Test Netgear NightHawk X10 AD7200 : Bonne vitesse et bonne couverture WiFi

Le routeur WiFi 802.11AD (ou WiFi 6 d’après le nouvelle norme) Netgear NightHawk X10 équippé de la technologie MU-MIMO, permet de profiter de la pleine puissance de la fréquence 5 gHz et même de la fréquence plus rapide 60 gHz. Malgrès un prix un peu élevé, le routeur Netgear reste un excellent moyen de vous préparer pour les futures normes WiFi qui arrivent dans les années à venir.

Netgear Nighthawk X10
  • Performances (vitesse)
  • Performances (stabilité)
  • Portée du signal
  • Simplicité
  • Prix
  • Design
4.4

Le routeur WiFi 6 le plus complet

Le MU-MIMO, le WiFi 6 et la technologie WiFi 160 mHz sont réunis dans ce boitier proposé par Netgear. Je le recommande à tous les mordus de technologies et ceux qui veulent un routeur durable qui sera encore utilisable dans plusieurs années lorsque les normes et nos appareils auront évolué.

Présentation

Le NightHawk X10 est le second routeur WiFi utilisant la norme WiFi 6 (802.11 ad) que j’ai testé pour vous. Créé pour les grandes maisons, ce routeur WiFi AD à la taille imposante est bourré de fonctionnalités utiles. On retrouve sur ce routeur le MU-MIMO, la technologie pour utiliser la fréquence 60 Ghz et la technologie WiFi 160 MHz. C’est en fait le premier routeur que je teste qui dispose de ces trois technologies ainsi que quelques autres technologies gadget tel qu’un port LAN 10G SPF+. Bien que les performances MU-MIMO aient laissé à désirer lors de mes tests, le réseau 5 GHz était le plus rapide et stable de mes tests, s’approchant du Gbps de débit lors des tests 60 GHz.

Installation et configuration

Comme pour la grande majorité des routeurs WiFi récents, le nouveau X10 de Netgear est très simple à installer. Une fois connecté à votre PC et à internet, il vous suffit d’ouvrir la page d’un navigateur pour vous connecter à l’interface d’administration de votre nouveau routeur. Le processus de configuration initial va alors se lancer et vous guider à travers les différentes étapes de configuration du routeur.

L’interface de configuration du routeur est bien claire et simple à utiliser même pour un débutant (il vous suffiras de trouver un bon tuto sur internet pour effectuer la modification de votre choix et chercher à travers les différents onglets pour trouver la section adaptée). Il s’agit en fait de l’interface habituelle de Netgear pour ses produits réseaux, j’avais pensé qu’on aurais droit à une version spéciale plus « pro » ou « gaming » pour ce routeur haut de gamme, mais cette interface reste suffisante pour gérer tous les paramètres jusqu’au plus avancés. L’interface Netgear est divisée en deux parties : « Basique » et « Avancé ». Si vous ne savez pas trop ce que vous faites je vous déconseille vivement de vous rendre dans la partie Avancée qui permet d’effectuer des modifications plus poussées et d’activer des fonctionnalités plus avancées.

Pour configurer le routeur vous pouvez choisir entre l’interface web classique à laquelle vous venez de vous connecter ou opter pour leurs application mobile. L’application permet de gérer tout le réseau, de surveiller son état, les périphériques qui y sont connectées… Vous pourrez en fait retrouver toutes les fonctionnalités de l’interface classique Netgear en ligne rassemblées dans une app pratique et facile à utiliser.

Mon test

Le routeur X10 R9000 ne passeras pas innaperçu, avec sa taille de 22.4 x 16.8 x 7.4 cm il est même parfois un peu encombrant. Le routeur dispose de 4 antennes réglables qui permettent d’adapter le signal à ses besoins. Les antennes sont munies de LED qui s’alument lorsque l’antenne fonctionne, c’est un petit détail qui fait gadget mais qui fera le bonheur de plus d’un geek. Une ligne de LEDs est aussi présente à l’avant du routeur pour signaler la mise sous tension, internet, le réseau 2.4 gHz, le réseau 5 gHz, le réseau 60 gHz, le réseau invité, les 6 ports LAN, le port 10 G SPF+ et les deux ports USB. L’avant du routeur dispose aussi de deux boutons : la mise sous tension et le WPS pour se connecter facilement au WiFi.

