fbpx

Comment accéder à un site en .onion sur le réseau Tor ?

Les sites internet qui se terminent en « .onion » ne sont pas des noms de domaines classiques et vous ne pourrez pas y accéder via un navigateur internet classique. Les sites en « .onion » font partie du réseau Tor sur le Deep Web.

/!\ Attention : Beaucoup de sites en « .onion » contiennent des arnaques et des services peu recommandables. Je vous conseille de NE PAS les visiter au hasard – si vous avez besoin d’un service provenant du Dark Web, renseignez-vous avant sur l’adresse exacte du site que vous voulez visiter pour ne pas avoir à naviguer sur plusieurs d’entre-eux. /!\

Qu’est-ce que le « .onion » ?

Tor – ou « The Onion Router » – est un réseau informatique anonyme. Ce réseau est en partie financé par le gouvernement Américain et sert à la base de permettre aux personnes issues d’un pays répressif de pouvoir communiquer entre-eux et avec l’extérieur sans être surveillé par leurs gouvernement. Lorsque vous vous connectez à Tor, votre trafic internet est envoyé via le réseau Tor, rendant votre activité internet anonyme et impossible à tracker, ainsi comme avec un VPN vous pouvez accéder à des sites habituellement indisponibles dans votre pays.

Pour faire simple, lorsque vous vous connectez à Google.fr via Tor, votre requête passe de relais en relais jusqu’à atteindre un « point de sortie ». Ce point de sortie s’occupe ensuite de contacter Google.fr pour vous, et vous renvoie les données fournies par Google en empruntant le même chemin. Du côté de Google la requête proviens de l’IP du « point de sortie » et pas de votre adresse IP personnelle.

Les adresses en « .onion » sont liées à un serveur Tor caché, accessible uniquement via le réseau Tor. Cela signifie que votre activité sur internet ne peux pas être surveillée par quelqu’un/une organisation qui espionne les points de sortie du réseau. Cela signifie aussi que les personnes qui hébergent les sites en .onion peuvent cacher leur serveur sur le réseau Tor pour que personne ne puisse le trouver – en théorie…

Par exemple, Facebook possède une adresse en .onion cachée sur le réseau Tor accessible via « https://facebookcorewwwi.onion/ ». Cela vous permet d’accéder à Facebook en passant par Tor, sans que votre trafic ne quitte le réseau Tor. C’est très utile dans les pays qui bloquent l’accès à Facebook par exemple.

En général, il n’est pas recommandé d’utiliser le réseau Tor en permanence, celui-ci étant plus lent que le réseau internet classique. Ce réseau est en revanche très utile pour naviguer anonymement et contourner la censure.

Accéder aux sites en .onion

Si vous essayez de rentrer une adresse internet terminant en .onion dans votre navigateur classique, celui-ci va vous afficher une page d’erreur et ne pourra pas afficher la page. Pour accéder à un site en .onion il vous faudra un navigateur internet spécialisé : le Tor Browser. Il s’agit d’une version de Firefox modifiée configurée pour accéder aux sites via le réseau Tor.

Pour commencer, téléchargez le navigateur Tor sur le site officiel du projet Tor. Il est disponible sur Windows, Mac ou Linux.

Sur les appareils mobiles, vous pouvez télécharger l’application officielle OrBot Proxy ou le navigateur Orfox sur Android. Malheureusement il n’existe pas encore d’application officielle Tor pour iOs.

Une fois installé et lancé, entrez l’adresse .onion de votre choix dans la barre URL comme sur un navigateur classique. Par exemple, pour accéder à Facebook sur le réseau Tor, vous devrez entrer :

https://facebookcorewwwi.onion/

Ou, pour accéder au célèbre moteur de recherche Duck Duck Go ce sera :

http://3g2upl4pq6kufc4m.onion/

Lorsque vous utilisez le navigateur Tor, vous pouvez cliquer sur les liens en .onion et ils seront chargés comme un site classique.

Pas de Proxy comme Tor2Web

Il est possible d’accéder aux sites en .onion sans utiliser Tor, il suffit de se connecter à un proxy qui va se connecter à Tor pour vous. Le proxy se connecte à Tor pour vous et vous fait suivre le trafic via le réseau internet classique.

Ça en revanche, c’est une très mauvaise idée ! En passant par un proxy, vous perdez l’anonymat assuré lorsque vous utilisez le navigateur Tor. Et c’est tout l’intérêt d’utiliser une adresse en .onion après tout. Le site web que vous visitez garde son anonymat, mais si quelqu’un surveille votre connexion, il pourra dire quels adresses vous avez visité. Votre fournisseur d’accès à internet peut aussi espionner votre connexion et récupérer vos données personnelles.

C’est ainsi que fonctionne les proxys comme Tor2Web, et si vous essayez de vous connecter à Facebook (onion) via ce genre de service, le réseau social refuse la connexion et vous signale que ce n’est pas une bonne idée.

Mais si les sites .onion ne sont pas accessibles via des moteurs de recherche, alors comment les trouver ? Il existe des listes de sites en .onion sur internet, comme les répertoires de l’internet des années 90. Ces répertoires sont aussi souvent hébergés sur des serveurs .onion et accessibles uniquement via Tor.

Encore une fois : ATTENTION ! Beaucoup de sites en .onion contiennent des informations/données très « limite », et beaucoup d’entre eux ne sont d’une arnaque. Je vous recommande de rester à l’écart de ces sites tant que possible. N’utilisez le navigateur Tor que pour visiter des sites que vous connaissez déjà.

  • octobre 18, 2019

Poster un Commentaire

avatar
 
  S’abonner  
Notifier de