fbpx

WiFi 6 : Les nouveautés de la nouvelle norme WiFi

Le WiFi 6 est la nouvelle norme de connection sans fil, plus rapide que le 802.11AC qu’on connaissait jusqu’à présent. En plus de la vitesse, il apportera de meilleures performances dans les zones congestionnées : du stade de foot à votre réseau privé à la maison. Cette nouvelle norme fera son apparition en 2019.

Le WiFi a des numéros de version maintenant

Je vous l’expliquais dans un ancien article, les normes WiFi étaient jusqu’à présent exprimées sous la forme d’un nombre (802.11) suivi d’une ou deux lettres (b, g, n, ac…). Depuis peu, toutes ces normes au noms étranges ont été renommées avec des noms plus compréhensibles, ainsi on se retrouve avec la norme 802.11AC qui deviens le « WiFi 5 ».

Voici les versions de la technologie que vous êtes succeptibles de croiser sous peu :

  • WiFi 4 : C’est la norme 802.11n, lancée en 2009.
  • WiFi 5 : C’est la norme 802.11ac, lancée en 2014.
  • WiFi 6 : C’est la nouvelle version du WiFi qui devait s’appeler WiFi 802.11ax. Sa date de sortie est prévue pour 2019.

L’alliace WiFi a aussi annoncé qu’ils aimeraient voir apparaitre ces nouvelles normes WiFi dans le software. Cela permettrais de savoir quel réseau est plus récent et plus rapide lorsque vous êtes en train de vous connecter avec votre smartphone, votre tablette ou votre PC. Vous pourriez voir apparaitre de genre de logo à côté de chaque connection disponible sous peu…

Les version WiFi plus anciennes n’ont pas été officiellement renomées, mais voici ce à quoi elle devraient correspondre :

  • WiFi 1 : Corresponds à la norme 802.11b, lancé en 1999.
  • WiFi 2 : Corresponds à la norme 802.11a, aussi lancée en 1999
  • WiFi 3 : Corresponds à la norme 802.11g, lancée en 2003

Un réseau WiFi plus rapide

Comme d’habitude, la nouvelle norme WiFi permet des transferts de données plus rapides. Si vous utilisez un seul appareil avec votre routeur WiFi, les vitesses du WiFi 6 devraient être 40% suppérieures aux vitesses de la norme précédente (WiFi 5 = 802.11ac).

Pour réussir à atteindre un débit aussi haut, la norme WiFi 6 permet d’encoder les données de manière plus efficace. En gros : plus de données sont encodées dans la même fréquence radio. Les processeurs qui encodent et décodent ces données deviennent de plus en plus puissants et permettent de supporter la charge de travail supplémentaire.

Cette nouvelle norme WiFi permet même d’augmenter le débit sur la bande 2.4 Ghz. Tandis que l’industrie est passée aux fréquences 5Ghz pour éviter les interférences, le WiFi 2.4 Ghz est toujours le meilleur pour traverser les obstacles. De plus, les interférences sur le réseau 2.4 Ghz sont moins importantes aujourd’hui étant donné la disparition des vieux téléphones sans fils qui utilisaient cette fréquence.

Plus de batterie

Un nouveau système de « Target Wake Time » ou « Temps d’Eveil de la Cible » (TWT) est aussi mis en place et signifie que votre smartphone, tablette, PC ou tout autre appareil connecté devrait avoir une meilleure autonomie de batterie.

Lorsque le routeur WiFi communique avec un appareil (comme votre smartphone) il peut lui dire exactement quand mettre sa radio WiFi en veille et quand se reveiller pour recevoir la transmission suivante. Cela permettra d’économiser la batterie, la radio WiFi devrait passer plus de temps en veille et donc permettre une durée de vie prolongée pour la batterie.

C’est aussi pratique pour les objets connectés récents ayant peu de batterie et qui doivent se connecter en WiFi.

De meilleures performances dans les zones denses

La technologie WiFi a tendance à être ralentie lorsque vous êtes dans une zone dense avec beaucoup d’autres appareils connectés autours de vous. Imaginez un aeroport, un centre commercial ou un grand bureau avec tout le monde connecté en WiFi. Il est fort à parier que la connection sera lente à cause de la congestion !

La nouvelle norme WiFi 6 ou WiFi 802.11ax, comprend beaucoup de nouvelles technologies pour limiter ce problème. Intel annonce que le WiFi 6 devrait améliorer la vitesse de connection de chaque utilisateur pour être « au moins quatre fois meilleure » dans les zones denses ou avec beaucoup d’appareils connectés.

Cela ne devrait d’ailleurs pas seulement se limiter aux zones denses. Cette technologie pourrait bien, aussi, avoir un effet à la maison si vous avez de nombreux appareils connectés à votre WiFi, ou si vous vivez dans un appartement avec de nombreuses autres connections aux allentours.