Niveau connectique, ce routeur n’as rien à envier à la concurence non plus, avec deux ports USB 3.0 sur la gauche, 6 ports LAN à l’arrière un WAN et un port SPF+ LAN. Le R9000 prend en charge l’agrégation de ports Ethernet, ce qui vous permet de combiner deux ports LAN (ports 1 et 2) pour améliorer les vitesses de transfert de fichiers vers des périphériques compatibles, tels que des switchs réseau et des périphériques NAS. Le port 10G SPF + LAN, caractéristique généralement utilisée dans les routeurs d’entreprise, permet de connecter le R9000 à des périphériques Ethernet 10 gigabits, tels que des serveurs et des switchs d’entreprise.

Equippé d’un processeur 1.7 GHz quatre coeurs, le R9000 est un routeur 802.11AD ou WiFi 6 bibande avec antennes MU-MIMO pouvant atteindre 800 Mbps sur la fréquence 2.4 gHz et 1 733Mbps sur le 5 gHz. Comme le TP-Link Talon, il prends en charge la nouvelle norme réseau 802.11ad (WiFi6) qui fonctionne sur les bandes 60 gHz et est capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 4 600 Mbps. Cependant, pour tirer parti de la vitesse du WiFi 6 tous les périphériques connectés doivent supporter le WiFi 6. Le jour où j’écris cet article (2018) ces périphériques sont peu nombreux. Cette technologie permettra de diffuser de la vidéo en très haute qualité 4K, cependant elle est très limitée en portée et ne peut pas traverser les murs comme le WiFi qu’on connais aujourd’hui.

Le R9000 a obtenu des résultats qui dépassaient mes attentes lors de mes tests. Sa vitesse sur le réseau 5 gHz en test proche (moins de 3m du routeur) a battu d’autres excellents routeurs comme le TP-Link Talon. A une distance de 10 m, ce routeur a obtenu une vitesse de 392 Mbps, soit la meilleure vitesse de mes tests !

Le réseau 2.4 gHz a aussi obtenu des résultats très satisfaisants avec une vitesse de 100 Mbps en test proche (encore une fois devant le TP-Link Talon) et 73.3 Mbps à 10m soit un peu plus lent que le TP-link Talon.

Pour tester les performances de l’adaptateur 802.11AD, j’ai utilisé un PC Acer TravelMate P648 Series équippé d’une carte réseau Qualcomm Atheros Sparrow 11ad. Lors du test proche, j’ai pu atteindre une vitesse de 851 Mbps (presque le double de la fréquence 5 gHz). C’est à peu près le même score que le TP-Link Talon, et tout comme ce dernier je n’ai pas pu tester le réseau à 10m car celui-ci était tout simplement trop limité en portée.

L’avis des internautes

Voyons ce que les internautes en ont pensé sur Amazon :

Mon avis

Vous devrez débourser beaucoup d’argent pour vous procurer le routeur Wi-Fi Netgear Nighthawk X10 AD7200 (R9000), mais vous disposerez d’un routeur haut de gamme doté de nombreuses fonctionnalités et offrant les performances de débit les plus rapides que j’ai vu. Bien qu’il existe d’autres routeurs dotés de fonctionnalités Wi-Fi MU-MIMO, 160 MHz ou le802.11ad, le R9000 est le seul que j’ai vu jusqu’à présent avec les trois. Il est doté de six ports LAN gigabit, d’un port SPF + LAN pour une connectivité 10 gigabits via fibre (fonctionnalité que je n’ai pas encore vu dans un autre routeur grand public) et de capacités de sauvegarde automatique Amazon Drive et Plex Media Server. Certes, il n’y a pas beaucoup de clients qui pourront tirer parti des fonctionnalités Wi-Fi 802.11.ad et 160 MHz, mais si vous souhaitez prendre une longueur d’avance avec un routeur prêt pour l’avenir, le Netgear Nighthawk X10 R9000 est celui que je vous recommande fin 2018.

Netgear Nighthawk X10
  • Performances (vitesse)
  • Performances (stabilité)
  • Portée du signal
  • Simplicité
  • Prix
  • Design
4.4

Le routeur WiFi 6 le plus complet

Le MU-MIMO, le WiFi 6 et la technologie WiFi 160 mHz sont réunis dans ce boitier proposé par Netgear. Je le recommande à tous les mordus de technologies et ceux qui veulent un routeur durable qui sera encore utilisable dans plusieurs années lorsque les normes et nos appareils auront évolué.

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: