglais sont en fait nos « manchots »). On se retrouve ainsi avec des pingouins qui volent en Français (si, si ! Vérifiez si vous voulez : les animaux qu’on appelle pingouin en Français peuvent voler) mais pas en anglais…

Je ne savais pas comment partager cette connaissance complètement inutile avec vous, c’est maintenant chose faite, revenons à nos réseaux informatiques !

A lire également : Speedtest : Un bon débit internet, c’est combien ?

Pourquoi faut-il connaitre cette différence

La plupart du temps (pour ne pas dire « tout le temps ») l’unité utilisée lorsque l’on parle de débit (sur votre réseau, ou sur internet) est le Megabit par seconde, le fameux Mpbs. Le problème c’est que nous sommes plutôt habitués, dans nos contrées, à nous exprimer en Mo, et donc des valeurs en Mo par seconde seraient bien plus parlantes pour nous.

Beaucoup de gens pensent que leur câble ethernet en Gigabits leur permet de transférer un Gigaoctet par seconde, mais en fait… Non ! En réalité, c’est 8 fois moins ! Oui, si vous l’apprenez, ça fait mal. Donc, votre connexion Gigabits vous permet en réalité de transférer 1000 Mo / 8 par seconde, soit 125 Mo/s.

offres orange

Les offres affichées sur le site Orange sont exprimées en Mbps.

J’espère que pour l’instant, vous le vivez bien, car les connexions internet sont également exprimées en Mbps, le nombre annoncé est donc 8 fois plus important que le nombre de Mo par seconde que vous aurez.

Par exemple, je l’ai déjà dit, j’ai une connexion en Vdsl 2+ de 100 mbps, ma ligne est donc capable de me fournir 12,5 Mo par seconde. Cela permet de mieux se rendre compte de certaines valeurs, si vous avez une connexion de 8 « Mega », comme on le dit généralement, vous avez en réalité une connexion de 8 mbps et donc de 1Mo par seconde.

Bien entendu, cette confusion est bien entretenue, il est en effet bien plus flatteur d’annoncer des grands nombres ! C’est plus impactant de marque sur le packaging d’un nouveau routeur bi ou tri bande que la vitesse de transfert atteint des débits faramineux de 1100 Mbps plutôt que d’écrire 137.5 MBps ou 137.5 Mo/s.

Vous comprendrez également mieux certaines caractéristiques d’autres périphériques. Si le packaging d’un disque dur n’a pas été traduit, vous saurez maintenant que la valeur exprimée en MB est donc une valeur en Mo.

D'où viens la confusion entre Mb/s et Mo/s

Comme expliqué dans ce paragraphe, les fournisseurs d’accès internet nous vendent des offres exprimées en Mb/s. Cependant lorsque l’on télécharge un fichier ou jeu sur internet/steam, la vitesse en direct à l’écran est souvent exprimée en Mo/s (mais affichée en anglais donc : MB/s). En plus de la traduction en Français qui prête à confusion, ce dernier détail, est d’après moi ce qui termine d’instaurer la confusion dans les esprits.

Est-ce la même chose concernant les autres unités ?

Oui, exactement la même chose. Indépendamment du préfixe, un Byte ou Octet reste composé de 8 bits.

Nous aurons donc :

1 Byte = 1 octets ou 8 bits

1 KB = 1 Ko = 1024 octets ou 8192 bits

1 MB = 1 Mo = 1024 Ko = 8Mb

1GB = 1 Go = 1024 Mo = 8 Gb…

Quelle que soit l’unité, il faut porter votre attention sur le « b », s’il est minuscule, il faut le diviser par 8 pour avoir une valeur en Octets.

Aller plus loin : Comprendre la latence et le ping

  • Updated mai 13, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de