fbpx

Changer d’adresse IP : Localiser votre IP et la changer facilement

L’adresse IP fait partie des notions un peu populaire de l’informatique pure. Ce que j’entends par là, c’est que même si la majorité des gens sont incapables d’expliquer précisément ce qu’est une adresse IP, pourtant, ils ont une vague idée que cette dernière peut servir à identifier quelqu’un sur le web. Cela est très probablement dû à deux facteurs, les séries policières américaines qui localisent un individu au mètre près grâce à son adresse IP, et les restrictions géographiques au niveau des médias.

Je ne vais pas vous faire l’affront de parler des séries américaines, mais par contre arrêtons-nous un peu sur le blocage géographique. Vous n’êtes pas sans savoir que pour des questions de droits, les films et les séries ne sortent pas dans tous les pays au même moment. Et le problème c’est qu’avec une adresse IP française (par exemple), il est impossible d’aller regarder la suite de sa série préférée sur le Netflix US. Enfin, impossible, tant qu’on possède une adresse IP française, certains cherchent donc à s’octroyer une adresse dans un autre pays grâce à un VPN par exemple, c’est cela qui a popularisé cette notion d’IP.

Mais généralement ça s’arrête ici au niveau du savoir populaire, et c’est déjà très bien. Sauf que la notion est un peu plus complexe, et même sans vouloir trop entrer dans les détails, il est nécessaire de parler de quelques autres points afin de clarifier ce qu’est une adresse IP, d’être en mesure de la connaitre, et de savoir comment il est possible de la changer.

C’est quoi une adresse IP ?

L’adresse IP peut être de deux formes, l’IPV4, et l’IPV6. Si IP veut dire Internet protocol, IPV4 ou IPV6 veut tout simplement dire Internet Protocol Version 4 ou 6.

Dans le cas de l’IPV4, qui reste, pour le moment, la version la plus utilisée, une adresse IP est une suite de 4 nombres, chacun de ces nombres étant séparés par un point, et chacun de ces nombres étant composés de 3 chiffres. Elle se présente donc sous cette forme, 123.456.789.101

Pour l’IPV6, on abandonne la notation décimale, pour de l’hexadécimal, en d’autres termes et pour simplifier, quelques lettres sont ajoutées. De plus, les groupes de nombres sont ici au nombre de 8, et chacun de ses groupes peut contenir 4 symboles. Même si nous ne sommes pas un grand professionnel de l’informatique, on comprend tout de suite, qu’avec cette forme, il est possible d’obtenir un énormément plus grand nombre d’adresses IP différentes.

Vous vous souvenez (pour les plus anciens), quand les numéros de téléphone sont passés de 8 à 10 chiffres ? C’était pour pouvoir attribuer un plus grand nombre de lignes. Ou quand le préfixe « 07 » a été introduit dans la numérotation des lignes mobiles ? Et bien, pour l’IPV6, c’est la même chose : on code l’adresse sur un plus grand nombre de bits, et donc il est possible d’obtenir bien plus d’adresses.

Mais alors du coup ça sert à quoi une IP ? Et bien même si le jargon peut faire un peu peur, en réalité c’est extrêmement simple, une adresse IP, c’est comme une adresse postale pour une maison. Cette adresse IP vous est attribuée par votre fournisseur d’accès à Internet. Et elle identifie votre ligne. Si il est donné à votre ligne, l’adresse 123.456.789.101, tous les appareils qui sont connectés à votre box, par l’intermédiaire du wifi ou du réseau câblé, auront cette adresse vu de l’extérieur, c’est-à-dire d’Internet.

Les ordinateurs ne communiquent pas entre eux avec des petits noms, non, ils utilisent ces adresses. Un dispositif, situé entre vous et le site à atteindre (dans l’exemple du web), sert à transformer des noms intelligibles en adresses IP. Prenons un exemple simple. Vous voulez accéder au site Google.fr, votre ordinateur ne sait pas (attention pour les puristes, ici j’oubli volontairement le cache), ce que c’est Google.fr, il ne sait pas comment vous emmener sur ce site. Il va donc contacter un autre ordinateur, qui s’appelle le serveur DNS (Domain name service), et il va lui demander « Eh ! Tu sais où c’est toi, Google.fr ? ». Et le serveur DNS va répondre à votre ordinateur, « Ben oui c’est là : 216.58.204.99 », et votre ordinateur sera à même de se rendre sur le bon site grâce à son adresse.

La ou les IP ?

Mais attention, car cela semble simple, mais il peut y avoir une petite confusion que je rencontre tous les jours dans mon métier, la confusion entre l’adresse IP Public, et l’adresse IP privée. Pas de panique, cette distinction n’est pas compliquée si on l’explique.

Reprenons notre anologie, de l’adresse postale. Si l’adresse IP public est votre adresse, potentiellement connue de tous, comme par exemple « 21 rue de la connaissance, 69008 Lyon », alors, les adresses IP privées seraient le nom des pièces qui composent votre maison.

Expliquons, une adresse IP publique, identifie votre ligne internet. Elle est censée être unique, votre voisin n’aura pas la même que vous. Mais à l’intérieur même de votre domicile, il faut bien aussi identifier vos différents périphériques, souvenez-vous, les systèmes informatiques ne communiquent pas par petits noms. Donc, votre routeur, va attribuer des adresses à vos différents appareils. Si ce routeur s’appelle par exemple 192.168.1.1, il donnera à votre téléphone l’adresse 192.168.1.2, à votre télé 192.168.1.3, à votre ordinateur 192.168.1.4 etc…

Ces adresses (192.168.1.X) sont, dans notre exemple, les adresses IP privées des différents périphériques connectés à l’intérieur de votre réseau. Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est que si votre adresse IP public est unique, c’est-à-dire que votre voisin n’aura pas la même, il peut cependant avoir des périphériques, chez lui, qui ont la même adresse IP privée que certains des vôtres. Car ces adresses sont inaccessibles de l’extérieur. Donc même si votre voisin ne peut pas habiter au « 21 rue de la connaissance, 69008 Lyon », il peut tout de même avoir une cuisine, une salle à manger, une chambre et une salle de bain.

Celle qui nous intéresse ici

Vous vous doutez bien, si vous avez lu ce qu’il y a plus haut, que les adresses IP privées, ou locales, comme on les appelle aussi, non pas d’influence sur quoi que ce soit en dehors de votre propre réseau, et que ce qui nous intéresse donc, c’est l’adresse IP Publique, que l’on appelle aussi l’IP WAN.

Petit point WAN/LAN pour ceux qui aiment apprendre, LAN signifie Local Area Network (donc votre réseau local, donc des IP privées), et WAN signifie Wide Area Notwork, donc internet, donc votre adresse IP publique.

Donc maintenant que nous savons ce qu’est une IP, comment connaitre la sienne ? Et bien c’est très simple, il suffit de vous rendre sur la page Speedtest de mon site et de lancer un test en appuyant sur « Go ». Lorsque le test se lance, votre adresse IP est affichée en bas à gauche du cadre du speedtest.

Mais même si l’ip qui vous sera donnée est la bonne, nous sommes tout de même très loin de certaines séries. Vous n’avez qu’à faire l’expérience vous-même. L’IP est bonne, mais la localisation reste très fantaisiste, puisqu’elle sera non pas révélatrice de votre lieu d’habitation exacte, mais plutôt du dernier matériel réseau de votre fournisseur d’accès qui aura communiqué avec le site censé vous donner la localisation de votre IP. Ainsi, dans le meilleur des cas, vous aurez la ville, mais il n’est pas à exclure, que même si vous habitez à Marseille, le site vous dise que vous êtes à Paris…

Dans la vraie, vie, si un service en ayant les pouvoirs, veut savoir qui vous êtes et là où vous habitez, il demande à votre fournisseur d’accès quel compte client est rattaché à votre adresse IP par le biais d’une commission rogatoire. On est très loin des Experts Miami.

Cependant, une chose est certaine, c’est que les adresses IP restent géo localisable au niveau du pays. Si votre adresse IP est 123.456.789.101 et que votre ligne internet est en France, vous serez identifié comme étant en France.

Mais alors, comment fait-on pour aller regarder Netflix US, ou alors du streaming sur le site de la BBC ?

Pas de panique, c’est facile !

Changer simplement d’adresse IP Publique

Ici, pour rester simple et accessible, nous allons parler des serveurs VPN, et omettre volontairement les proxy et le réseau TOR.

Un VPN, acronyme de Virtual Private Network, est un ordinateur, qui va s’interfacer entre vous et la cible que vous désirez atteindre sur Internet. De plus, ce qui n’ar rien à voir dans la géolocalisation ou le changement d’IP mais qui reste une caractéristique importante du VPN, vos communications entre vous, et le serveur VPN sont chiffrées.

Donc, imaginons que votre ligne soit en France, et que vous souhaitiez obtenir une connexion avec un serveur Netflix américain. Ce serveur va vous dire « Désolé, pour des questions de droits, ce contenu n’est pas disponible dans votre région », car il sait que votre IP est française.

Maintenant, imaginons, que nous nous connections d’abord à un serveur VPN situé au Etats-Unis. En nous nous y connectant, notre adresse IP va changer, car nous allons adopter la sienne. Et comme ce serveur est aux Etats-Unis, notre adresse IP devient donc une adresse US.

C’est ce serveur qui va faire pour nous les requêtes sur internet, ces requêtes seront donc reçues par les différents sites internet comme émanant du territoire américain (dans cet exemple).

En d’autres termes, si votre adresse IP publique réelle est 1.1.1.1 et que vous êtes en France, Netflix (toujours dans l’exemple, mais ça marche avec plein d’autres choses), va vous dire « Eh mais dis donc t’es pas aux USA, t’as pas le droit de regarder ce film ! ». Mais si vous vous connectez d’abord au VPN qui a pour adresse 2.2.2.2 et qui lui est aux US, Netflix sera content de vous accueillir (attention ici c’est un exemple, et je ne prends donc pas en compte les Ban VPN dans l’équation).

Le VPN peut être utilisé pour plein d’autres chose, cacher son IP ça ne sert pas qu’à regarder Netflix ou d’autres media étrangers ! Par exemple ça peut être utilisé pour télécharger du contenu soumis aux droits d’auteurs sans se faire prendre par Hadopi (l’organisme français régulant ce genre de choses). Fatalement, puisqu’il suffit de se connecter à un serveur situé dans un pays moins regardant, avant de lancer son téléchargement. Votre FAI (chargé de prévenir hadopi si vous téléchargez des films, de la musique, ou tout autre chose illégale), ne verra rien puisque les communications entre vous et le pays moins regardant sont chiffrées.

Là, normalement, vous devez vous dire, que c’est un service génial cette histoire de VPN, et que vous aimeriez savoir comment faire pour en profiter. Et bien en fait, c’est très simple, il suffit de souscrire un abonnement auprès d’une entreprise proposant ce service. Et elles sont très nombreuses mais je les ai testé et comparé pour vous.

Il vous en coûtera environ entre 2 et 6 euros par mois, et par le biais d’une application dédiée, vous pourrez vous connecter à différents serveurs, dans différents pays. Certains service VPN offre une connectivité sur plus de 150 pays différents. C’est particulièrement pratique, et pas que pour télécharger le dernier album de votre artiste préféré, ou pour regarder une chaîne étrangère.

Imaginez que vous alliez passer des vacances en Chine ou en Russie (2 pays emblématiques, mais il y en a bien d’autres). Ces deux pays pratique la censure d’état, c’est-à-dire, que tous les services internet ne sont pas accessible depuis leur territoire. Google ? Bloqué ! Facebook ? Bloqué ! Twitter ? Bloqué ! Et ne parlons pas des sites d’actualités, ou bien de tout autre contenu non approuvé par le gouvernement, c’est bloqué aussi. Comment vous faites pour communiquer avec vos proches ? Comment fait le journaliste en mission là-bas pour communiquer ses articles à sa rédaction ? Et bien tous ces gens utilisent, de manière quotidienne, les services d’un fournisseur de VPN, afin de changer leur IP et donc d’échapper à cette censure. C’est même devenu un vrai jeu du chat et de la souris, puisque les gouvernements pratiquant la censure bloquent un à un les services de VPN, et que ces mêmes services sont toujours en quête d’un moyen de contourner ce blocage.

Donc résumons, une adresse IP vous géo-localise, pas au mètre près, mais on sait dans quel pays vous habitez, et pour changer cela il faut recourir à un service de VPN.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: