fbpx

Télé-travail : Comment profiter des meilleures performances WiFi à la maison ?

Voici donc un sujet qui revient sur le devant de la scène suite à l’annonce récente d’un nouveau confinement général. Lors de l’allocution du président Macron, la généralisation du télé-travail, lorsque celui-ci est possible, a été mise en avant. Vous devez donc être nombreux, depuis hier, à, de nouveau, travailler à la maison.

Dans, mon cas, cela n’a rien de bien nouveau puisque c’est mon quotidien et que pandémie ou non, je travaille de chez moi, mais j’ai bien conscience que pour une personne non habituée, cela peut se révéler être un véritable bouleversement de rythme.

Il faut réussir à concilier, les problèmes de logistique quotidiens que l’on va avoir bien plus tendance à vouloir traiter puisqu’on est à la maison, « j’ai 5 minutes, je vais faire la vaisselle ou passer l’aspirateur… », et son travail. Ce n’est pas chose facile, et la tentation est grande.

Mais avant d’avoir à se pencher sur ces cas de conscience, il va déjà falloir réussir à télé-travailler. Et c’est souvent quand on a le plus besoin de quelque chose que l’on se rend compte des petits détails qui coincent… une chaise qui grince, une touche de clavier qui fonctionne mal, une connexion au VPN du boulot qui se fait mal etc… je suis quasiment certain que vous, cher lecteur, il y a également un détail qui vous chagrine dans votre installation pour travailler de chez vous.

Et malheureusement, avant de se préoccuper de sa chaise qui grince, on essaie de régler ses problèmes par ordre de gravite, et quoi de plus grave, quand on parle de télé-travail qu’une mauvaise connexion ?

En effet, qui dit télé-travail, dit travail à distance. Et qui dit travail à distance, dit travail par internet… donc, assez logiquement, pas d’internet, pas de travail, mauvaise connexion…mauvaises conditions de travail.

>> Consulter le comparatif des meilleurs routeurs WiFi<<

Comment profiter des meilleures performances

Donc avant toutes choses, il va falloir pouvoir profiter d’une bonne connexion WiFi afin de pouvoir travailler comme on l’entend. Bien entendu, dépendamment de votre secteur d’activité, et donc des choses que vous aurez à faire de chez vous, les besoins seront différents. Si une connexion WiFi à 20 Mbps sera suffisante pour ceux qui traitent des fichiers texte, les choses seront bien différentes si, par exemple, vous faites du montage vidéo ou traitez de gros volumes de données.

De ce fait, « bonnes conditions » ne signifiera pas la même chose pour tout le monde, et rappelez-vous bien que quel que soit votre routeur, quel que soit votre environnement, vous serez toujours dépendant de la connexion de votre box. Si 30 Mbps arrivent à votre box, il n’y a pas de moyen d’obtenir un WiFi avec une bande passante de 50 Mbps (depuis ou vers internet, c’est différent pour les transferts locaux).

Donc, si vraiment il y a un gros problème de bande passante généralisé chez vous, c’est-à-dire que ce souci touche tous vos appareils, peut-être qu’il peut être judicieux de s’informer de son débit internet réel avant d’aller plus loin. Pour ce faire, un moyen simple et de s’affranchir des éventuels soucis de WiFi en connectant votre ordinateur directement à votre box via un câble ethernet, puis ensuite de procéder à un SpeedTest, un test de débit. Je vous rappelle à cette occasion, que nous proposons notre propre outil de SpeedTest sur notre site à cette adresse : http://le-routeur-wifi.com/speedtest/

Maintenant que cela est testé, occupons-nous du reste.

Un routeur moderne et à jour

C’est peut-être stupide de le dire, mais il est assez évident que si votre routeur, ou votre box à 10 ans, vous ne pouvez pas prétendre à un WiFi moderne qui vous permettra de travailler dans de réelles bonnes conditions.

Faut-il changer de routeur ?

C’est une question que beaucoup se posent en ce moment, et la réponse n’est pas simple puisqu’elle va dépendre de votre cas particulier. Si votre routeur est vraiment trop ancien, oui, il faut en changer, simplement car au fils des ans les normes WiFi ont changé et un vieux routeur est incompatible avec ces nouvelles normes.

Ce que l’on peut dire, si on veut essayer de faire une réponse un peu générale, c’est que votre routeur devrait, au minimum, proposer du WiFi à la norme n, ou bien à la norme ac. En dessous, cela commence vraiment à être un peu vieux pour travailler confortablement.

Alors, oui, àa peut être un investissement certain. Quelques routeurs coutent 300 ou 400 euros, mais ce sont des modèles au top de la technologie et qui sont là pour couvrir certains besoins très particuliers. Si votre but et de pouvoir télé-travailler correctement, et, hors travail, de regarder des séries ou de jouer à des jeux vidéo, un routeur bien moins onéreux sera amplement suffisant.

On trouve par exemple de très bonnes choses pour une centaine d’euros voire un peu moins.

De plus, permettez-moi de vous le dire, mais si vous êtes dans l’obligation de changer de routeur pour pouvoir mener votre mission vis-à-vis de votre employeur, il est alors tout à fait normal que ce dernier, pourvois à ce besoin ou, à minima, participe à l’achat du nouveau matériel. En cette période de très fort télé-travail, de nombreux employeurs remboursent les achats ayant trait à cela.