Congestion et WiFi 6


Vous n’avez pas vraiment besoin de connaître les détails pour comprendre. Un point d’accès Wi-Fi 6 avec un périphérique Wi-Fi 6 fonctionnera mieux. Mais voici ce qui se passe sous le capot :

Le WiFi 6 peut désormais diviser un canal WiFi en un grand nombre de sous-canaux. Chacun de ces sous-canaux peut transporter des données destinées à un appareil différent. C’est possible grâce à la technologie appelée « Orthogonal Frequency Division Multiple Access » ou « OFDMA ». Cela permet au point d’accés WiFi de communiquer à plusieurs appareils simultanément.

La nouvelle norme sans pilotes a aussi amélioré le MIMO – Multiple-In, Multiple-Out. Cela implique le routeur dispose de plusieurs antennes pour pouvoir communiquer avec plus d’appareils simultanément.Avec le WiFi 5 le routeur pouvaient déjà communiquer avec plusieurs appareils en même temps, mais ces appareils ne pouvaient pas répondre en même temps. Le WiFi 6 dispose d’une version améliorée du Mu-MIMO qui permet aux périphériques de répondre au point d’accés en même temps.

Les points d’accés WiFi proches les uns des autres peuvent générer des congestions sur le réseau s’ils émettent sur le même canal WiFi. Dans ce cas, le routeur écoute et attends d’avoir un canal libre avant de répondre. Avec le WiFi 6, les point d’accés WiFi proches entre eux peuvent être configurés pour avoir différentes couleurs « Basic service set » ou « Ensemble de Service de Base » (BSS). Cette « couleur » est simplement un nombre entre 0 et 7. Lorsqu’un un appareil vérifie si un canal est libre mais capte un faible signal avec une « couleur différente », il peut alors ignorer ce signal et emmetre quand même sans attendre. Cela devrait améliorer les performances réseau globales et les performances dans les zones denses. Cette technologie est aussi appellée « Spatial frequency re-use » ou « reutilisation des fréquences spatiales ».

Ces deux améliorations sont les plus intéressantes concernant le WiFi 6, mais la nouvelle norme prévois aussi de nombreuses petites améliorations. Par exemple le WiFi6, permettra aussi une meilleure utilisation de la technologie Beamforming.

Quand pourrez-vous profiter du WiFi 6 ?

Asus a annoncé son routeur RT-AX88U. Il comprends quelques fonctionnalités WiFi 6 mais pas toutes les fonctionnalités, la norme WiFi 6 n’étant pas encore complètement terminée.

Certains routeurs disponibles aujourd’hui font déjà leurs promo en annon_ant le support WiFi 6 ou 802.11AX, mais la norme WiFi 6 n’est pas encore terminée. De plus il n’existe pas encore d’appareil client (smartphone, tablette, PC…) équippé du WiFi 6 aujourd’hui.

L’alliance WiFi prévois et espère que la norme devrait être prête et les premiers appareils devraient faire leurs apparition pendant l’année 2019. En fait, vous ne devriez même pas vraiment vous en soucier – Dans le futur, les nouveaux routeurs, les nouveaux smartphones et les nouveaux PC seront équippés de cette norme WiFi de base.

Comme toujours avec les appareils WiFi, il est nécessaire que l’appareil emmeteur ET l’appareil récepteur soient équippés de cette nouvelle norme pour bénéficier des performances promises par l’Alliance WiFi. En gros, si vous voulez profiter du WiFi 6 sur votre smartphone, il vous faudra un point d’accés WiFi qui emmet en WiFi 6 (routeur WiFi) et un smartphone qui supporte le WiFi 6 également. Si vous connectez un appareil qui ne supporte que la norme WiFi 5 à votre nouveau routeur WiFi 6, cette connexion sera faite en mode WiFi 5. Cependant votre routeur peut continuer à utiliser le WiFi 6 avec un autre appareil simultanément !

Un numéro de version pour le WiFi

Je suis très satisfait de ce changement pour des numeros de version, l’ancienne dénomination grâce à des chiffres et des lettres à la signification pas toujours très claire était vraiment compliquée à comprendre pour les débutants. C’est un changement clair et facile à mettre en place qui aurait dû être fait il y a longtemps. Cela permettra aux non-inniciés de mieux comprendre les normes WiFi. Après tout, de nombreuses personnes pourraient améliorer les performances de leurs réseau à la maison en changeant tout simplement de routeur – mais beaucoup l’ignorent !

Malheureusement, l’Alliance WiFi n’as aucun pouvoir pour obliger les constructeurs à utiliser cette nouvelle norme, ils peuvent uniquement « encourrager » les constructeurs à l’adopter. Certains constructeurs pourraient bien ignorer ces nouveaux numéros de versions et continuer à utiliser le sigle 802.11AX à la place. D’après moi les principaux constructeurs vont continuer d’utiliser l’appellation AX pour l’intégrer à leurs gamme de produit déjà nomée en fonction des normes WiFi plus anciennes (Par exemple je vois mal Asus Sortir un routeur « RT-WiFi6 » mais plutôt continuer sa gamme « RT-AC » par les « RT-AX »).

La nouvelle norme étant beaucoup plus claire je pense cependant que d’ici quelques années tous les constructeurs l’utiliseront.

Source : HowToGeek

1 Partage = 1 routeur sauvé en Alaska
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: