fbpx

Internet gratuit : C’est vraiment possible ?

Internet est devenu un indispensable, que cela soit dans votre vie personnelle ou dans votre vie professionnelle, mais internet a un coût, et la multiplication des divers abonnements commence à peser cher sur notre budget.

Partant de là, beaucoup essaient de faire quelques menues économies en essayant d’obtenir des prix sur certains services comme nous l’avions vu avec Netflix, ou bien, carrément, en évitant de les payer.

Mais il y a aussi des moyens légaux de pouvoir se procurer une connexion Internet, tout n’est pas noir ! Faisons donc ensemble un tour de ces différentes méthodes.

Les trucs plus ou moins bidons

En écrivant cet article, je suis tombé sur certains sites qui promettent une connexion gratuite en passant par leur service. Bon, déjà, premier truc un peu étrange, il faut déjà avoir une connexion, puisque le service est en ligne. Je n’ai pas testé, mais je me demande bien de quel business model il peut s’agir si le service est gratuit. Est-ce que vous aurez des pubs durant votre surf ? Est-ce que vos informations personnelles seront revendues ?

Très honnêtement, essayez si le cœur vous en dit, mais je ne fais pas confiance à ce genre d’offres bizarres.

Si vous utilisez actuellement ce genre de connexion ou que vous comptez en tester une, je vous invite à nous dire ce que vous en pensez en commentaires. Ça m’intéresse !

Le partage

Les différents opérateurs internet, permettent aujourd’hui de créer avec votre box un point d’accès gratuit. L’accès à ce réseau wifi est ensuite possible grâce à un code et un mot de passe. En échange de cette mise à disposition d’une partie de votre bande passante, vous aurez accès aux box des autres usagers qui ont eux aussi fait ce choix.

Cela signifie, que si vous avez ouvert votre box aux connections gratuites des autres usagers, si vous partez en vacances à l’autre bout de la France, et que l’une des box (ouvertes elle aussi) de cet opérateur est à portée, alors vous pourrez vous y connecter.

Bien entendu, il faut avoir un certain esprit de partage pour apprécier cette méthode, mais elle a le mérite de vous garantir une connexion wifi sur toute la France. Du moins, une connexion partout où vous serez en zone résidentielle, et qu’une box du même opérateur est à portée de votre ordinateur portable ou de votre smartphone.

Mais alors vous allez me dire que tout ceci c’est très bien, mais que à la base de cette méthode, il faut avoir internet ! Oui, c’est vrai : Pour ouvrir sa box, il faut avoir une box.

Mais ce n’est pas vrai si on veut juste se connecter à l’un de ces réseaux. En réalité, il faut juste avoir accès aux bons codes ! Si vous connaissez quelqu’un qui a ouvert sa connexion chez lui, et que vous (étudiant par exemple), n’avez pas les moyens de vous payer un abonnement Internet. Il suffit alors de demander les codes de votre ami pour pouvoir utiliser le wifi du voisin. C’est donc une manière totalement gratuite de vous procurer une connexion !

On pourrait dire, « Oui, mais il faut à la base connaitre quelqu’un d’assez sympa pour partager ces fameux codes ». Et bien, en fait pas forcément. Certains forums sont créés spécialement pour ce genre d’échange, il suffit de s’inscrire, d’être un peu sympa, et parfois de se présenter, et d’expliquer pourquoi on a besoin d’une connexion et pourquoi on ne possède pas la sienne, pour qu’une âme charitable vous donne les codes d’un opérateur auquel vous pourrez vous connecter.

Et si cela est encore trop compliqué, il existe même des applications pour smartphone qui vous permettent, en fonction de votre localisation géographique, de récupérer des codes de box accessibles. Alors, bien entendu là c’est bien plus aléatoire car les codes ne sont pas très bien tenus à jour, mais ça peut valoir le coup d’essayer, si vraiment c’est votre dernier espoir de retrouver une connexion.

Vous vous en rendrez rapidement compte si vous devez passer par ce système, c’est assez hasardeux au niveau de la qualité de la connexion. Et c’est tout à fait normal car vous vous connecterez à la box de laquelle vous aurez les codes. Si votre voisin est chez orange et que vous captez très bien son réseau Wifi, peut être que de votre côté, vous n’aurez que des codes Free (par exemple). Et si la seule box Free est derrière 3 ou 4 murs porteurs… Ça pourrait peut-être suffire pour relever vos emails, (priez pour qu’il n’y ait pas trop de pièces jointes), ou pour faire une ou deux petites recherches, mais guère plus. Il s’agit donc d’une méthode, qui peut servir pour dépanner, mais cela ne saurait être une méthode pérenne si vous devez utiliser utiliser internet tous les jours…

Les Wifi ouverts

Vous les connaissez, ce sont les Wifi qui équipent les Hôtels, les aéroports, les fast-food, les lieux touristiques…

Et tout de suite, vous comprenez que c’est un moyen pratique et assez efficace d’obtenir une connexion, mais que cela ne peut être qu’une méthode temporaire et liée au lieu auquel vous vous trouvez. En effet, à moins d’habiter au-dessus d’un Mac Do, dans un musée ou bien à côté de l’office du tourisme d’une grande ville, cette connexion ne vous permet pas d’avoir Internet gratuitement, du moins pas toute la journée.

De plus, rappelons-le, les wifi ouverts présentent un risque important au niveau de la cyber-sécurité. En effet, ces wifi peuvent être le repère de personnes mal intentionnées qui ont fait du vol d’informations sensibles un réel métier.

Pour profiter de ce genre de connexion de manière un peu plus prolongée (le temps de vos vacances par exemple) j’ai déjà vu des personnes utiliser une antenne WiFi sur leurs balcon/caravane. Cela leurs permet de capter convenablement le signal du MacDo/Hotel le plus proche pour garder une connexion stable pendant quelques jours/semaines. Si cette technique vous intéresse laissez le moi savoir dans les commentaires et je vous expliquerais comment procéder !

La 4G

STOP ! Quel est le rapport ? Et bien, il y en a pourtant bien un ! Nos forfaits de smartphone ont fortement évolué depuis les dernières années et aujourd’hui les volumes de data disponibles dans les offres sont devenus très confortable. Et le prix de votre forfait ne changera pas, que vous utilisiez cette enveloppe de données ou non.

C’est là qu’intervient le partage de connexion de votre smartphone. Avec cette option, vous pouvez, à partir de votre téléphone créer votre propre « hotspot wifi ». Bien entendu, comme vous payez votre abonnement téléphonique, il est difficile de qualifier ce wifi de gratuit. Mais, comme dit, si vous ne vous en servez pas, le prix de votre forfait ne diminuera pas pour autant, donc dans un autre sens…

Là aussi, cette technique comporte quelques limites. Par exemple, vous ne pourrez pas profiter d’un internet illimité en terme de transfert de données. Vous serez limité à l’enveloppe de votre forfait, moins ce que vous utilisez déjà généralement avec votre téléphone. Il existe aujourd’hui des forfaits vraiment illimités en 4G, mais ils sont encore un peu cher et disponible chez un nombre limité d’opérateurs. Ce n’est donc pas une méthode efficace si vous souhaitez télécharger de lourds fichiers très fréquemment ou regarder des vidéos en streaming tous les soirs.

Par contre, si le but est de pouvoir surfer normalement, pour travailler, faire des recherches, envoyer des emails… Alors c’est une méthode tout à fait viable pour ne pas payer d’abonnement Internet. Enfin, pour ne pas payer d’abonnement fixe à Internet, puisque dans ce cas vous payez déjà un abonnement Internet via votre forfait de téléphone.

Le piratage de la borne la plus proche

Ceci est plus un petit « disclaimer » qu’une réelle façon de faire. C’est une technique qui se voit de moins en moins et pour cause. Premièrement elle est bien entendu illégale, et deuxièmement c’est devenu bien plus difficile qu’autrefois.

Du temps où les box étaient protégées par des clés WEP, il n’y avait rien de plus simple. Il suffisait de télécharger une distribution Linux spécialisée dans ce genre de « Hack », de changer son adresse MAC grâce à un petit logiciel de « Spoofing », pour prendre celle d’une « Station » déjà connectée à la box (un appareil légitime connecté à la box), puis de récupérer les communications entre la box et votre appareil. Une fois que l’on avait assez de ces données, il suffisait de lancer un calcul qui durait environ une heure et on obtenait au final la clé de sécurité de la box !

Cette technique a été énormément utilisée pour accéder gratuitement à un réseau wifi. Depuis, les protocoles de chiffrement des clés ont changé, et même si cette technique est théoriquement toujours possible, personne n’a envie de faire tourner un an son ordinateur pour déchiffrer la clé…

Si toutefois l’envie vous prenait de tout de même tenter ce genre de chose, par exemple si votre voisin possède toujours une clé WEP, dites-vous bien que vous risquez de gros ennuis pour pas grand-chose. Si vous êtes étudiant, ou de passage, pourquoi ne pas plutôt aller frapper à la porte de votre voisin, lui expliquer la situation, et lui proposer une petite contribution financière en échange de sa clé réseau ?

Du coup, ça existe Internet gratuit au sens où on l’entend ?

Car mettons-nous d’accord, ceux qui se posent cette question parlent généralement d’un internet gratuit « comme à la maison », c’est-à-dire avec un débit permettant une utilisation correcte et disponible tout le temps.

En réalité, les seules méthodes fiables vont donc être soit l’utilisation de votre téléphone en point d’accès, donc pas vraiment gratuit, soit l’utilisation de codes de connexion dans le cadre du partage de box offert par votre FAI. Et là, il faut avoir la chance : déjà de trouver des codes, mais aussi d’être à proximité d’une box du bon opérateur.

Bien entendu, il y a des cas particuliers, comme celui d’habiter au-dessus d’un fast food ou à proximité immédiate d’un hot spot. Mais en règle générale, nous pouvons répondre à la question posée par le titre de cet article, par NON.

Non, en France, actuellement, il n’est pas possible d’avoir accès à une connexion wifi gratuite et pérenne.

C’est-à-dire qu’il n’existe pas de moyen qui sans bourse délier, vous permettent, de bénéficier d’une connexion wifi, à l’endroit où vous le souhaitez, 24 heures sur 24, et en ayant la garantie que cela fonctionnera encore demain.

  • L’endroit que l’on souhaite : vous ne pourrez avoir du wifi, qu’à proximité d’une borne wifi, exit donc les hot spot de restaurants, d’aéroports, de musée…
  • 24 heures sur 24 : Ces hot spots peuvent être éteints la nuit, ou bien alors, vous n’en êtes pas à proximité durant certains moments de la journée.
  • Avec une garantie de fonctionnement : même si vous utilisez des codes FreeWifi (par exemple) pour vous connecter à la borne du voisin, rien ne vous garantit que ces codes ne changeront pas, ou bien que le dit voisin ne décidera pas du jour au lendemain d’arrêter de partager sa connexion.

Ailleurs dans le monde des initiatives sont montées afin d’équiper certaines villes de wifi gratuits. A ma connaissance cela n’existe pas encore en France à l’échelle d’une ville entière. Mais là aussi il y a certaines limites, et certaines choses ne seront pas possibles. Des quotas peuvent être mis en place, et certains ports peuvent être bloqués. Par exemple, il peut être impossible de se connecter à un VPN, ou de consulter certains sites. Là encore, ce n’est donc pas un Internet comme on pourrait l’avoir à la maison en payant un abonnement.

Je sais qu’il y a quelques années, des entreprises proposaient des cartes SIM avec de la data gratuite en échange du visionnage de publicités. Je ne sais pas si ce genre d’offres existe toujours, mais quoi qu’il en soit, cela était dépendant d’un travail en échange de cette data, donc cela ne rentre pas non plus dans la définition que nous avons donné de l’Internet gratuit que nous recherchons.

Il est évident qu’à l’exception de certaines initiatives associatives, il est difficilement concevable qu’un quelconque acteur décide un jour de proposer gratuitement un accès à Internet non conditionné et gratuit. En effet, quels seraient alors les revenus du dit acteur ?

Sauf si ?

De nos jour, les offres de services gratuits sur internet se multiplient tous les jours. DNS, VPN, Anti-Virus… Tous ces services qui à l’époque coûtaient cher aux professionnels sont aujourd’hui accessibles à des particuliers gratuitement… Les fournisseurs de ce type de service font en fait leurs marge sur les informations qu’ils récupèrent sur les utilisateurs. Ces informations personnelles sont le nouveau nerf de guerre de la communication sur internet en permettant de créer des publicités ciblées super-optimisées et directement adaptées à la cible. On pourrait très bien imaginer un fournisseur d’accès à internet qui en échange d’un accès gratuit à internet récupérerait des informations sur ses utilisateurs pour les revendre à des régies publicitaires.

Pas sûr en revanche que qui que ce soit ait envie d’utiliser un tel service avec les débats sur la protection de la vie privée qui se déroulent en ce moment !

Tenez-vous donc loin des différentes offres qui vous promettent une connexion gratuite, il y a forcément une contrepartie, car il faut bien que l’entreprise qui propose ce service paie ses installations et ses charges.

Il resterait donc la possibilité d’un wifi subventionné par l’état, par exemple dans le cadre du libre accès à l’information, mais dans ce cas qu’adviendrait-il des fournisseurs d’accès commerciaux actuels ?

  • Updated avril 9, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de