Télécharger le dernier firmware

Que vous décidiez de changer de routeur ou de conserver l’existant, il y a une chose importante à faire avant de chercher ailleurs, mettre à jour le firmware de votre routeur, et qu’il soit ancien ou très récent, c’est une étape importante.

Si votre routeur est ancien, il y a de fortes chances que vous ayez manqué quelques mises à jour, et parmi celle-ci, certaines ont pu résoudre des problèmes de connexion. Et si votre routeur est très récent, les mises à jour, surtout les premières patchent généralement des problèmes de jeunesse qui étaient passés à travers du processus de test pré mise en vente.

On parle souvent des mises à jour sur notre site car elles permettent de renforcer la sécurité de votre matériel, mais ces mises à jour peuvent également régler certains problèmes, et éventuellement ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Un système mesh ?

Ici je vais aborder un point qui me semble important. Et si cette période de télé-travail était le moment de sauter le pas et d’investir (avec l’aide du patron), dans un système mesh ?

Pourquoi je parle de ça ici ? Et bien tout simplement car de mon côté je suis équipé d’un tel système depuis quelques mois maintenant, et que je trouve particulièrement agréable de pouvoir profiter d’une connexion fiable partout chez moi, sans avoir à switcher de réseau WiFi.

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, un système mesh est un ensemble de modules que vous disposez un peu partout dans votre maison, et qui vous fournissent, un même réseau WiFi sur toute la surface de votre habitation.

Ainsi, vous pouvez commencer à travailler au salon, continuer sur la table de la cuisine, et si le cœur vous en dit, vous pouvez même terminer dans votre chambre. Attention cependant à ne pas trop en faire tout de même, ce n’est pas parce que vous êtes chez vous qu’il faut travailler 14 heures par jour.

Bon une fois que vous avez changé de routeur (ou pas), ou que vous l’avez mis à jour, ou bien encore que vous êtes passé à un système mesh, il faut faire autre chose.

Mettre à jour vos pilotes

Cette fois, on passe sur l’ordi, et on va voir si les pilotes de la carte réseau sont ou non à jour. Théoriquement, Windows est censé à tenir vos pilotes à jour, mais cela peut dépendre de votre version de Windows, des réglages du système d’exploitation, ou même de la marque de votre matériel.

C’est donc une bonne chose de vérifier ça manuellement de temps en temps, et surtout là que vous allez devoir travailler dans les meilleures conditions possibles.

Premièrement, ouvrez votre panneau de configuration, et cliquez sur « système ». Ensuite, cliquez sur « Gestionnaire de périphériques », puis sur « Cartes réseau ».

Là, identifiez votre carte réseau et cliquez dessus. Faites ensuite un clic droit, et choisissez « Mettre à jour le pilote ». Là deux possibilité, soit Windows trouve un pilote mis à jour et l’installera, soit, Windows vous répondra que votre pilote est à jour. Pour autant, ce n’est pas toujours vrai.

Si vous voulez en avoir le cœur net, vous pouvez, maintenant que vous avez le nom de votre carte réseau (visible dans le gestionnaire de périphériques), rechercher sur le site du fabricant de votre ordinateur, ou du fabricant de votre carte réseau, si de nouveaux pilotes sont disponibles.

Pas trop de murs, pas trop loin

Le WiFi, qu’on le veuille ou non est soumis à votre environnement. Ainsi, suivant ce dernier, épaisseur des murs, surface de votre maison, emplacement de votre bureau etc… il faudra peut-être que vous vous déplaciez plus près de votre routeur ou de votre box pour optimiser votre débit.

C’est certain que si vous habitez un appartement neuf aux murs en placo, vous ne devriez pas avoir de souci, par contre si vous habitez une vieille maison avec des murs de 30 cm d’épaisseur, il faudra soit se rapprocher du routeur soit réfléchir à l’achat d’un système mesh.

Ensuite, il est aussi bon de se tenir loin de certaines sources électromagnétiques.

On évite les perturbations

Certains objets dans votre environnement résidentiel ne font pas bon ménage avec le WiFi. Par exemple, il ne faut pas que votre routeur, ou votre ordinateur se trouve dans quelque chose qui agirait comme une cage de Faraday. Ainsi, on évite de mettre son routeur dans un placard par exemple.

Mais il y a aussi des choses auxquelles on ne pense pas forcément, par exemple si vous travaillez trop prêt de votre four à micro-ondes pendant qu’il est en fonctionnement, votre WiFi va très fortement en pâtir… vous n’aurez quasiment plus de connexion.

De même, si entre vous et votre routeur il y a une grosse masse d’eau, comme une piscine ou un aquarium, la connexion va fortement être réduite. Il faut également éviter, tous les obstacles car comme pour les mûrs, les obstacles vont empêcher une partie des ondes d’arriver jusqu’à votre ordinateur…

Donc pour résumer, on pourrait dire qu’il convient que le chemin soit le plus possible dégagé entre votre routeur et votre ordinateur.

Si vous suivez bien comme il faut toutes les recommandations que nous donnons ici vous devriez pouvoir travailler de chez vous dans de relativement bonnes conditions, mais gardez à l’esprit que vous resterez dépendant de votre débit internet. N’hésitez pas à solliciter votre entreprise si vous devez engager des frais, mais demandez avant qu’elle est leur politique vis-à-vis de ça, je sais que quelques entreprises ont carrément pris la décision d’acheter quelques routeurs et de les prêter à ceux qui en ont besoin.

  • Updated janvier 20, 2021
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous voulons connaitre votre avis, commentez !x
()
x